Tour de France
Tour de France - Alaphilippe, Pinot, Bardet... : quels objectifs ? Photo : @deceuninck_qst /@GroupamaFDJ / Sirotti

Tour de France - Alaphilippe, Pinot, Bardet... : quels objectifs ?

Ils sont trois et ont déjà brillé sur le Tour de France. Mais pour la 107e Grande Boucle, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale) auront des objectifs différents sur l'édition 2020. Si le coureur de Deceuninck-Quick Step n'a pas encore pris de décisions, les deux autres semblent fixés sur des buts précis ; le Franc-comtois visera le classement général avec l'espoir d'un podium, voire mieux, tandis que le natif de Brioude aura les victoires d'étape dans le viseur.

Tout savoir sur le parcours du Tour de France 2020

 

Julian Alaphilippe, bis repetita ?

Héroïque l'année dernière, le tricolore peut-il répéter la même prestation lors de la 107e Tour de France ? Une question à laquelle l'intéressé ne peut répondre actuellement. En 2019, Julian Alaphilippe avait pris le maillot jaune à deux reprises grâce à deux coups de panache lors de la première semaine. Ensuite, le coureur de 28 ans a réussi à conserver la tunique de leader pendant onze jours avant de craquer sur l'avant-dernière étape de montagne. Désormais, tous ses adversaires se méfieront du natif de Saint-Amond-Montrond et ce dernier n'aura plus la même liberté. Le coureur de Deceuninck-Quick Step pourrait se résoudre à jouer les victoires d'étape ou jouer, comme en 2018, le maillot à pois.

 

Avant le début de la saison, son manager général Patrick Lefevere évoquait avec Cyclism'Actu les différents objectifs de Julian Alaphilippe et surtout du Tour de France. Pour le Belge, il ne doit pas viser le général : "Les Français espèrent qu'il fera du classement général, mais moi je suis contre ça. Peut-être quand il aura 30 ans mais pour le moment non. Miser sur le général du tour de France, ce n'est pas une petite chose. Il faut le préparer pendant neuf mois et mettre de côté les autres courses pour peut-être finir sixième et s'entendre dire que c'est un échec."

 

Thibaut Pinot : le podium... voire mieux ?

Parmi ces trois français, le Franc-comtois est le seul à avoir clairement annoncé son envie de jouer le général. Revanchard par rapport à l'année dernière, le grimpeur ambitionne le podium sur le Tour de France, voire mieux. Quelques semaines auparavant, son patron au sein de la formation française Marc Madiot espère voir Thibaut Pinot à la lutte pour gagner la 107e Grande Boucle : "Il est dans la plénitude de ses moyens. Trente ans, c'est l'âge idéal. Il a eu une progression linéaire au niveau physique, mental et du collectif de l'équipe. Je pense qu'il arrive dans la meilleure période de sa vie sportive pour aller chercher le Tour de France ou un Grand Tour. Il est en situation pour le faire."

 

Pourtant, le natif de Lure devra batailler pour décrocher un deuxième podium sur le Tour de France (3e en 2014). Le leader de la Groupama-FDJ aura une forte concurrence face à lui (Egan Bernal, Nairo Quintana, Primoz Roglic...) mais il pourra compter sur le soutien sans faille de son équipe dédiée à 100% pour lui. David Gaudu jouera une nouvelle fois le rôle de lieutenant dans les arrivées en montagne, tandis que Stefan Küng devrait assurer sa protection sur les étapes calmes pour éviter les risques de bordure.

 

Romain Bardet, les étapes dans le viseur ?

Au contraire des deux autres, le coureur d'AG2R La Mondiale ne faisait pas de la Grande Boucle son objectif en 2020. "Vampirisé" par le Tour de France, après deux éditions compliquées (6e en 2018 et 15e en 2019 avec le maillot à pois), le natif de Brioude devait prendre part au 103e Giro pour se lancer un nouveau challenge dans sa carrière. Mais finalement, l'épidémie mondiale de Coronavirus est passée par là et le nouveau calendrier ne correspondait plus aux attentes de Romain Bardet (le Tour d'Italie a été deplacé du 3 au 25 octobre). Après mûres réflexions, le coureur de 29 ans a finalement décidé de participer à l'épreuve française mais contrairement aux différentes années, il ne sera pas leader de son équipe.

 

Romain Bardet a décidé de laisser Pierre Latour dans la peau de l'homme protégé (comme cela était prévu au début de saison). Il y a plus d'un mois, l'Auvergnat évoquait ses objectifs sur le Tour de France 2020 : "L'objectif sur le Tour sera de chasser les victoires d'étape et d'être offensif. On sait que ce sera une édition particulière dûe à la préparation, et j'ai vraiment envie de chasser les étapes sur cette édition." Le grimpeur français, qui serait en partance pour la formation Sunweb, a notamment reconnu la 13e étape "100% Auvergne" de la 107e Grande Boucle entre Châtel-Guyon - Puy Mary (191 kilomètres).

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter le Critérium du Dauphiné ?



















Publicité

Partenaires

Publicité