Tour de France
Tour de France - Benoot : «Ne pas sortir du Tour complètement épuisé» Photo : Sirotti

Tour de France - Benoot : «Ne pas sortir du Tour complètement épuisé»

Excellent sur Paris-Nice avec une victoire d'étape et une deuxième place au classement général derrière Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe), Tiesj Benoot a vu son élan être stoppé net par la pandémie de coronavirus. Rassuré sur ses capacités à tenir le coup face aux grimpeurs dans les étapes difficiles de la Course au soleil, le coureur de la Sunweb compte bien repartir de plus belle lorsque la saison pourra reprendre ses droits. Déjà très au fait des courses qu'il souhaite disputer en 2020 - "j'ai donné ma propre opinion à la direction de l'équipe et ils verront cette semaine ce qui est possible ou non" - il a confié ses envies à Het Nieuwsblad.

Tiesj Benoot a fini deuxième de Paris-Nice 2020

"Si vous voulez courir les Classiques, seul le Tour de France est une option parmi les Grands Tours. Le Giro coïncide avec les classiques flamandes et wallonnes et La Vuelta démarre trop tard. Je devrai dans tous les cas être sélectif dans mon programme. Vu la situation, il est très tentant de disputer le plus de courses possible. Mais il faut compter deux mois entre le début du Tour et Paris-Roubaix, et c'est vraiment long pour pouvoir rester au top de sa forme". Particulièrement intéressé par Liège-Bastogne-Liège et le Tour des Flandres, le vainqueur des Strade Bianche 2018 ne se voit pas en revanche viser le classement général du Tour dès cette année.

 

"J'espère que les Mondiaux ne seront pas déplacés au Moyen-Orient..."

"L'objectif sur le Tour sera une victoire d'étape. C'est encore trop tôt pour le classement général. Sur Paris-Nice, c'était la première fois que je visais la victoire finale dans une course par étapes WorldTour et l'équipe n'a pas prévu que je vise le général du Tour cette année. Et je pense que cette position n'évoluera pas. De plus, les Classiques auront lieu juste après le Tour et je ne veux donc pas en sortir complètement épuisé", confie celui qui garde également un oeil sur le sort qui sera réservé aux Championnats du monde d'Aigle-Martigny.

"J'espère que les Mondiaux ne seront pas déplacés au Moyen-Orient en novembre. Ce serait vraiment dommage. Lors de Paris-Nice, j'ai prouvé que j'étais présent sur des parcours très difficiles et j'ai vraiment hâte de participer aux Championnats du monde d'Aigle-Martigny", conclut le coureur de 26 ans.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter Milan-San Remo le 8 août ?



















Publicité

Partenaires

Publicité