Tour de France
Tour de France - Michael Matthews écarté : «C'est dur à accepter» Photo : @TeamSunweb

Tour de France - Michael Matthews écarté : «C'est dur à accepter»

La formation Sunweb a dévoilé ses plans pour les Grands Tours de la saison 2020. Et force est de constater qu'ils ont surpris Michael Matthews, l'un des hommes forts de l'équipe allemande... Privé de Tour de France, l'Australien, maillot vert en 2017 et présent sur l'épreuve depuis 2015, ne s'attendait vraiment pas à être exclu de la sélection. "Je n'ai pu voir mon programme définitif que mardi matin et disons que cela semble différent de ce à quoi je m'attendais", a déclaré ce dernier auprès de WielerFlits. "Fin 2019, des décisions claires avaient été prises avec la direction de l'équipe. Je devais me concentrer sur les classiques du printemps et le Tour de France. Six mois plus tard, ni le Tour ni les classiques belges ne sont à mon programme…"

Michael Matthews a de bons souvenirs sur le Tour d'Italie

 

"Je dois me conformer aux choix qui sont faits"

Très surpris et déçu de manquer les courses qu'il avait érigées en priorité - "En toute honnêteté, la décision est assez difficile à accepter" - le double vainqueur du GP de Québec respecte néanmoins les décisions prises par ses dirigeants et retrouvera avec plaisir les routes du Tour d'Italie. "Je suis un employé de l'équipe et je dois donc me conformer aux choix qui sont faits. Je suis convaincu que la direction de l'équipe a fait de son mieux pour offrir à chacun le meilleur programme possible dans ces circonstances [...] J'ai fait le Giro pour la dernière fois en 2015 et j'en garde de bons souvenirs. J'ai voulu une fois y retourner, mais cela ne correspondait pas à mon programme ces dernières années. Cela va être excitant", confie celui qui avait cumulé deux victoires d'étapes et huit jours en rose lors des éditions 2014 et 2015.

 

"Il va me falloir un certain temps pour absorber ces nouvelles"

En attendant son retour sur les routes italiennes, Michael Matthews va devoir digérer cette déconvenue, cette dernière ne remettant cependant pas en cause son avenir au sein de la Sunweb. "Les nouvelles sont encore fraîches, donc je n'ai pas encore tout absorbé. Il va me falloir un certain temps pour cela, mais cela me semble tout à fait normal puisque tout mon calendrier a radicalement changé [...] Si je me sens bien chez Sunweb ? Sans aucun doute. L'équipe a ses objectifs et ses idées. En tant que coureurs, nous devons croire en cela et nous verrons ce que cela nous apporte", conclut celui qui verra donc sa formation jouer la carte Cees Bol sur les étapes dédiées aux sprinteurs sur le prochain Tour de France.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter Milan-San Remo le 8 août ?



















Publicité

Partenaires

Publicité