Tour de France - Dylan Teuns la 8e étape, Pogacar écrase ses rivaux !
Tour de France
Photo : Sirotti

Tour de France - Dylan Teuns la 8e étape, Pogacar écrase ses rivaux !

Deux après sa victoire au sommet de La Planche des Belles Filles, Dylan Teuns a remporté ce samedi sous la pluie la 8e étape du Tour de France. Membre de la bonne échappée du jour, le coureur de la Bahrain Victorious a su résister au retour ahurissant d'un Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) qui a littéralement assommé la 108e Grande Boucle ce samedi. Le Slovène a distancé tous ses prétendus rivaux dans le col de Romme, à plus de 30 kilomètres de l'arrivée, avant de reprendre un à un tous les échappés, sauf Dylan Teuns. Quatrième au Grand-Bornand derrière Dylan Teuns, Ion Izagirre (Astana-Premier Tech) et Michael Woods (Israel Start-Up Nation), Tadej Pogacar a ainsi creusé des écarts énormes sur tous ses adversaires et pris le maillot jaune à Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), qui a fini très loin.

Vidéo - Tour de France - Dylan Teuns vainqueur de la 8e étape

 

Retrouvez les classements complets sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

 

Wout Van Aert reste deuxième du classement général

Les premiers rivaux de Tadej Pogacar ont franchi la ligne avec 3'20" de retard sur le Slovène, un gouffre ! Et ces rivaux, ce sont Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma), Alexey Lutsenko (Astana-Premier Tech), Enric Mas (Movistar Team), Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), Rigoberto Uran (EF Education-NIPPO), David Gaudu (Groupama-FDJ), Pello Bilbao (Bahrain Victorious), Wilco Kelderman (Team DSM) et Ben O'Connor (AG2R Citroën Team). En très bonne position avant cette étape puisqu'il disposait de 3'13" d'avance sur Tadej Pogacar, Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) a quant à lui concédé 4'56" au Slovène. Une prestation qui ne lui permet pas de prendre le maillot jaune, mais qui le fait rester à la deuxième place du classement général, à 1'48" du patron du Tour 2021.

Derrière ces deux hommes, Alexey Lutsenko est troisième à 4'38". Le Kazakh précède Rigoberto Uran (4e à 4'46"), Jonas Vingegaard (5e à 5'00"), Richard Carapaz (6e à 5'01"), Wilco Kelderman (7e à 5'13"), Enric Mas (8e à 5'15"), David Gaudu (9e à 5'52") et Pello Bilbao (10e à 6'41"). Présents dans l'échappée du jour, Guillaume Martin (Cofidis) et Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën Team), respectivement huitième et septième de l'étape, font un bond au classement général et sont désormais douzième et treizième. En revanche, la messe est dite pour Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) et Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma), qui ont complètement craqué lors de cette 8e étape.

 

Primoz Roglic, Geraint Thomas et Pierre Latour sont distancés !

Costaud d'entrée de jeu avec l'ascension non répertoriée de la côte d'Échallon, cette étape - disputée dans des conditions pluvieuses - est tout d'abord marquée par de nombreuses attaques - Wout Poels et Matej Mohoric (Bahrain Victorious), Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers), Sepp Kuss (Team Jumbo-Visma), Julien Bernard (Trek-Segafredo)... - mais aussi des défaillances de coureurs importants pour le classement général. Et si voir Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) distancé n'est pas une surprise au vu de ce qu'il s'est passé dans le final de l'étape de vendredi, la présence de Geraint Thomas (INEOS Grenadiers), treizième du classement général, dans le gruppetto est une sensation, même si le Gallois ne semblait pas en grande forme non plus depuis quelques jours.

Outre ces deux prétendants à la victoire finale, un autre nom important est distancé lors de ce début de course un peu fou, à savoir Pierre Latour (Team TotalEnergies), qui s'est fait lâcher par le peloton dans une descente et va perdre également beaucoup de temps ce samedi. Après 45 kilomètres de course, et alors qu'aucune échappée n'a pu se dégager jusqu'ici, le sprint intermédiaire de Frangy permet à Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious) et Michael Matthews (Team BikeExchange), les deux seuls spinteurs encore présents dans le peloton, de prendre respectivement 20 et 17 points au classement du maillot vert, l'Australien en profitant ainsi pour remonter au deuxième rang de ce classement, à 55 points de Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step).

 

Pogacar et Van Aert veulent être devant, l'échappée se forme après 70 kilomètres de course

Quelques kilomètres plus loin, la course devient encore plus folle puisque Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) en personne se glisse dans un gros groupe d'échappés. Ce sont les BORA-hansgrohe de Wilco Kelderman (BORA-hansgrohe) qui font l'effort pour rentrer sur le Slovène, ce qui est chose faite avant la première difficulté répertoriée du jour, la côte de Copponex (6,5 km à 4,4%). Dans cette dernière, Wout Poels lance une deuxième offensive et se retrouve une nouvelle fois seul en tête. Derrière le Néerlandais, de nombreux coureurs tentent également de fausser compagnie au peloton, dont Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma), qui a des fourmis dans les jambes.

Mais encore une fois, le peloton fait la jonction sur les poursuivants de Wout Poels, avant qu'un groupe de 17 coureurs ne se dégage enfin dans la côte de Menthonnex-en-Bornes (2,8 km à 4,9%). On y retrouve Sepp Kuss (Team Jumbo-Visma), Jonathan Castroviejo (INEOS Grenadiers), Michael Woods (Israel Start-Up Nation), Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), Mattia Cattaneo (Deceuninck-Quick Step), Alejandro Valverde (Movistar Team), Bruno Armirail (Groupama-FDJ), Guillaume Martin (Cofidis), Aurélien Paret-Peintre et Nans Peters (AG2R Citroën Team), Nairo Quintana (Team Arkéa-Samsic), Soren Kragh Andersen - le mieux classé au général, 20e à 6'30" - et Tiesj Benoot (Team DSM), Dylan Teuns (Bahrain Victorious), Christopher Juul-Jensen et Simon Yates (Team BikeExchange), Ion Izagirre (Astana-Premier Tech) et Sergio Henao (Team Qhubeka NextHash).

 

18 coureurs en tête, dont Guillaume Martin et Aurélien Paret-Peintre

À 70 kilomètres de l'arrivée, ce groupe possède 50 secondes de retard sur Wout Poels, tandis que le peloton, emmené par les UAE-Team Emirates, est pointé à plus de 3 minutes. Poursuivant son effort dans un premier temps, l'homme de tête décide ensuite d'attendre les contre-attaquants, et ce sont 17 coureurs - transi de froid, Alejandro Valverde s'est relevé - qui se présentent en tête au pied de la côte de Mont-Saxonnex (5,7 km à 8,3%), la troisième des cinq ascensions répertoriées de la journée.

Dans cette difficulté, c'est Christopher Juul-Jensen qui fait le tempo, le Danois travaillant pour son leader Simon Yates. Un rythme qui met en difficulté Nans Peters et Bruno Armirail, mais les deux Tricolores, au courage, arrivent à basculer avec le groupe de tête. C'est Wout Poels qui franchit le sommet en tête, ce qui permet au Néerlandais de devenir virtuellement le porteur du maillot à pois. Dans la descente, Soren Kragh Andersen et Tiesj Benoot, les deux coureurs du Team DSM, décident d'accélérer franchement l'allure sur cette route détrempée et s'isolent en tête de course.

 

Mathieu van der Poel et Wout Van Aert distancés !

Ils débutent ainsi l'ascension du col de Romme (8,8 km à 8,9%) avec 45 secondes d'avance sur les poursuivants, tandis que le peloton - au sein duquel Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma) et Stefan De Bod (Astana-Premier Tech) sont tombés - est pointé à plus de 6 minutes. Dès le pied de la montée, Benoot lâche prise et laisse son coéquipier danois seul en tête de la course. Il est pris en chasse par Michael Woods, qui distance l'ensemble des poursuivants. Le Canadien revient alors très rapidement sur Kragh Andersen, puis le distance immédiatement.

Derrière Woods, ce sont Cattaneo, Quintana, Poels et Yates qui font le forcing pour rentrer, le quatuor étant pointé à 10 secondes de l'homme de tête à 5 kilomètres du sommet. À l'arrière, il y a des dégâts également pusqu'Emanuel Buchmann (BORA-hansgrohe), Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) et surtout le maillot jaune Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) ne peuvent plus suivre le rythme du peloton ! Ce sont ensuite Jakob Fuglsang (Astana-Premier Tech), Esteban Chaves (Team BikeExchange) et Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) qui se font lâcher sous l'impulsion du rythme imprimé par Davide Formolo, le coéquipier de Tadej Pogacar.

 

Michael Woods s'envole, Tadej Pogacar confirme sa supériorité !

Dans le groupe des favoris, il ne reste plus que Tadej Pogacar et Davide Formolo (UAE-Team Emirates), Richie Porte, Richard Carapaz et Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers), Alexey Lutsenko et Omar Fraile (Astana-Premier Tech), David Gaudu (Groupama-FDJ), Jonas Vingegaard (Team jumbo-Visma), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Enric Mas (Movistar Team), Wilco Kelderman (BORA-hansgrohe), Ben O'Connor (AG2R Citroën Team) et Rigoberto Uran (EF Education-NIPPO). Et à 3 kilomètres du sommet, c'est Tadej Pogacar qui passe à l'attaque !

Un homme peut alors le suivre, Richard Carapaz, tandis que Julian Alaphilippe coince complètement suite à cette accélération. Acceptant pendant quelques centaines de mètres la compagnie de l'Équatorien, Pogacar remet ensuite un coup d'accélérateur et distance cette fois-ci Carapaz, qui était à fond dans la roue du vainqueur sortant de la Grande Boucle. À l'avant, Michael Woods a pris ses distances avec les poursuivants puisqu'il passe au sommet avec 1'15" d'avance sur un groupe de poursuivants composé de Poels, Teuns, Martin, Cattaneo, Izagirre et Quintana.

 

Dylan Teuns revient sur Michael Woods, Tadej Pogacar se rapproche, Teuns lâche Woods

Lancé dans un raid solitaire impressionnant, Tadej Pogacar est quant à lui pointé à 4 minutes de l'homme de tête, le Slovène possédant alors 1'07" d'avance sur Richard Carapaz, qui peut toutefois compter sur le soutien de son coéquipier Jonathan Castroviejo, et 2 minutes sur le groupe David Gaudu. Il reste ensuite une ascension à gravir, le col de la Colombière (7,3 km à 8,7%), dont le sommet est situé à 15 bornes du Grand-Bornand. Et l'affaire se complique un peu pour Michael Woods dans cette ultime difficulté de la journée puisque Dylan Teuns a des jambes de feu et se rapproche dangereusement du Canadien.

Le Belge se rapproche tellement qu'il revient sur l'homme de tête à un peu plus de 3 kilomètres du sommet, tandis que Tadej Pogacar poursuit son impressionnante chevauchée solitaire et rattrape un à un les coureurs de l'échappée. Le Slovène devient même une menace pour les hommes de tête puisqu'à 2 bornes du sommet de la Colombière, il est pointé à moins d'1 minute de Woods et Teuns ! Plus frais que son compagnon de fugue, Dylan Teuns part seul à 800 mètres du sommet afin de résister au retour de Pogacar, étant pour sa part revenu sur Woods juste avant le sommet.

 

Dylan Teuns résiste et s'offre une magistrale victoire d'étape

Au sommet, Teuns ne possède plus que 15 secondes d'avance sur Tadej Pogacar, tandis que Michael Woods et Ion Izagirre sont pointés à une trentaine de secondes. Tous ces hommes se lancent alors dans la descente, un domaine dans lequel Dylan Teuns est à l'aise, ce qui permet au Belge de reprendre de la marge sur son poursuivant, qui voit même Izagirre et Woods revenir sur lui. Propre dans la descente, Dylan Teuns ne baisse ensuite pas de rythme et remporte cette 8e étape du Tour de France 2021.

 

Retrouvez les classements complets sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

Classement de la 8è étape

1BELTEUNS DylanBahrain Victorious3h54'41''
2ESPIZAGIRRE INSAUSTI IonAstana-Premier Tech+ 44''
3CANWOODS MichaelIsrael Start-Up Nation+ 47''
4SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates+ 49''
5NEDPOELS WouterBahrain Victorious+ 2'33''
6GBRYATES SimonTeam BikeExchange+ 2'43''
7FRAPARET-PEINTRE AurelienAG2R Citroen+ 3'03''
8FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Creditsm.t.
9ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Step+ 4'07''
10DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Visma+ 4'09''
11KAZLUTSENKO AlexeyAstana-Premier Techm.t.
12ESPMAS EnricMovistar Teamm.t.
13EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiersm.t.
14COLURAN RigobertoEF Education-Nippom.t.
15FRAGAUDU David Groupama-FDJm.t.
16ESPBILBAO PelloBahrain Victoriousm.t.
17NEDKELDERMAN WilcoBora-Hansgrohem.t.
18AUSO'CONNOR BenAG2R Citroenm.t.
19COLHENAO MONTOYA SergioTeam Qhubeka NextHash+ 4'13''
20ITAFORMOLO DavideUAE Team Emirates+ 4'18''
21BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+ 5'45''
22COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsic+ 8'34''
23ESPCASTROVIEJO Jonathan NicolasINEOS Grenadiersm.t.
24COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 10'19''
25NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredom.t.
26AFSMEINTJES LouisIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 12'21''
27FRAARMIRAIL BrunoGroupama-FDJ+ 12'23''
28FRAPETERS NansAG2R Citroen+ 14'14''
29DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Tech+ 15'50''
30ESPFRAILE MATARRANZ OmarAstana-Premier Techm.t.

Classement général provisoire après la 8è étape

1SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates29h38'25''
2BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+ 1'48''
3KAZLUTSENKO AlexeyAstana-Premier Tech+ 4'38''
4COLURAN RigobertoEF Education-Nippo+ 4'46''
5DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Visma+ 5'00''
6EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 5'01''
7NEDKELDERMAN WilcoBora-Hansgrohe+ 5'13''
8ESPMAS EnricMovistar Team+ 5'15''
9FRAGAUDU David Groupama-FDJ+ 5'52''
10ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 6'41''
11COLHENAO MONTOYA SergioTeam Qhubeka NextHash+ 7'16''
12FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 7'28''
13FRAPARET-PEINTRE AurelienAG2R Citroen+ 7'33''
14AUSO'CONNOR BenAG2R Citroen+ 8'13''
15NEDPOELS WouterBahrain Victorious+ 8'51''
16NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 11'35''
17GBRYATES SimonTeam BikeExchange+ 12'13''
18BELTEUNS DylanBahrain Victorious+ 12'35''
19ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Step+ 12'39''
20COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 12'51''
21AFSMEINTJES LouisIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 17'09''
22DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Tech+ 17'14''
23NEDVAN DER POEL MathieuAlpecin-Fenix+ 17'20''
24FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+ 18'51''
25DANKRAGH ANDERSEN SørenTeam DSM+ 19'03''
26ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 21'32''
27AUSPORTE RichieINEOS Grenadiers+ 22'01''
28NEDKRUIJSWIJK StevenTeam Jumbo-Visma+ 22'09''
29COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsic+ 23'49''
30FRABONNAMOUR Franck B&B Hotels p/b KTM+ 25'07''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

10:07 Route Selon vous, le meilleur grimpeur de la saison est Tadej Pogacar 09:44 Tour de Thaïlande Adne van Engelen conclut, le général pour Sainbayar 09:19 Transfert Jakub Mareczko rejoint pour deux ans l'équipe Alpecin-Fenix 08:57 Route Emmanuel Hubert : "Je suis satisfait de Quintana et Barguil" 08:22 Tour de Valence AG2R Citroën Team prendra part à l'édition 2022 07:58 Cyclo-cross Programmé le 15 janvier, le Kasteelcross est annulé 07:33 Transfert L'équipe Valcar-Travel & Service engage Anastasia Carbonari 07:09 GP de Denain Le parcours de l'édition 2022 du GP de Denain révélé 05/12 Média C'est sur Cyclism'Actu TV que vous pouvez revoir vos vidéos vélo 05/12 Bilan 2021 La Deceuninck-Quick Step d'Alaphilippe toujours au top ! 05/12 Route Michael Woods : "Changer d'équipe m'a affecté positivement" 05/12 Route Elisabetta Borgia, la psychologue de l'équipe Trek-Segafredo 05/12 Bilan Sagan, Démare, Hirschi... Qui est la grande déception de 2021 ? 05/12 Transfert Ciuccarelli ira chez Drone Hopper-Androni Giocattoli en 2023 05/12 Route Barguil : "Disputer Tour d'Italie et Tour de France en 2022" 05/12 Piste Mathilde Gros : "Des points positifs et des points à améliorer" 05/12 Bilan 2021 Les INEOS Grenadiers de Bernal et Carapaz... un bon bilan ? 05/12 Route Découvrez le Québec avec un ex-coureur pro, Pascal Hervé ! 05/12 Cyclo Voeckler, parrain de la Rando Lille-Hardelot du 22 mai prochain 05/12 Cyclo-cross La Française Olivia Onesti lève les bras à Gijon
Publicité

Sondage

Qui est la plus grosse déception de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité