Tour de France
Tour de France - Kragh Andersen l'étape, les sprinteurs prennent l'air Photo : @LeTour / @BORAhangrohe

Tour de France - Kragh Andersen l'étape, les sprinteurs prennent l'air

À la veille du contre-la-montre de La Planche des Belles Filles qui va déterminer le classement final du Tour de France 2020, Soren Kragh Andersen a remporté ce vendredi à Champagnole la 19e étape de la Grande Boucle. Déjà vainqueur samedi dernier à Lyon, le surpuissant coureur danois s'est extirpé d'une surprenante échappée de douze coureurs à 15 kilomètres de l'arrivée et offre ainsi une troisième victoire à l'épatante équipe Sunweb.

Vidéo - Tour 2020 - Soren Kragh Andersen s'impose à Champagnole

Et ironie du sort, c'est le Slovène Luka Mezgec (Mitchelton-SCOTT), comme lors de l'étape de Lyon, qui prend la deuxième place derrière Soren Kragh Andersen. Derrière, la Belgique fait un tir groupé puisque Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Greg Van Avermaet (CCC Team) et Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) terminent troisième, quatrième et cinquième. Présent eux aussi dans une échappée qui s'est constituée à une trentaine de kilomètres de l'arrivée, les sprinteurs Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), Peter Sagan (BORA-hansgrohe) et Matteo Trentin (CCC Team) terminent dans le top 10. Arrivé dans le peloton à 7'40" du vainqueur du jour, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) reste en jaune.

 

Rémi Cavagna au bon souvenir de La Vuelta, Guillaume Martin veut se faire plaisir

Baroudeurs ou sprinteurs ? C'est la grande interrogation du jour au départ de Bourg-en-Bresse. En retrait depuis la 11e étape et l'arrivée à Poitiers, les hommes rapides du peloton vont devoir composer avec l'envie d'attaquer des coureurs à qui il reste encore un peu de fraîcheur en cette fin de Grande Boucle. Et si les premiers courageux du jour se nomment Max Walscheid (NTT Pro Cycling), Michael Schär (CCC Team), Neilson Powless (EF Pro Cycling) et Michal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers), le vainqueur de la veille, la première attaque sérieuse est à mettre à l'actif de Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step).

Après avoir remporté une étape l'an dernier en toute fin de Tour d'Espagne , le TGV de Clermont-Ferrand se dit qu'il serait bien de remettre ça une année plus tard sur le Tour de France. Mais les choses ne vont pas tourner comme Rémi Cavagna l'avait certainement imaginé... Bien que certains coureurs tentent de revenir sur lui - Dylan van Baarle (INEOS Grenadiers), Geoffrey Soupe (Total Direct Energie), Cyril Barthe (B&B Hotels-Vital Concept) et même... Guillaume Martin (Cofidis) - le champion de France du contre-la-montre, trop fort pour que ces derniers puissent revenir et dans l'impossibilité de les attendre au vu de l'attitude du peloton, va finalement passer la journée seul à l'avant !

 

Benoît Cosnefroy et Pierre Rolland secouent le cocotier !

Pas enclins à laisser passer l'opportunité de se disputer la victoire au sprint, des coureurs comme Peter Sagan (BORA-hsangrohe) et Cees Bol (Sunweb) demandent à leurs coéquipiers de se mettre en tête de peloton et de contrôler l'écart avec un homme dont on sait qu'il est capable des plus grands exploits. C'est ainsi que l'avance de Rémi Cavagna ne va jamais excéder les trois minutes. Alors que l'avance de ce dernier est de moins d'une minute et que le sprint intermédiaire est en approche, Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale) décide de relancer la course dans une côte non répertoriée. 

Suivi par Pierre Rolland (B&B Hotels-Vital Concept), l'ancien meilleur grimpeur du Tour voit également revenir Luke Rowe (INEOS Grenadiers), et c'est donc un trio qui se forme derrière Rémi Cavagna. Derrière ces quatre hommes, les sprinteurs s'expliquent au sprint intermédiaire, Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) devançant une nouvelle fois Peter Sagan (BORA-hansgrohe) et Matteo Trentin (CCC Team). Poursuivant un temps leur effort, les trois sprinteurs - accompagnés de Kasper Asgreen et Michael Morkov, les équipiers du maillot vert - se relèvent quelques minutes plus tard en voyant que le peloton n'est pas disposé à leur laisser prendre de l'avance.

 

Les sprinteurs créent la bonne échappée du jour !

Derrière les quatre hommes de tête, qui disposent de 35 secondes d'avance à 40 kilomètres de l'arrivée, une nouvelle contre-attaque de dix coureurs se forme, avec entre autres Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Nils Politt (Israel Start-Up Nation), Mathieu Burgaudeau (Total Direct Energie), Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Greg Van Avermaet (CCC Team) ou encore Soren Kragh Andersen (Sunweb). Elle parvient à rentrer sur le quatuor à l'avant, mais le peloton ne laisse rien passer et revient très rapidement sur les quatorze coureurs de tête, la NTT Pro Cycling d'Edvald Boasson Hagen faisant l'effort pour ramener tout le monde.

Mais les coureurs sont décidément intenables en cette fin d'étape, et aussi surprenant que cela puisse paraître, ce sont les sprinteurs qui vont permettre à la course de se décanter. C'est ainsi qu'un groupe de douze coureurs parvient à faire craquer le peloton, groupe dans lequel on retrouve Sam Bennett, Peter Sagan, Matteo Trentin, Luke Rowe, Oliver Naesen (AG2R La Mondiale), Dries Devenyns (Deceuninck-Quick Step), Jasper Stuyven, Greg Van Avermaet, Jack Bauer et Luka Mezgec (Mitchelton-SCOTT), ainsi que Soren Kragh Andersen et Nikias Arndt (Sunweb).

 

Soren Kragh Andersen va chercher sa deuxième victoire d'étape

Derrière le groupe de tête, un trio composé de Bryan Coquard (B&B Hotels-Vital Concept), Hugo Hofstetter (Israel-Start-Up Nation) et Edvald Boasson Hagen, tente de faire la jonction, mais les trois hommes sont partis avec un temps de retard et ne parviendront jamais à revenir, tout comme d'ailleurs le peloton, qui se relève et va tranquillement rejoindre Champagnole. Surtout que c'est la guerre dans le premier groupe, guerre de laquelle émerge Soren Kragh Andersen à 15 kilomètres de l'arrivée. Profitant du marquage entre les sprinteurs, le vainqueur de l'étape de Lyon place une attaque franche et file à toute allure vers la ligne d'arrivée.

Pris de vitesse par cette offensive du coureur de la Sunweb, les onze poursuivants comprennent rapidement qu'ils ne reverront plus l'homme de tête, et se concentrent alors sur le sprint pour la deuxième place. Un petit groupe de six coureurs arrive à prendre un peu de champ, ce qui permet à Luka Mezgec de prendre la deuxième place derrière l'intouchable Soren Kragh Andersen.

Classement de l'étape 19

1DANKRAGH ANDERSEN SørenTeam Sunweb3h36'33''
2SLOMEZGEC LukaMitchelton-Scott+ 53''
3BELSTUYVEN JasperTrek-Segafredom.t.
4BELVAN AVERMAET GregCCC Teamm.t.
5BELNAESEN OliverAG2R La Mondialem.t.
6ALLARNDT NikiasTeam Sunwebm.t.
7GBRROWE LukeINEOS Grenadiers+ 59''
8IRLBENNETT SamDeceuninck-Quick Step+ 1'02''
9SLKSAGAN PeterBora-Hansgrohem.t.
10ITATRENTIN MatteoCCC Teamm.t.
11NZLBAUER JackMitchelton-Scott+ 1'07''
12BELDEVENYNS DriesDeceuninck-Quick Step+ 1'15''
13NORBOASSON HAGEN EdvaldNTT Pro Cycling+ 3'53''
14FRAHOFSTETTER HugoIsrael Start-Up Nationm.t.
15FRACOQUARD BryanB&B Hotels-Vital Conceptm.t.
16NEDGESINK RobertTeam Jumbo-Visma+ 7'38''
17ALLPOLITT NilsIsrael Start-Up Nationm.t.
18ESPROJAS GIL Jose JoaquinMovistar Teamm.t.
19ITACOLBRELLI Sonny Bahrain-McLarenm.t.
20AUTHALLER MarcoBahrain-McLarenm.t.

Classement général provisoire après l'étape 19

1SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma83h29'41''
2SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates+ 57''
3COLLOPEZ Miguel Angel Astana Pro Team+ 1'27''
4AUSPORTE RichieTrek-Segafredo+ 3'06''
5ESPLANDA MEANA MikelBahrain-McLaren+ 3'28''
6ESPMAS EnricMovistar Team+ 4'19''
7GBRYATES AdamMitchelton-Scott+ 5'55''
8COLURAN RigobertoEF Pro Cycling+ 6'05''
9NEDDUMOULIN TomTeam Jumbo-Visma+ 7'24''
10ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 12'12''
11ITACARUSO DamianoBahrain-McLaren+ 12'31''
12FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 13'16''
13EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 17'48''
14FRABARGUIL WarrenArkea - Samsic+ 28'03''
15USAKUSS SeppTeam Jumbo-Visma+ 35'54''
16ESPBILBAO PelloBahrain-McLaren+ 53'33''
17COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsic+ 57'49''
18FRAROLLAND PierreB&B Hotels-Vital Concept+ 1h00'13''
19ESPVERONA CarlosMovistar Team+ 1h11'30''
20BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+ 1h19'57''
21ESPSOLER GIMINEZ MarcMovistar Team+ 1h26'54''
22ESPIZAGIRRE GorkaAstana Pro Team+ 1h27'52''
23SUIREICHENBACH SébastienGroupama-FDJ+ 1h30'51''
24FRAELISSONDE KennyTrek-Segafredo+ 1h31'32''
25FRACHEREL MikaëlAG2R La Mondiale+ 1h32'24''
26COLCHAVES RUBIO Johan EstebanMitchelton-Scott+ 1h33'35''
27FRAMADOUAS ValentinGroupama-FDJ+ 1h36'32''
28COLMARTINEZ Daniel FelipeEF Pro Cycling+ 1h52'29''
29POLKWIATKOWSKI MichalINEOS Grenadiers+ 1h55'35''
30FRAPINOT ThibautGroupama-FDJ+ 1h56'21''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité