Tour de France - Cavendish payé plus pour l'inciter à faire le Tour ?
Tour de France
Photo : @deceuninck_qst / @BeelWout

Tour de France - Cavendish payé plus pour l'inciter à faire le Tour ?

Forfait pour le Tour de Belgique en raison d'une douleur au genou ressentie ces derniers jours, Sam Bennett voit sa préparation pour le Tour de France quelque peu perturbé. Et alors que son état n'inspirait pas tant d'inquiétude que cela au vu des nouvelles communiquées cette semaine par la Deceuninck-Quick Step, Patrick Lefevere s'est montré moins optimiste dans la chronique qu'il écrit toutes les semaines pour le journal Het Nieuwsblad, et ce en raison de la nature de la blessure du sprinteur irlandais. Une incertitude qui pousse le Belge à reconsidérer la présence de Mark Cavendish sur le Tour.

Vidéo - Sam Bennett est blessé à deux semaines du départ du Tour

 

"Sam Bennett fera-t-il le Tour ? Pour le moment, on ne le sait pas"

"Nous voulons construire en grande partie notre équipe pour le Tour de France autour de Sam Bennett. Le problème est qu'il souffre d'une inflammation du tendon rotulien et que ce sont des blessures persistantes. Nous avons déjà vécu cela avec Tom Boonen, Zdenek Stybar et Andrea Bagioli, et ils ont tous été opérés. Sam Bennett fera-t-il le Tour ? Pour le moment, on ne le sait pas. Il doit se reposer jusqu'à lundi au moins." Si le forfait de Sam Bennett pour la Grande Boucle est évidemment loin d'être acté, bien au contraire, le manager général de la Deceuninck-Quick Step a tout de même pensé à une solution de repli. Et cette dernière pourrait s'appeler Mark Cavendish, sauf que ce dernier n'est pour le moment pas enclin à disputer le Tour, et ce pour des raisons financières.

 

"Je pense à une chose : prolonger Cavendish à de meilleures conditions en vue du Tour"

"On n'a pas de véritable plan B en tant que sprinteur. Je suis allé dîner avec Mark Cavendish dimanche soir et il m'a dit qu'il ne voulait pas faire un autre Grand Tour à son salaire actuel. Cela peut paraître cynique, mais je comprends son point de vue. Mark a  35 ans et il nous a rejoint à la dernière minute. À cette époque, faire le Tour était hors de question. Il a signé un contrat minimum parce que nous avions des attentes minimales [...] Pour lui, faire le Tour signifie rouler avec de la pression et sous la loupe des médias. Je suis d'accord avec Marc sur le fait que notre sprinteur principal sur le Tour ne peut pas être un coureur ayant un contrat minimum. C'est pour cela que je pense à une chose à l'heure actuelle : prolonger Cavendish à de meilleures conditions en vue du Tour", conclut Patrick Lefevere.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Qui est la plus grosse déception de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité