Tour de France - Jonas Vingegaard... le Danemark a célébré son champion !
Tour de France
Photo : @JumboVisma

Tour de France - Jonas Vingegaard... le Danemark a célébré son champion !

Publié le par Clément LABAT-GEST

De poissonnier à la plus haute marche du Tour de France : l'histoire de Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) a été racontée de nombreuses fois depuis plusieurs jours ou plutôt depuis sa prise de pouvoir sur la 109e Grande Boucle à l'occasion de la 11e étape durant laquelle il a assommé son rival Tadej Pogacar. Après son coup de force autoritaire qui tranche avec le caractère discret du Danois, le coureur de 25 ans a changé de dimension. Mais comment ce grimpeur, qui travaillait comme poissonnier, en marge de sa carrière amateur, il y a encore cinq ans, est arrivé au sommet du cyclisme mondial ? Le fruit d'un travail acharné, d'une progression constante. En somme, l'ascension d'un Prince devenu Roi... et quel accueil lors de son retour, mercredi 27 juillet, au pays et au Danemark Devant des dizaines de millier de personnes criant son nom, Jonas Vingegaard a savouré : "C'est complètement fantastique, complètement dingue, je ne réalise pas." Jeudi après-midi, Vingegaard a continué les célébrations dans sa petite ville de Glyngore, dans l’ouest du pays. Plus de 10 000 personnes étaient attendues, six fois plus que le nombre d’habitants de la bourgade. "Il a rassemblé la nation. C’est vraiment grand" s’est réjoui Claus, le père du cycliste, au micro de la télévision nationale DR.

Vidéo - Jonas Vingegaard, vainqueur du Tour, de retour au Danemark !

 

Deux F-16 de l’armée de l’air danoise pour l'accueillir...

Deux F-16 de l’armée de l’air danoise en livrée rouge et blanc avaient escorté un peu plus tôt le petit avion privé affrété par un sponsor pour transporter le vainqueur du Tour et sa famille. Deux heures plus tôt, deux F-16 de l’armée de l’air danoise en livrée rouge et blanc avaient escorté un peu plus tôt le petit avion privé affrété par un sponsor pour transporter le vainqueur du Tour et sa famille. Il a ensuite embarqué dans une décapotable à travers les rues de Copenhague. Il est le premier Danois à remporter le Tour de France depuis Bjarne Riis en 1996.

 

Jonas Vingegaard va-t-il gagner le Tour plusieurs fois ?

  •  
  •  
  •  

 

 

2016-2018 : des débuts mitigés dans le cyclisme

Après des années juniors sans résultats notables, il rejoint la formation continentale danoise ColoQuick-Cult où on commence à lui desceller un certain potentiel. Jonas Vingegaard ressemblait ainsi à un diamant brut qui fallait polir. Il parvenait à faire quelques résultats. À seulement 19 ans, il se classait 2e du Tour de Chine I en 2016. L'année d'après, le grimpeur danois terminait 4e et meilleur jeune du Tour du Loir-et-Cher. Il confirmait le mois suivant avec plusieurs tops 10 sur des courses d'un jour avec notamment sa 2e place sur le Grand Prix Viborg. Se fracturant le fémur, le jeune coureur mettait un terme à sa saison prématurément.

Revenu à un bon niveau en 2018, Jonas Vingegaard parvenait à réaliser des résultats prometteurs. Vainqueur du prologue en côte du réputé Tour de la Vallée d'Aoste, le Danois abandonnait néanmoins lors de l'étape suivante en raison d'une chute. Pas suffisamment remis, il abordait ainsi le Tour de l'Avenir 2018 avec une condition physique déficiente. Le grimpeur terminait loin, à la 67e place au général, d'une édition remportée par un certain... Tadej Pogacar. Pourtant, malgré ces résultats mitigés, la formation Jumbo-Visma décidait de lui proposer un contrat pour intégrer le World Tour. Un choix payant.

 

2019-2020 : une progression constante avant un déclic...

Pour sa première saison dans le World Tour, Jonas Vingegaard parvenait à réaliser quelques résultats prometteurs. Mais le pensionnaire de Jumbo-Visma est parvenu à avoir un déclic. Il s'est ainsi révélé à l'occasion du Tour de Pologne où le Danois a créé la surprise en gagnant la 6e étape, ce qui lui a permis de prendre la tête du général à une journée de la fin. Néanmoins, il n'a pas réussi à suivre le rythme lors de l'étape finale. Cette première victoire sur le circuit World Tour lui a surtout servi de déclic. Jonas Vingegaard a ensuite enchaîné les résultats honorables : 2e du Tour du Danemark et 9e du Tour d'Allemagne. En 2020, il décrochait son premier top 10 sur une course par étapes du World Tour (8e du Tour de Pologne) et découvrait son premier Grand Tour (La Vuelta).

 

2021 : Jonas Vingegaard prend son envol sur le Tour de France

Sans doute l'année qui a tout changé dans la carrière du Danois. Comme pour la plupart des coureurs, il a commencé sa saison sur l'UAE Tour. Et dès cette première course, Jonas Vingegaard parvenait à lever les bras au sommet du Jebel Jais. Le grimpeur enchaînait avec la Semaine Coppi & Bartali durant laquelle il a remporté le général et deux étapes. Dans la continuité de ses bonnes performances, le pensionnaire de Jumbo-Visma réalisait un excellent Tour du Pays basque en prenant la 2e du général derrière son coéquipier Primoz Roglic. Justement, c'est pour ce dernier que Vingegaard devait travailler sur la Grande Boucle 2021. Mais le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres...

Profitant de l'abandon du Slovène, le jeune Danois s'est ainsi imposé comme le leader de la formation néerlandais. Au cours de ce Tour de France dominé par Tadej Pogacar, Jonas Vingegaard est parvenu à s'illustrer en terminant quatre fois sur le podium. Grande surprise de la course, l'ancien coureur de ColoQuick-Cult montait sur le podium final de l'épreuve française (2e du classement général). Preuve de sa nouvelle dimension, sa formation lui proposait un contrat longue durée (jusqu'en 2024). Il finit la saison avec deux belles places d'honneur : 8e de la Clasica San Sebastian et 14e du Tour de Lombardie. Mais sa tête est déjà à la saison 2022...

 

2022 : le prince du Danemark devient roi de France

Et au 109e Tour de France qui partait, coïncidence, du... Danemark. En confiance après un début de saison réussi (2e de Tirreno-Adriatico, 6e du Tour du Pays Basque...), Jonas Vingegaard est monté en puissance à l'occasion du Critérium du Dauphiné où il faisait l'étalage de sa condition physique en offrant la victoire finale à son coéquipier Primoz Roglic. Le coureur de 25 ans se présentait ainsi comme l'un des favoris au départ de la Grande Boucle 2022, le 1er juillet dernier. Et très vite, on comprend qu'il sera très difficile de le bouger.

La suite : on la connaît. Le Danois prend le maillot jaune à l'issue de la 11e étape, celle du Granon, au cours de laquelle il a assommé Tadej Pogacar d'un coup de force autoritaire qui tranche avec son caractère discret. Au fil des jours, il est de plus en plus impérial, notamment dans les Pyrénées où il remportait sa deuxième victoire d'étape au sommet d'Hautacam, et parvient à conserver son maillot jaune. Le leader de Jumbo-Visma devient le deuxième Danois à triompher sur la plus grande épreuve du monde après la victoire du controversé Bjarne Riis en 1996.

 

Quid de la suite : Jonas Vingegaard peut-il étendre son règne ?

Désormais vainqueur du Tour de France, le Danois s'attire ainsi de nombreuses louanges"Vingegaard est vraiment un coureur très complet. Je n'aurais pas cru qu'il était si fort", nous disait notamment Andy Schleck. Mais gagner c'est bien, confirmer c'est mieux ! La question se pose : peut-il étendre son règne ? À 25 ans, Jonas Vingegaard dispose d'une panoplie complète. Sans doute le meilleur de la planète avec Tadej Pogacar, il est également capable de sortir des excellents chronos et de bien passer les journées piégeuses. Cela signifie qu'on devrait le revoir au sommet sur les épreuves de trois semaines. Tenant en titre de la Grande Boucle, le coureur de Jumbo-Visma devrait, comme le veut la coutume, être au départ du Tour en 2023 pour défendre son trophée. Un possible acte III de son duel avec Pogacar nous fait déjà saliver...

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

28/09 Cyclism'Actu Toutes vos vidéos de vélo à revoir sur Cyclism'Actu TV 28/09 Route Evenepoel, le retour en Héros: "Le sentiment d'être une rockstar" 28/09 Cyclo-cross Zdenek Stybar devrait faire son retour dans les sous-bois ! 28/09 Piste - Coupe des Nations La première manche se déroulera à Jakarta 28/09 Coppa Agostoni Martin, Valverde, Yates... la 75e Coppa Agostoni ! 28/09 Transfert Eleonora Gasparrini s'engage chez UAE Team ADQ jusqu'en 2023 28/09 Mondiaux Mea culpa de l'UCI sur la com des écarts : "On s'est trompé !" 28/09 Coppa Agostoni EF Education-EasyPost autour de Bettiol et Uran 28/09 CRO Race La 3e étape, Jonathan Milan ou Pierre Barbier pour la revanche 28/09 VTT / Cyclo Les Gascons Riders pour Nicolas Portal, mi-octobre à Auch 28/09 Transfert INEOS rêve d'Evenepoel : "Brailsford m'a envoyé un texto..." 28/09 Tour d'Emilie Julian Alaphilippe et le Wolf Pack ambitieux en Italie 28/09 Tour d'Italie Ciccone : "Ce sera comme pour Vingegaard au Danemark" 28/09 Mondiaux Guimard : "Le bilan des Bleus ? La France est à sa place... " 28/09 Agenda CRO Race, Coppa Agostoni, Vendée.. le programme de votre semaine 28/09 Route Marta Cavalli retrouvera la compétition sur le Tour d'Émilie 28/09 Justice Polémique Van der Poel... le père des fillettes condamne ! 28/09 Jeu Vos pronos sur toutes les courses UCI WorldTour de fin de saison 28/09 Paris-Chauny Rossetto a été percuté par un motard : "Je m'en sors bien" 28/09 Coppa Agostoni Alpecin-Deceuninck comptera sur Stannard et Oldani
fleche bas fleche haut
100€ OFFERT AVEC logo Unibet
Tour de France 2023
Vingegaard JonasPogacar Tadej
2.52.5
Roglic PrimozEvenepoel Remco
84
Thomas GeraintHindley Jai
3541
Clôture des paris le 23/07 à 17:00

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Partenaires

Publicité
Publicité

Sondage

Nouveau champion du monde, Remco Evenepoel doit-il participer au Tour de France 2023 ?







Publicité
Publicité
-
-