Tour de France
Tour de France - Monclar : «Je suis déçu du niveau des Français...» Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour de France - Monclar : «Je suis déçu du niveau des Français...»

Jacques Monclar, en marge de l'opération "Un enfant, un vélo" organisée par Century 21 ce dimanche à Lyon, s'est exprimé au micro de Cyclism'Actu pour parler vélo, Tour de France... et bien sûr NBA, qu'il commente pour BeIN Sports. Grand amateur de cyclisme, Jacques Monclar nous livre sa petite analyse de cette Grande Boucle à une semaine de son dénouement dimanche 20 septembre à Paris. Son podium sur les Champs-Elysées, les Français, les Slovènes Roglic et Pogacar... et c'est au micro de Cyclism'Actu.

Vidéo - Tour 2020 - Jacques Monclar au micro de Cyclism'Actu

 

"Le premier vélo c'est une découverte, c'est la liberté"

Jacques Monclar a tout d'abord évoqué l'opération "Un enfant, un vélo" à laquelle il prend part. "Depuis quatre Tour de France, Century 21 distribue des vélos aux enfants qui n'ont pas obligatoirement l'accès à ça. L'initiative est belle, avec 400 vélos distribués, ça fait 400 sourire, 400 paires d'yeux qui s'illuminent... C'est un bonheur d'apporter ça à ces enfants. Le premier vélo c'est une découverte, c'est la liberté, et on leur donne aussi un casque et un petit code de la route à vélo pour qu'ils se protègent et fassent attention", a-t-il expliqué.

 

"Il faudra attendre l'année prochaine pour les Français"

Il a ensuite parlé vélo et a fait un bilan du Tour de France après deux semaines de course. "Sur le Tour : c'est parti très fort. Ça a commencé dans l'arrière-pays niçois, en plus la pluie de premier jour a bien fatigué les coureurs. Derrière, Alaphilippe prend le maillot jaune, il le perd sur une histoire un peu "bidon" si je peux me permettre. Aujourd'hui, on peut penser qu'un Slovène va gagner, Roglic ou Pogacar, même si Bernal est souvent meilleur dans les Alpes que dans les Pyrénées. Mais Roglic et son équipe semblent bien avoir la main sur ce Tour, et on est surpris de la manière dont court Ineos. Je suis aussi déçu du niveau des Français. Maintenant, est-ce qu'ils ne sont pas rattrapés par le fait qu'ils ne pouvaient pas s'entraîner pendant le confinement, hors home trainer, alors que dans certains autres pays ils avaient accès à l'extérieur ? Peut-être... En tout cas, il faudra attendre l'année prochaine pour les Français", a déclaré Monclar.

 

"On verra dans les Alpes... "

"Guillaume Martin est à un niveau plus élevé que ce qu'on attendait, et dans les Alpes il peut se montrer encore. Pour Bardet, qui faisait son dernier Tour avec AG2R La Mondiale, c'est une déception parce qu'il était en embuscade. Quant à Pinot, on peut me dire ce qu'on veut, le mental, etc... C'est quand même pas de bol de tomber à 3 kilomètres de l'arrivée à 50km/h. Il y a un peu une fatalité. Mais les Français ont gagné deux étapes avec Alaphilippe et Nans Peters, qui a fait un super numéro. On a connu pire, mais on avait été tellement gâtés l'année dernière qu'on attendait mieux. On verra dans les Alpes", a ajouté Monclar avant de donner son podium à Paris.

"Ça va être dur de renverser les Slovènes. Il y a la possibilité que Bernal fasse un numéro dans les Alpes, mais pour l'instant on les voit bien faire un et deux. Il faut quand même faire attention aux quatre Colombiens derrière, mais je trouve que Bernal est un peu moins bien que l'année dernière, du coup je vais mettre Quintana troisième derrière Roglic et Pogacar."

 

"Malgré le contexte, le niveau est exceptionnel en NBA"

Pour conclure, Jacques Monclar a évoqué l'actualité NBA, qui en ce moment bat son plein avec des playoffs haletants malgré des matchs à huis clos. "Je trouve que le niveau est exceptionnel, donc bien sûr que je vibre. Pour les joueurs, c'est dur mentalement d'être dans cette "bulle" à Orlando depuis plus de deux mois maintenant, mais physiquement on a des monstres, ils sont totalement concentrés sur le jeu et la compétition, il n'y a pas de sollicitations extérieures... Ils sont en mission, et je trouve que le niveau est exceptionnel. On a des matchs 7, des paniers décisifs, des jeunes joueurs qui émergent comme Donovan Mitchell, Jamal Murray, Tyler Herro ou Duncan Robinson, des joueurs confirmés qui s'éclatent comme Jimmy Butler et bien sûr LeBron James... Bref, c'est une cuvée qui est très belle", a-t-il assuré.

 

"Ce serait un clin d'oeil au destin qu'on ait une finale historique entre les Boston Celtics et les Los Angeles Lakers"

"Bien sûr, le contexte est particulier car il manque l'ambiance, le public, mais l'énergie vient du terrain et je trouve que c'est merveilleux. Cette année, on a perdu David Stern (ancien patron de la NBA, ndlr) et Kobe Bryant, et ce serait un clin d'oeil au destin qu'on ait une finale historique entre les Boston Celtics et les Los Angeles Lakers, deux franchises qui comptent à elles deux 33 titres (17 pour les Celtics, 16 pour les Lakers, ndlr) depuis 1946. Ce serait un clin d'oeil magnifique, même si Miami, Denver et les Los Angeles Clippers (les autres équipes qui sont encore en lice en playoffs, ndlr) méritent aussi d'aller au bout", a-t-il conclu.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter La Vuelta le 8 novembre prochain ?



















Partenaires

Publicité
Publicité