Tour de France - Comment sont mis en place les contrôles antidopage ?
Tour de France
Photo : DR

Tour de France - Comment sont mis en place les contrôles antidopage ?

Pour lutter contre le dopage lors des compétitions sportives, les organisateurs mettent en place des dispositifs de contrôle antidopage. Comme de nombreux sports professionnels, le Tour de France n’échappe pas à cette disposition. Elle permet de déceler l’usage de substances prohibées par la loi ou pour les règlements de la compétition.

Vidéo - Tadej Pogacar a remporté son 2e Tour de France en deux ans !

Ces contrôles permettent de s’assurer que chacun des participants dispose des armes. Ces mesures assurent également la sécurité des coureurs qui risquent de se faire du tort avec de mauvaises substances. Découvrez comment les contrôles antidopage se déroulent pendant le tour de France !

 

Que savoir sur les contrôles antidopage?

Pour effectuer un contrôle antidopage, des agents assermentés par l’organisme compétent font des prélèvements d’un échantillon de sang, d’urine ou encore de phanères sur le sportif. Par la suite, ces prélèvements sont analysés. Le but de l’analyse des échantillons de prélèvement est de rechercher la présence de substances dopantes interdites. Il faut noter que la liste des produits dopants est longue. Elles ont différentes propriétés, des usages spécifiques et certains sont bien plus complexes à déceler que d’autres.

Une fois l’échantillon prélevé, le préleveur est tenu de rédiger un procès-verbal dans lequel il précisera les conditions de prélèvement, les informations communiquées par le coureur et les numéros des flacons. Après relecture du procès-verbal par le cycliste et le préleveur, les deux parties ont l’obligation de le signer et un exemplaire est remis au coureur.

 

Analyse et proclamation des résultats

Les différents prélèvements sont convoyés sous l’anonymat vers le laboratoire de l’AFLD pour analyse. Dans certains cas, l’agence fait appel à un laboratoire privé pour analyser les échantillons A de chaque cycliste. Les échantillons B par contre sont conservés pour une contre-expertise éventuelle. Les résultats des tests sont disponibles 72 heures après le dépôt des échantillons au laboratoire.

Ensuite, ils sont envoyés confidentiellement au directeur de l’AFLD. C’est ce dernier qui est chargé d’informer les cyclistes en infraction de la décision d’expulsion ou de licenciement.

 

Sanctions prévues par la loi lors des contrôles antidopage

Lors des contrôles antidopage, les sanctions sont prononcées en fonction des violations commises parmi les 10 règles antidopage. En effet, une violation d’une de ces règles implique une suspension dont la durée dépend de la gravité de l’infraction. Si les résultats révèlent la présence de métabolites dans l’échantillon d’un coureur ou si la fédération remarque une tentative d’usage d’une méthode interdite, la suspension est de 4 ans.

L’organisme compétent chargé de ces contrôles lors des compétitions nationales est l’AFLD (Agence Française de Lutte contre le Dopage). Toutefois, sur le Tour de France, l’AFLD effectue ces contrôles conjointement avec la Fondation Antidopage du Cyclisme (CADF).

En général, les contrôles antidopage s’effectuent sur les coureurs plusieurs fois par jour. Avec ces contrôles, les scandales de dopage lors des compétitions ont considérablement baissé. Ils ont également pour objectif de protéger la santé des sportifs, de leur entourage et de la société.

 

Organisation des contrôles antidopage sur le tour de France

Sur le Tour de France, les contrôles antidopage sont réalisés par les préleveurs agrées par l’agence compétente. Cependant, ils doivent présenter un ordre de mission signé par l’AFLD. En pratique, ces contrôles se déroulent en plusieurs étapes.

 

La notification au cycliste

Le sportif concerné par le test est choisi sur la base d’informations de différentes natures. C’est le directeur de L’AFLD qui établit une liste des coureurs choisis pour passer le test. Ils sont choisis parmi les coureurs de haut niveau et les professionnels ayant une fois été licenciés par les fédérations sportives. En dehors du directeur, seuls les préleveurs connaissent l’identité des concernés par le test et les critères de choix utilisés.

Une notification est transmise à chaque coureur choisi par le préleveur diligenté. Cette dernière est à contresigner. Ensuite, le sportif rejoint la salle de contrôle muni de sa pièce d’identité et si possible de quelques membres de son staff. En cas de refus de présentation, les sanctions sont lourdes et peuvent conduire à une expulsion de la compétition.

 

Le prélèvement d’échantillon

Les préleveurs sont pour la plupart des agents de santé. Ils procèdent à la prise de sang ou de l’urine du sportif puis le répartissent dans deux différents flacons scellés et étiquetés en utilisant des codes A et B. Pendant le recueil de l’échantillon, le préleveur peut s’entretenir avec le joueur pour savoir s’il est sous traitement médicamenteux. Si tel est le cas, il devra présenter une autorisation d’usage thérapeutique.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Cyclism'Actu

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

15:02 Mondiaux Cian Uijtdebroeks blessé... suite à un cambriolage ! 14:40 Tour de Slovaquie La der pour Itamar Einhorn, Peter Sagan sacré 14:10 GP Isbergues (F) Charlotte Kool remporte le GP d'Isbergues féminin 13:42 Carnet noir Andy Schleck rend hommage à son "ami" Chris Anker Sorensen 13:10 Sport Florian Rousseau a quitté la Fédération Française d'Athlétisme 13:00 ITW Quand Jean-René Bernaudeau raconte son recrutement de Peter Sagan 12:52 Mondiaux Michael Matthews, sacré le jour... de son anniversaire ? 12:51 Route Tony Martin prendra sa retraite mercredi après le relais mixte 12:41 Mondiaux Verbrugghe: "Je ne vois pas qui pourrait battre Wout Van Aert" 12:31 Mondiaux Le sacre de Bernard Hinault en 1980 à Sallanches : "Jouissif" 12:22 Média Vos vidéos vélo sont à revoir et à voir sur Cyclism'Actu ! 12:15 Route Movistar et Unzué ont annoncé le départ de Miguel Angel Lopez 12:08 Tour de Slovaquie Peter Sagan, le leader : "La course reste ouverte" 12:04 Trophée Matteotti Tout savoir sur le Trophée Matteotti de ce dimanche ! 11:59 Route Cavendish devrait prolonger d'un an avec Deceuninck-Quick Step ! 11:51 Paris-Roubaix À quelle date sera l'édition 2022 de Paris-Roubaix ? 11:43 Mondiaux - CLM Ganna, Van Aert, Küng... le chrono ce dimanche dès 14h40 11:15 VTT - CDM Loïc Bruni remporte le général, désillusion pour Nicole 11:02 Média Les championnats du monde en Flandre c'est à suivre sur Eurosport 10:48 Mondiaux - CLM Cancellara : "Stefan Küng a un avantage sur les autres"
Publicité

Sondage

Qui va devenir champion du monde sur route ?



















Partenaires

Publicité
Publicité