Tour de France - Alaphilippe : «J'avais besoin de ce succès à Nice»
Tour de France
Photo : @deceuninck_qst

Tour de France - Alaphilippe : «J'avais besoin de ce succès à Nice»

Même s'il n'a pas réalisé le même Tour de France qu'en 2019, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a tout de même marqué de son empreinte la 107e édition de la Grande Boucle en s'imposant sur la 2e étape à Nice et en s'emparant, par la même occasion, du maillot jaune de leader. Près de quatre mois après ce succès, le champion du monde est revenu sur cette victoire très forte sur le plan émotionnel.

Vidéo - Julian Alaphilippe après sa victoire à Nice

 

"Gagner cette étape a été le début de ma deuxième partie de saison"

"Gagner l'étape 2 du Tour de France a été le début de ma deuxième partie de saison. J'ai terminé 2e à Milan-San Remo, passé de bonnes journées au Dauphiné et 3e aux championnats nationaux, mais cette victoire à Nice m'a donné des ailes et m'a mis sur la bonne voie pour ces deux derniers mois. L'année dernière, quand j'ai vu le parcours, j'étais très enthousiaste à ce sujet et j'avais déjà ciblé cette étape. Le parcours était difficile, avec un final mouvementé, mais cela me convenait et je voulais faire le maximum. Au début de la journée j'étais très motivé, je savais ce que je voulais faire, même si j'étais conscient que ça n'allait pas être facile 

 

"J'avais mis tous mes espoirs et toutes mes attentes dans cette étape"

[...] En arrivant en course, j'avais mis tous mes espoirs et toutes mes attentes dans cette étape, mais malgré cela j'étais plutôt détendu et très concentré, sachant que je pouvais compter sur une équipe très forte, qui a travaillé sans relâche pour moi. Les gars ont fait un travail incroyable toute la journée et m'ont protégé, avant que Bob Jungels et Dries Devenyns durcissent le rythme avant mon attaque. J'ai choisi la partie la plus raide de la montée et malgré le fait d'avoir été rejoint par deux autres coureurs, j'étais très confiant, d'autant plus qu'il y avait un écart important entre nous et le peloton

 

"Cela avait été un été difficile pour moi d'un point de vue personnel"

[...] Au fil des kilomètres, je savais qu'une victoire m'apporterait aussi le maillot jaune et j'ai gardé ma concentration et j'ai fait les bons choix dans le dernier kilomètre, alors même que le peloton se rapprochait. Réussir un début de Tour de France de cette manière, c'est incroyable ! Cela avait été un été difficile pour moi d'un point de vue personnel et c'est pourquoi, immédiatement après avoir franchi la ligne, j'ai été submergé par les émotions. Rien ne peut être comparé à 2019, mais le bonheur brut que le maillot jaune apporte à chaque fois que vous le portez est quelque chose de très spécial. Cette victoire était quelque chose dont j'avais besoin, une victoire qui a joué un rôle important sur la suite de ma saison."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Voyez-vous Julian Alaphilippe remporter une Ardennaise en 2021 ? Et si oui, combien ?








Partenaires

Publicité
Publicité