Tour des Flandres
Tour des Flandres - Van der Poel devant Van Aert, Alaphilippe a chuté Photo : @RondeVlaanderen

Tour des Flandres - Van der Poel devant Van Aert, Alaphilippe a chuté

Très animée dans les 50 derniers kilomètres, la 104e édition du Tour des Flandres a été remportée ce dimanche à Audenarde par Mathieu van der Poel. Le coureur de la formation Alpecin-Fenix a devancé dans un sprint à deux son grand rival, Wout Van Aert (Jumbo-Visma). Sorti du peloton en compagnie du Néerlandais et du Belge à 50 kilomètres de l'arrivée, Julian Alaphilippe (Elegant-Quick Step) - qui faisait une magnifique impression et semblait capable de s'imposer - a été victime d'une malencontreuse chute à 35 kilomètres de l'arrivée. Blessé au bras droit suite à un choc avec une moto, le champion du monde a dû quitter la course.

Vidéo - Tour des Flandres - Mathieu van der Poel remporte le Ronde !

Arrivé avec quelques secondes de retard, le groupe des poursuivants a été réglé par Alexander Kristoff (UAE-Team Emirates), le Français Anthony Turgis (Total Direct Energie) prenant une magnifique quatrième place. Premier coureur de son équipe Elegant-Quick Step, Yves Lampaert complète le top 5. Actif dans le dernier passage du Vieux Quarement afin d'aller chercher la troisième place, Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) a échoué dans son entreprise et se classe finalement septième.

 

Une échappée matinale de six hommes, Edvald Boasson Hagen en contre puis repris

Traditionnelle sur les Monuments, l'échappée matinale met une trentaine de kilomètres à se former. Ce sont finalement six coureurs qui parviennent à s'extirper du peloton : Gregor Mühlberger (BORA-hansgrohe), Gijs Van Hoecke (CCC Team), Samuele Battistella (NTT Pro Cycling), Dimitri Peyskens (Bingoal-Wallonie Bruxelles), Danny van Poppel (Circus-Wanty Gobert) et Fabio Van Den Bossche (Sport Vlaanderen-Baloise). Parti avec un temps de retard et en chasse-patate pendant de nombreux kilomètres, Julien Vermote (Cofidis) n'est pas attendu par les hommes de tête et se fait finalement reprendre par un peloton conduit principalement par Taco van der Hoorn (Jumbo-Visma), Tim Declercq (Elegant-Quick Step) et les équipiers de Mads Pedersen (Trek-Segafredo).

Au moment d'aborder les premiers monts de ce Ronde 2020 - et alors que Gregor Mühlberger revient à l'avant après avoir chuté suite à un lancer de musette complètement manqué - l'écart entre le groupe de tête et le peloton se situe aux alentours des 8 minutes. C'est le moment choisi par Edvald Boasson Hagen (NTT Pro Cycling) pour lancer une offensive, mais le Norvégien va se faire reprendre à 90 bornes d'Audenarde par un peloton de plus en plus nerveux - Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et Tim Wellens (Lotto Soudal) sont d'ailleurs allés à terre, tout comme Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) un peu plus tard - et qui s'est rapproché à 5'10" des six échappés.

 

Beaucoup d'attaques dans le peloton... mais aucun bon de sortie !

Différentes attaques sont ensuite à signaler - Jasper De Buyst (Lotto Soudal), Christophe Laporte (Cofidis), Reinardt Janse van Rensburg (NTT Pro Cycling), Silvan Dillier (AG2R La Mondiale) - mais aucun groupe n'arrive véritablement à se détacher. Et c'est encore la formation NTT Pro Cycling, décidément très active, qui envoie finalement un homme en éclaireur avec Max Walscheid, qui s'isole devant le peloton. Quelques escarmouches se produisent de nouveau dans le Kanarieberg (km 173), et notamment de la part de coureurs comme Michal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers) ou Zdenek Stybar (Elegant-Quick Step), qui se dévoilent très tôt.

Revenus sur Walscheid, le Polonais et le Tchèque se mettent alors à tergiverser, ce qui permet au peloton de revenir. Tandis que Sep Vanmarcke (EF Pro Cycling) est lui aussi victime d'une chute et met beaucoup de temps à se faire dépanner - il parviendra tout de même à rentrer - les hommes de tête continuent d'ouvrir la route, mais leur avance n'est plus que de 1'30". Et c'est désormais le premier enchaînement Vieux Quaremont - Paterberg qui se profile à l'horizon, une doublette redoutée que Dimitri Peyskens n'aborde pas avec ses compagnons de fugue puisqu'il est victime d'une chute et doit laisser ces derniers continuer leur aventure sans lui.

 

Anthony Turgis à l'aise, Julian Alaphilippe teste ses adversaires dans le Koppenberg !

Samuele Battistella trop juste, ils ne sont plus que quatre en tête au sommet du Vieux-Quaremont, mais le peloton est tout proche, peloton auquel Stefan Küng (Groupama-FDJ), l'un des outsiders du jour, n'appartient plus suite à une défaillance. Les échappés du jour repris à 50 kilomètres du but, c'est l'Elegant-Quick Step qui passe à l'attaque sur une partie plate, avec Dries Devenyns et Julian Alaphilippe, notamment rejoints ensuite par Oliver Naesen et Romain Bardet (AG2R La Mondiale). Le peloton ne s'en laisse pas compter et revient rapidement sur ce groupe royal, duquel se sont extraits Bardet et Dylan van Baarle (INEOS Grenadiers), qui attaquent le Koppenberg (km 199) avec quelques longueurs d'avance.

Rejoints par Anthony Turgis, les deux hommes de tête sont ensuite dépassés par le coureur de la Total Direct Energie. Et derrière, c'est le champion du monde en personne qui passe à l'attaque ! Insolent de facilité, Julian Alaphilippe fait mal à l'ensemble du peloton et revient seul sur son compatriote. Quelque peu bousculés par le démarrage d'Alaphilippe, les rivaux annoncés du Français - Wout Van Aert, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), Oliver Naesen, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Alberto Bettiol (EF Pro Cycling)... - parviennent tout de même à se ressaisir et reprennent le duo qui ouvrait la route.

 

Alaphilippe, Van Aert et van der Poel se détachent... le champion du monde accidenté !

À 40 kilomètres de l'arrivée, une vingtaine d'hommes composent le groupe de tête, tandis que des coureurs comme Soren Kragh Andersen (Sunweb), Mads Pedersen (Trek-Segafredo) ou encore Michal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers) sont en difficulté à l'arrière et viennent de perdre la course. Intenable, Julian Alaphilippe place de nouveau une attaque avant la montée du Taaienberg. Et seuls deux coureurs parviennent à prendre sa roue : Wout Van Aert et Mathieu van der Poel !

Les trois favoris du Ronde creusent un léger écart sur un groupe composé d'une vingtaine de coureurs, avant que la course ne bascule dans le drame avec la malheureuse chute de Julian Alaphilippe, qui percute une moto au ralenti sur la droite de la route. Touché au bras droit, le porteur du maillot arc-en-ciel ne peut remonter sur son vélo et doit abandonner son premier Ronde ! Ils ne sont donc plus que deux en tête de la course à 30 kilomètres de l'arrivée, Wout Van Aert et Mathieu van der Poel possédant alors une quarantaine de secondes d'avance sur un groupe composé notamment des Français Valentin MadouasRudy Molard (Groupama-FDJ) et Anthony Turgis.

 

Sprint à deux entre Wout Van Aert et Mathieu van der Poel, le Néerlandais le plus fort !

Collaborant parfaitement, les deux hommes de tête ne cessent de creuser l'écart sur leurs poursuivants, tant et si bien que leur avance dépasse allègrement la minute à 20 bornes du but. Il reste alors deux mont à franchir, le Vieux Quaremont et le Paterberg. Alors que Van Aert et van der Poel se neutralisent dans la première des deux ascensions, Oliver Naesen attaque au sein du groupe des poursuivants et prend un bel avantage en vue de décrocher la troisième place du jour.

Au niveau du duo de tête, rien ne se passe non plus dans le Paterberg, les deux hommes misant donc chacun sur leur pointe de vitesse pour remporter le Tour des Flandres. Désavantagé par les 10 derniers kilomètres plats, Oliver Naesen se fait quant à lui reprendre par les poursuivants et c'est également au sprint que se jouera la dernière place sur le podium. Très tactique, le sprint pour la victoire est finalement remporté par Mathieu van der Poel, qui devance d'un souffle Wout Van Aert. Comme l'an dernier, Alexander Kristoff termine troisième.

https://www.cyclismactu.net/news-tour-d-espagne-total-direct-energie-avec-niki-terpstra-et-sicard-95585.html

Classement général

1NEDVAN DER POEL MathieuAlpecin-Fenix5h 43' 17''
2BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Vismam.t
3NORKRISTOFF AlexanderUAE Team Emirates+ 8''
4FRATURGIS AnthonyTotal Direct Energie+ 8''
5BELLAMPAERT YvesDeceuninck-Quick Step+ 8''
6BELCLAEYS DimitriCofidis, Solutions Credits+ 8''
7BELNAESEN OliverAG2R La Mondiale+ 8''
8NEDVAN BAARLE DylanINEOS Grenadiers+ 8''
9ALLDEGENKOLB JohnLotto Soudal+ 8''
10BELBENOOT TiesjTeam Sunweb+ 8''
11BELTEUNS DylanBahrain-McLaren+ 8''
12FRASENECHAL FlorianDeceuninck-Quick Step+ 8''
13DANASGREEN KasperDeceuninck-Quick Step+ 8''
14FRAMADOUAS ValentinGroupama-FDJ+ 8''
15BELMEURISSE XandroCircus-Wanty Gobert-Tormans+ 8''
16ITABETTIOL AlbertoEF Pro Cycling+ 8''
17BELVANMARCKE SepEF Pro Cycling+ 16"
18BELDE BUYST JasperLotto Soudal+ 2'41"
19ALLPOLITT NilsIsrael Start-Up Nation+ 2'41"
20NORBYSTRØM Sven ErikUAE Team Emirates+ 2'41"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter La Vuelta le 8 novembre prochain ?



















Partenaires

Publicité
Publicité