Tour de France
Tour de France - Marc Hirschi enfin récompensé, Pierre Rolland 2e Photo : Sirotti

Tour de France - Marc Hirschi enfin récompensé, Pierre Rolland 2e

Le Suisse Marc Hirschi s'est imposé ce jeudi à Sarran lors de la 12e étape du Tour de France. Deuxième à Nice derrière Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et troisième à Laruns après avoir été rejoint à deux kilomètres de l'arrivée par les cadors du Tour, le coureur de la Sunweb est enfin parvenu à tirer profit de sa forme éblouissante pour remporter la première victoire de sa carrière. Parti dans l'ascension du Suc au May, Marc Hirschi s'est imposé en solitaire avec 47 secondes d'avance sur Pierre Rolland (B&B Hotels-Vital Concept) et 52 sur son coéquipier Soren Kragh Andersen.

Vidéo - Tour de France 2020 - Marc Hirschi remporte la 12e étape

Quatrième de l'étape, Quentin Pacher parachève la très belle étape réalisée par la B&B Hotels-Vital Concept. À l'attaque dans le final, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), alors membre du groupe de contre derrière Marc Hirschi, a été victime d'un ennui mécanique dans le final et prend la onzième place de l'étape, deux rangs derrière Kenny Elissonde, le grimpeur français de la Trek-Segafredo.

Les favoris n'ayant pas bougé une oreille dans le final, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) conserve son maillot jaune à la veille de l'arrivée au Puy Mary. Il possède toujours 21 secondes d'avance sur Egan Bernal (INEOS Grenadiers), Guillaume Martin (Cofidis) - de nouveau tombé en début d'étape - et Romain Bardet (AG2R La Mondiale) étant respectivement à 28 et 30 secondes du Slovène.

 

Six hommes à l'avant, Guillaume Martin de nouveau à terre

Très escarpée et usante, cette étape entre Chauvigny et Sarran ouvre inévitablement l'appétit des baroudeurs. Quatre hommes prennent ainsi les devants assez rapidement : Imanol Erviti (Movistar), Luis Leon Sanchez (Astana), Nils Politt (Israel Start-Up Nation) et Max Walscheid (NTT Pro Cycling). Après une dizaine de kilomètres parcourus, et alors que la bataille fait toujours rage rage derrière les coureurs de tête, une chute intervient au sein du peloton. Déjà à terre il y a deux jours, Guillaume Martin (Cofidis), troisième du classement général, est impliqué dans ce fait de course en compagnie de José Joaquin Rojas (Movistar), Alexey Lutsenko (Astana) et Niccolo Bonifazio (Total Direct Energie).

Tandis que ces quatre coureurs repartent sans blessure apparente, deux courageux - Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) et Mathieu Burgaudeau (Total Direct Energie) - partent à la poursuite du groupe de tête. Au prix d'une longue chasse d'une quarantaine de kilomètres, le Danois et le Français parviennent à rentrer, et ce sont donc six coureurs qui ouvrent la route. Entre-temps, un sprint intermédiaire s'est disputé, et c'est le maillot vert Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) qui a réglé le peloton derrière les six échappés, l'Irlandais reprenant deux points à son grand rival, Peter Sagan (BORA-hansgrohe).

 

BORA-hansgrohe et CCC Team affichent leurs ambitions

Ayant une idée derrière la tête lors de cette 12e étape, la formation allemande du Slovaque décide ensuite de se mettre en tête de peloton et de contrôler l'avance des échappés. C'est ainsi que l'écart oscille entre 2 et 3 minutes pendant de nombreux kilomètres, tandis que le Russe Ilnur Zakarin (CCC Team), victime d'une fracture d'une côte la veille et qui souffre trop, est contraint d'abandonner. La BORA-hansgrohe est ensuite rejointe en tête de peloton par la CCC Team de Greg Van Avermaet et Matteo Trentin, deux hommes apparaissant comme des vainqueurs potentiels de cette 12e étape.

Bien conscient qu'ils ne pourront pas résister au retour du peloton mais décidés à se battre jusqu'au bout, Kasper Asgreen et Imanol Erviti partent tous les deux à un peu moins de 50 kilomètres de l'arrivée, leurs anciens compagnons de fugue se faisant reprendre par un peloton qui ne comprend plus Sam Bennett, incapable de suivre le rythme infernal imprimé par la BORA-hansgrohe. Au pied de l'avant-dernière difficulté du jour, la côte de la Croix du Pey (4,8 km à 6%), Asgreen et Erviti disposent de 25 secondes d'avance.

 

L'équipe Sunweb enflamme la course !

Mais ça bouge dans le peloton et les deux hommes sont rapidement avalés. C'est la formation Sunweb qui met le feu aux poudres avec Tiesj Benoot et Soren Kragh Andersen. Le Belge et le Danois sont rejoints ensuite par Marc Soler (Movistar), tandis que Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step), Alessandro De Marchi (CCC Team), Marc Hirschi (Sunweb) et Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe) sont partis en contre. À une centaine de mètres du sommet, Marc Soler attaque les deux coureurs de la Sunweb et entame la descente seul en tête.

Mais l'Espagnol est rapidement repris par cinq coureurs, trois de la Sunweb - Benoot, Kragh Andersen et Hirschi - ainsi que le Français Quentin Pacher (B&B Hotels-Vital Concept) et l'Allemand Maximilian Schachmann. Un contre de quinze coureurs est à leur poursuite, dont Pierre Rolland (B&B Hotels-Vital Concept), Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), Jesus Herrada (Cofidis), Alexey Lutsenko (Astana) et Bob Jungels. À 30 bornes de Sarran et au pied du juge de paix de cette étape, le redouté Suc au May (3,8 km à 7,7%, mais des passages à plus de 15% !), ce groupe pointe à 20 secondes des six hommes de tête, tandis que le peloton est à 40 secondes.

 

Marc Hirschi le plus fort du groupe de tête, Julian Alaphilippe en poursuite

Après un kilomètre de montée, Marc Soler place une nouvelle attaque, mais il est contré par l'impressionnant Marc Hirschi, qui tourne autour d'une victoire depuis le début du Tour de France. Le Suisse creuse un petit écart sur Soler et Schachmann, tandis que Kragh Andersen, Benoot et Pacher sont décrochés. Sorti du peloton dès le pied de la bosse, Julian Alaphilippe rejoint le gros groupe de contre dans lequel figure son coéquipier Dries Devenyns, mais pointe tout de même à 45 secondes de l'homme de tête.

Au sommet du Suc au May, la situation est la suivante : Marc Hirschi possède 20 secondes d'avance sur le duo composé de Soler et Schachmann, et 40 secondes sur un groupe dans lequel figurent notamment Alaphilippe, Rolland, Devenyns, Jesus Herrada (Cofidis), Pello Bilbao (Bahrain-McLaren) et Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ). Le peloton pointe pour sa part à 1'20". Comme il l'avait été lors de l'étape de Laruns dimanche, Marc Hirschi se montre impressionnant dans la descente technique du Suc au May et acentue son avance sur les deux poursuivants.

 

Marc Hirschi est trop fort et s'impose à Sarran

Extrêmement fort, le champion du monde Espoirs 2018 parvient ensuite à résister sur le plat au deux vainqueurs de Paris-Nice que sont Marc Soler et Maximilian Schachmann, ces derniers se faisant même rejoindre par le groupe Julian Alaphilippe. Les treize membres du groupe de contre donnent alors tout ce qu'ils peuvent, mais sont désorganisés et ne parviendront pas à rejoindre le coureur de tête. Ce dernier récolte donc un succès mérité à Sarran et récompense une formation Sunweb qui a livré une partition parfaite ce jeudi.

Victime d'un ennui mécanique dans le final, Julian Alaphilippe doit se laisser décrocher par le groupe de contre au seuil des deux derniers kilomètres et termine onzième. Parti dans un faux plat montant à moins de 2 bornes de l'arrivée, Pierre Rolland décroche une encourageante deuxième place - son meilleur résultat sur le Tour depuis 2015 - quelques jours avant l'arrivée dans les Alpes, son terrain de jeu préféré.

Classement de l'étape 12

1SUIHIRSCHI MarcTeam Sunweb5h08'49''
2FRAROLLAND PierreB&B Hotels-Vital Concept+ 47''
3DANKRAGH ANDERSEN SørenTeam Sunweb+ 52''
4FRAPACHER QuentinB&B Hotels-Vital Conceptm.t.
5ESPHERRADA LOPEZ JesusCofidis, Solutions Creditsm.t.
6ALLSCHACHMANN MaximilianBora-Hansgrohem.t.
7CANHOULE HugoAstana Pro Teamm.t.
8SUIREICHENBACH SébastienGroupama-FDJm.t.
9FRAELISSONDE KennyTrek-Segafredo+ 56''
10IRLROCHE NicolasTeam Sunwebm.t.
11FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+ 1'48''
12ESPSOLER GIMINEZ MarcMovistar Team+ 2'05''
13SLKSAGAN PeterBora-Hansgrohe+ 2'30''
14BELVAN AVERMAET GregCCC Teamm.t.
15BELSTUYVEN JasperTrek-Segafredom.t.
16AUTGOGL MichaelNTT Pro Cyclingm.t.
17FRABARTHE CyrilB&B Hotels-Vital Conceptm.t.
18BELNAESEN OliverAG2R La Mondialem.t.
19BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+ 2'33''
20NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredom.t.
21GBRYATES AdamMitchelton-Scottm.t.
22NEDDUMOULIN TomTeam Jumbo-Vismam.t.
23POLKWIATKOWSKI MichalINEOS Grenadiersm.t.
24SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Vismam.t.
25COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiersm.t.
26SLOPOGACAR TadejUAE Team Emiratesm.t.
27USAKUSS SeppTeam Jumbo-Vismam.t.
28FRAMADOUAS ValentinGroupama-FDJm.t.
29ITACONSONNI SimoneCofidis, Solutions Creditsm.t.
30COLURAN RigobertoEF Pro Cyclingm.t.

Classement général provisoire après l'étape 12

1SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma51h26'46''
2COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiers+ 21''
3FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 28''
4FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 30''
5COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsic+ 32''
6COLURAN RigobertoEF Pro Cyclingm.t.
7SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates+ 44''
8GBRYATES AdamMitchelton-Scott+ 1'02''
9COLLOPEZ Miguel Angel Astana Pro Team+ 1'15''
10ESPLANDA MEANA MikelBahrain-McLaren+ 1'42''
11AUSPORTE RichieTrek-Segafredo+ 1'53''
12ESPMAS EnricMovistar Team+ 2'02''
13NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 2'31''
14NEDDUMOULIN TomTeam Jumbo-Visma+ 3'22''
15EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 3'42''
16ITACARUSO DamianoBahrain-McLarenm.t.
17ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 3'43''
18COLCHAVES RUBIO Johan EstebanMitchelton-Scott+ 12'13''
19COLHIGUITA Sergio AndresEF Pro Cycling+ 13'15''
20FRAROLLAND PierreB&B Hotels-Vital Concept+ 18'57''
21FRABARGUIL WarrenArkea - Samsic+ 23'51''
22ALLBUCHMANN EmanuelBora-Hansgrohe+ 26'43''
23FRACHEREL MikaëlAG2R La Mondiale+ 31'25''
24USAKUSS SeppTeam Jumbo-Visma+ 32'01''
25FRAPINOT ThibautGroupama-FDJ+ 33'57''
26ESPIZAGIRRE GorkaAstana Pro Team+ 36'04''
27ESPBILBAO PelloBahrain-McLaren+ 38'47''
28ESPSOLER GIMINEZ MarcMovistar Team+ 40'08''
29NZLBENNETT GeorgeTeam Jumbo-Visma+ 40'49''
30SUIREICHENBACH SébastienGroupama-FDJ+ 46'08''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité