Tour de France - Jasper Philipsen : «Je réfléchis parfois trop...»
Tour de France
Photo : Sirotti

Tour de France - Jasper Philipsen : «Je réfléchis parfois trop...»

Avec Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step) et Nacer Bouhanni (Team Arkéa-Samsic), Jasper Philipsen aura été l'un des sprinteurs les plus réguliers du Tour de France 2021. Mais comme le Français, le Belge n'aura pas réussi à décrocher sa première victoire d'étape sur la Grande Boucle, et ce malgré six top 3 ! Battu une fois par son coéquipier Tim Merlier et à quatre reprises par Mark Cavendish, le sprinteur de la formation Alpecin-Fenix a enfin dû s'incliner dimanche, sur les Champs-Élysées, face à la puissance de son compatriote Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma). Le coureur de 23 ans a dressé le bilan de son Tour dans les colonnes de Het Nieuwsblad.

Vidéo - Philipsen aura accumulé les places d'honneur sur ce Tour

 

"Je pense que je méritais une victoire"

"La déception va durer encore quelques jours car j'ai vraiment senti la victoire sur ce Tour. Je pense que je méritais une victoire, mais je suis finalement reparti les mains vides [...] Après ces trois semaines, je dois me rendre compte que j'avais parfois besoin d'une demi-roue supplémentaire pour pouvoir gagner, ce qui est un monde de différence. Nous allons analyser ces six sprints avec l'équipe, mais je pense que je réfléchis parfois trop dans un sprint au lieu de suivre mon intuition. Cela me coûte parfois la victoire."

 

"Je dois expérimenter par moi-même comment il (Mark Cavendish) fait tout correctement"

Un peu complexé quand il compare son palmarès à celui de son ami Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) - "Quand on voit quel genre de victoires il remporte et ce qu'il me manque. Mon palmarès pourrait déjà être plus grand, j'ai déjà laissé beaucoup de côté", dit-il - Jasper Philipsen est également revenu sur l'incroyable retour au sommet de Mark Cavendish. "Il est le meilleur exemple, il n'y a pas mieux au monde. C'est une légende. Quand j'avais dix ans et que je regardais le Tour, il gagnait déjà des sprints. Maintenant, je dois expérimenter par moi-même comment il fait tout correctement. Si je fais une erreur neuf fois sur dix, lui n'en fait qu'une fois sur dix", conclut celui qui a également confié que le Britannique lui avait dit qu'il arrêterait sa carrière s'il gagnait en vert sur les Champs-Élysées.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Quel est le meilleur grimpeur de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité