Tour de France - Christophe Laporte : «Je vais devoir faire mes preuves»
Tour de France
Photo : Sirotti

Tour de France - Christophe Laporte : «Je vais devoir faire mes preuves»

Publié le par Théo BOICHARD

L'équipe Jumbo-Visma n'a encore jamais remporté le moindre Tour de France. Pour autant, la formation néerlandaise, dirigée par Richard Plugge, est très certainement la plus en vue du peloton, à une dizaine de jours du Grand Départ de Copenhague. La Jumbo-Visma a justement dévoilé hier (mardi) sa composition pour le Tour, avec en têtes d'affiches les inévitables Primoz Roglic, Jonas Vingegaard et Wout Van Aert. Le Cerbère hollandais, coqueluche des médias, cache en réalité une véritable hydre à huit têtes, qui s'appuie aussi bien sur ses recrues 2022 que sur ses lieutenants de longue date. En guise d'apéritif pour le plus grand des Grands Tours, l'équipe au maillot jaune et noir - qui vise cette année maillot jaune et maillot vert - a publié sur son site les réactions des cinq autres coureurs qu'elle a sélectionnés pour tenter de boucler ses grands objectifs.

Vidéo - Laporte s'est bien intégré à l'effectif Jumbo-Visma !

 

Steven Kruijswijk : "L'Alpe d'Huez est une montagne mythique"

A 35 ans, Steven Kruijswijk disputera une 7e Grande Boucle en carrière, la 5e chez les Abeilles (maillot jaune et noir) de Jumbo-Visma : "Je suis très impatient d'y participer. Chaque participation au Tour est exceptionnelle. Je suis excité à l'idée de participer au Tour de France avec cette équipe. Je veux contribuer aux ambitions de l'équipe d'aller chercher le maillot jaune et le maillot vert, surtout dans les deuxième et troisième semaines. Ensuite, ça va monter et je vais aider Primoz et Jonas autant que possible." L'homme au top5 dans les trois Grands Tours a de toute façon l'habitude de se sublimer sur les pentes françaises.

S'il semble dérober le rôle de capitaine de route au vétéran Robert Gesink (36 ans), absent de la sélection, la faute en est probablement à son regain de forme observé sur le récent Critérium du Dauphiné, qui va avec un enthousiasme renouvelé : "Je me réjouis tout particulièrement de l'étape de l'Alpe d'Huez. C'est une montagne mythique. J'en ai de bons et de moins bons souvenirs. Monter une côte avec beaucoup de gens sur le côté est toujours spécial. Surtout si vous roulez en tête de la course". Le 3e du Tour 2019 sera en tout cas totalement dévoué à ses deux leaders de talent.

 

Nathan Van Hooydonck : "J'ai gagné la confiance de Primoz"

La surprise de la sélection, c'est certainement le rouleur Nathan Van Hooydonck (26 ans), neveu d'Edwig Van Hooydonck, là où l'on pouvait attendre le plus expérimenté Rohan Dennis, double champion du monde du contre-la montre en 2018 et 2019 et lieutenant confirmé en provenance d'INEOS Grenadiers : "C'est un rêve d'enfant qui se réalise et une étape importante dans ma carrière. Surtout au sein de cette équipe, c'est l'une des places les plus convoitées du peloton. J'ai travaillé super dur sur moi-même et sur ma condition physique ces dernières semaines pour pouvoir assister nos trois leaders du mieux possible."

Le jeune Belge représente quand même un choix qui fait sens, compte tenu de son passif chez Jumbo-Visma, qu'il n'a rejoint qu'en 2021 : "L'année dernière, j'ai gagné la confiance de Primoz à la Vuelta et je l'ai accrue cette année à Paris-Nice. Je dois aussi ma sélection à mon bon printemps. Je ne veux pas voir cela comme une récompense mais comme mon mérite. Et que l'équipe me donne de la reconnaissance. En ce qui concerne les ambitions de l'équipe, il y a beaucoup de pression sur nos épaules. La première semaine est déjà mouvementée, avec de nombreux points dangereux. C'est à moi de faire en sorte que l'équipe les traverse bien. Je travaillerai aussi dans les débuts d'étapes, si nécessaire. Je soutiendrai l'équipe là où je le pourrai, aussi longtemps et autant que possible."


Tiesj Benoot : "J'espère être une valeur ajoutée importante"

Tiesj Benoot, l'une des recrues phares de l'équipe Jumbo-Visma en 2022, a également passé la dure étape de la sélection : "Surtout que ce n'est que ma première année avec l'équipe. J'ai vraiment hâte d'y être. Les dernières courses se sont bien passées, je suis confiant et maintenant l'objectif le plus important de l'année nous attend. Je vais me concentrer sur le processus et rouler aussi bien que possible. Nous visons le meilleur résultat possible et j'espère jouer un rôle important pour y parvenir. Au cours de la première semaine, j'ai la tâche importante de garder les leaders en dehors des problèmes et de les ramener en toute sécurité avant de nous diriger vers les montagnes. J'espère être une valeur ajoutée importante à ce niveau."

Plus classique, la sélection de Sepp Kuss n'était pas non plus actée d'avance, du moins d'un regard extérieur à l'équipe : "Je suis très heureux de participer à mon troisième Tour de France. J'ai de très bons souvenirs des éditions précédentes. L'un des plus mémorables est de toujours faire partie d'une équipe très forte et cette année n'est pas différente." Le Hollandais faisait partie des coureurs envoyés sur le Tour de Suisse, retirés de l'épreuve avant les étapes de haute montagne, ce qui explique que le niveau de forme du brillant coéquipier de Roglic en montagne est encore assez flou aux yeux des observateurs.

 

Christophe Laporte : "Je vais devoir faire mes preuves"

Autre recrue phare, le Français Christophe Laporte s'est prononcé : "Je suis très heureux de ma sélection. Nous allons au Tour de France avec une grande équipe. J'avais indiqué que j'aimerais faire le Tour, mais nous avons tellement de bons coureurs dans l'équipe que j'ai vraiment dû gagner ma place dans la sélection. Je suis heureux d'avoir obtenu la confiance de l'équipe et maintenant je vais devoir faire mes preuves. Nous avons beaucoup d'objectifs. Je vais pouvoir aider Primoz et Jonas, surtout la première semaine. Ensuite, nous courrons sur des routes qui me conviennent. Et j'assisterai Wout dans les sprints pendant tout le Tour. Nous avons couru presque toutes nos courses ensemble depuis le début de la saison. Nous avons une connexion."

Réclamé par Wout Van Aert, avec qui il avait partagé sa première victoire en World Tour sur Paris-Nice, l'ancien puncheur de l'équipe Cofidis a déclaré : "C'est très spécial. En tant que Français, il est important de pouvoir faire le Tour et je suis ravi d'avoir cette opportunité. C'est aussi un honneur d'être sélectionné pour faire le Tour pour une si grande équipe avec de grands objectifs." Le Varois devra une fois de plus se muer en coéquipier de luxe - un statut qu'une bonne partie de l'effectif Abeille semble accepter - comme il avait su le faire notamment sur ce dernier Critérium du Dauphiné, même si ses supporters espéreront le voir tenter sa chance au moins une fois au cours des trois semaines de fête et de douleur du Tour de France.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

22:02 Tour de France La 6e étape, Wout Van Aert grand favori à Longwy ? 21:39 Tour de France Jérôme Pineau : "On est pas là pour faire les clowns" 21:16 Sibiu Tour Aleotti : "Ça fait vraiment du bien d'être en forme" 20:53 Tour de France Des dermabrasions pour Sagan et Turgis, Oss à l'hôpital 20:50 Tour de France Geraint Thomas : "Il s'agissait simplement de survivre" 20:45 Tour de France David Gaudu, satisfait et soulagé : "C'est tout bon !" 20:41 Tour de France Grischa Niermann : "Une journée merdique pour Jumbo..." 20:34 Tour de France Vincent Lavenu : "L'envie était là... pas le sort" 20:25 Tour de France Roglic : "J'ai dû m'asseoir pour remettre mon épaule" 20:22 Tour de France Enric Mas : "13'' de perdues sur Pogacar, c'est peu" 20:17 Tour de France Simon Clarke : "Après l'hiver que j'ai connu..." 20:14 Tour de France Ben O'Connor : "Le Tour de France est encore long..." 20:00 Tour de France Van der Poel : "Je n'atteins pas le niveau que je veux" 19:54 Tour de France Nairo Quintana, 14e à Arenberg : "Nous avons été forts" 19:40 Tour de France Emmanuel Hubert : "On aurait signé pour une telle étape" 19:38 Cyclo Préparer sa prochaine course... les clés pour se faire plaisir ! 19:32 Tour de France Bardet : "Un bilan positif... vivement la montagne !" 19:29 Matériel Le Finisseur Pro avec le Merino, c'est à découvrir et à tester 19:22 Tour de France Chris Froome : "Je suis impressionné par Tadej Pogacar" 19:20 Tour de France Roglic, O'Connor, Haig... Les grands perdants des pavés
fleche bas fleche haut
100€ OFFERT AVEC logo Unibet
Tour de France 2022
Pogacar TadejVingegaard Jonas
1.284
Vlasov AleksandrThomas Geraint
1315
Roglic PrimozYates Adam
2126
Clôture des paris le 24/07 à 12:00

Partenaires

pub Deporvillage Juin 2022
Publicité
Publicité

Sondage

Qui est votre favori pour le 109e Tour de France ?














Publicité
-
-