Tour des Flandres
Tour des Flandres - Il y a un an, Alberto Bettiol s'offrait le Ronde Photo : Sirotti

Tour des Flandres - Il y a un an, Alberto Bettiol s'offrait le Ronde

Le Tour des Flandres ayant été reporté en raison du contexte sanitaire, retour sur l'édition 2019 du Ronde, marquée par la victoire surprise il y a tout juste un an d'Alberto Bettiol (EF Education First). L'Italien avait totalement déjoué les pronostics en s'imposant sur ce 103e Tour des Flandres. Sa première victoire dans le peloton professionnel !

La victoire d'Alberto Bettiol sur le Tour des Flandres 2019

Parti dans la dernière ascension du Vieux Quaremont, le coureur de 25 ans avait réalisé un grand numéro en s'imposant en solitaire. Il avait devancé Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) de 15 secondes et Alexander Kristoff (UAE-Team Emirates) de 18, Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) échouant à la quatrième place. Bettiol succédait ainsi au palmarès à Niki Terpstra et offrait à son pays une première victoire sur le Monument belge depuis 2007 et le succès d'Alessandro Ballan.

Le meilleur résultat de l'Italien sur le Ronde était jusqu'à alors une 24e place, obtenue en 2017. En 2018, il avait dû abandonner la course. "Je me sentais très bien dans le Vieux Quaremont, j'y suis allé à fondA la fin, les 14 derniers kilomètres étaient les plus longs de ma vieDerrière moi, Sebastian Langeveld et Sep Vanmarcke ont bien coupé les relais dans le groupe de poursuite. Je dois remercier toute l'équipe", avait réagi le héros du jour à l'arrivée.

 

Quatre coureurs dans l'échappée, Niki Terpstra out

Une échappée se forme rapidement avec quatre coureurs, Damien Touzé (Cofidis), Hugo Houle (Astana), Jesper Asselman (Roompot-Charles) et Kenneth Van Rooy (Sport Vlaanderen-Baloise), qui ont possédé huit minutes d'avance au maximun. Néanmoins, le premier fait d'arme de ce 103ème Tour des Flandres reste l'abandon du vainqueur sortant Niki Terpstra (Direct Energie), qui a chuté à 157 kilomètres de l'arrivée. Le Néerlandais est resté de longues minutes au sol avant d'être embarqué dans une ambulance. L'échappée est, quant à elle, reprise à moins de 100 kilomètres de l'arrivée par le peloton emmené par les formations Deceuninck-Quick Step et Jumbo-Visma.

A l'approche de la deuxième ascension du Vieux Quaremont, l'un des outsiders, Mathieu van der Poel (Corendon-Circus), crève de la roue avant puis tombe sur un trottoir. Le champion des Pays-Bas repart loin du peloton. A la sortie de ce mont, Stijn Vandenbergh (AG2R La Mondiale), Sep Vanmarcke (EF-Education First) et Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) se détachent du groupe. Ce trio est rejoint par Dylan van Baarle (Team Sky) à 40 kilomètres de l'arrivée mais perd Vandenbergh. Derrière, Mathieu van der Poel rentre sur le peloton des favoris où ne figure pas Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step), distancé à cause de problèmes à l'estomac.

 

Zdenek Stybar craque, Alberto Bettiol part seul en tête

A 30 kilomètres de l'arrivée, le trio de tête possède 30 secondes d'avance sur le peloton avant d'attaquer le Kruisberg. C'est le moment pour Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step) de placer une offensive. Le champion du Luxembourg est suivi par Mathieu van der Poel, Greg Van Avermaet (CCC) ou encore Wout Van Aert (Jumbo-Visma) alors que l'un des favoris, Zdenek Stybar (Deceuninck-Quick Step), craque. Dans la dernière ascension du Vieux Quaremont, Alberto Bettiol (EF-Education First) place une accélération, distance les favoris et rejoint Dylan van Baarle, avant de partir seul.

L'Italien possède 18 secondes d'avance sur le groupe des favoris au pied du Paterberg. Dans cette ascension, Bettiol résiste à l'attaque de Mathieu van der Poel, parti seul en contre mais vite rattrapé par le groupe. Derrière, les favoris s'organisent pour partir à la chasse du coureur d'EF Education First mais ne collaborent pas suffisamment pour revenir. Au final, l'Italien s'impose et remporte la première victoire de sa carrière. Un scénario inattendu pour l'un des temps forts du printemps flandrien.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Cyclism'Actu

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

publicité

Sondage

Si Chris Froome quitte la Team Ineos, dans quelle équipe il pourrait aller ?



















publicité

Partenaires