Tour de France - Hinault : «On n'a pas le champion qui sort du lot...»
Tour de France
Photo : Sirotti

Tour de France - Hinault : «On n'a pas le champion qui sort du lot...»

Légende vivante du cylisme français, Bernard Hinault était l'invité lundi soir de l'émission d'Eurosport, Bistrot Vélo. Forcément interrogé sur les performances des coureurs tricolores, le quintuple vainqueur du Tour de France constate que, malgré tous les talents que possède le vélo français, et notamment le champion du monde Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), la France ne possède pas le cycliste qui pourrait gagner un Grand Tour, et donc la Grande Boucle, dans les années futures.

Vidéo - Hinault : "Remco Evenepoel a des capacités exceptionnelles"

 

"On n’a pas de coureur capable de rouler, de grimper et à l’occasion de faire un sprint"

"Nous n’avons pas LE champion extraordinaire comme l’ont d’autres pays aujourd’hui. [...] Il faudrait qu’un jeune arrive, qu’il ait 18 ans et qu’il soit déjà dans la grande classe. C’est ça que l’on n’a pas et c’est dommage. On n’a pas de coureur capable de rouler, de grimper et à l’occasion de faire un sprint. On n’a pas le champion qui sort du lot avec des capacités exceptionnelles, comme c’est le cas en Belgique avec Remco Evenepoel." Impressionné justement par la précocité du jeune Belge de la Deceuninck-Quick Step, le Blaireau lui voit un très grand avenir, sa seule interrogation résidant sur sa faculté à briller sur les Grands Tours.

 

"Remco Evenepoel est le champion qui sort de l’ordinaire, comme l’était Merckx quand il est arrivé"

"Il a des capacités exceptionnelles. Il vient du football, il se met au vélo et il gagne chez les juniors avec une facilité impressionnante [...] Où est-ce qu’il va s’arrêter !? La seule chose qu’on ne sait pas, ce sont ses capacités en haute montagne et s’il est capable d’encaisser 21 jours de course d’affilée. C’est le seul doute que l’on peut avoir. Il a tout : il va vite, il grimpe. C’est le champion qui sort de l’ordinaire, comme l’était Merckx quand il est arrivé." Un sentiment que ressent également Bernard Hinault pour le Néerlandais Mathieu van der Poel.

 

"Mathieu van der Poel pourrait être l’un des concurrents potentiels qui pourrait gagner le Tour"

"Depuis qu’il est junior, il a montré des performances exceptionnelles. Il est doué en cyclo-cross, il est doué en VTT, il est doué sur la route. Maintenant, il faut qu’on le voit en montagne, c’est le seul doute que l’on peut avoir. Il pourrait être l’un des concurrents potentiels qui pourrait gagner le Tour", explique celui qui estime aussi que Julian Alaphilippe ne pourra pas gagner le Tour de France un jour et qu'Arnaud Démare doit faire son retour sur le Tour "pour se mesurer aux meilleurs."


"Pendant quinze ou vingt ans, ça a un peu été à couteaux tirés entre Poulidor et moi"

Le Breton est enfin revenu sur sa relation avec Raymond Poulidor, compliquée au début avant que celle-ci ne devienne bien plus agréable par la suite. "J'ai eu quelques soucis au départ avec Poulidor. En 1975, quand j'ai fait sixième de Paris-Nice (septième en réalité, ndlr), j'avais voulu lui serrer la main et il l'avait retiré. Et je lui ai alors dit : "Jamais tu ne finiras devant moi. Plutôt crever que tu ne finisses devant moi !" Et pendant quinze ou vingt ans, ça a un peu été à couteaux tirés entre nous. Et puis, à un moment donné, on s'est dit que c'était complètement ridicule et que ça ne servait à rien", conclut le natif d'Yffiniac. 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Voyez-vous Julian Alaphilippe remporter une Ardennaise en 2021 ? Et si oui, combien ?








Partenaires

Publicité
Publicité