Tour de Luxembourg - Cosnefroy prépare les Mondiaux : «Je dois gérer...»
Tour de Luxembourg
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour de Luxembourg - Cosnefroy prépare les Mondiaux : «Je dois gérer...»

Médaillé de bronze dimanche dernier à l'occasion des Championnats d'Europe, Benoît Cosnefroy enchaîne les courses en participant cette semaine au Tour du Luxembourg. Homme fort de l'équipe de France à Trente, le Normand figure également dans la présélection de 13 coureurs de Thomas Voeckler pour les Championnats du monde qui auront lieu en Flandre (19-26 septembre). Si le coureur d'AG2R Citroën aura cette fois-ci peut-être un rôle différent, il sera à coup sûr un élément tricolore important. Mais avant de se focaliser sur la course au maillot arc-en-ciel, le puncheur français espère bien glaner de nouveaux succès sur les routes luxembourgeoise. Le natif de Cherbourg-en-Cotentin est revenu sa 3e place mais également sur ses prochaines courses à l'occasion d'ue conférence de presse lundi.

Vidéo - Après les Europes, Cosnefroy se livre sur ses objectifs

 

"Je rêvais de mieux"

Interrogé au sujet des Championnats d'Europe, le coureur de 25 ans se satisfait de sa performance : "Cela représente beaucoup parce que, je ne me suis jamais caché là-dessus, j'aime les courses de championnats et cette première médaille sur un championnat international en élites ça représente beaucoup. C'est aussi aller chercher un résultat pour l'équipe de France, c'est la première fois que je le fais pour chez les élites. Je rêvais de mieux, mais les jambes m'ont rappelé à l'ordre dans le dernier tour et je me suis dépouillé pour aller chercher cette médaille et récompenser tout le travail de l'équipe. Il n'y a aucun regret après coup", a-t-il assuré.

 

"Je n'ai jamais pu récupérer dans la roue d'Evenepoel"

Distancé par le train imprimé par Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), le français a dû se contenter du podium : "À trois tours de l'arrivée, je me suis dit là je suis vraiment en position de gagner, j'ai des bonnes jambes et sincèrement j'ai cru au titre. Je venais pour ça, mais Remco (Evenepoel) m'a fait vraiment très mal dans son attaque, je n'ai jamais pu récupérer dans sa roue. Il roulait à une vitesse dans la descente, même en étant à l'abris j'avais du mal et j'ai failli lâcher dans la descente. Avec d'autres scénarios c'est sûr que j'aurais peut-être pu plus récupérer et après faire une montée finale en ayant récupérer. Je n'ai pas de regret parce que j'étais là où je devais être. J'y ai cru et ça aurait peut-être pu passer avec d'autres scénarios", a soufflé Benoit Consefroy.

 

"Je suis ici pour essayer de gagner une étape"

Puis, l'homme de la AG2R Citroën s'est livré ses objectifs sur le Tour du Luxembourg"J'ai toujours eu cette course à mon programme et initialement elle était prévue pour préparer les championnats du monde. Ça a un peu changé avec le championnat d'Europe qui s'est rajouté. J'arrive ici avec un état de fraicheur un peu moins conséquent avec la course d'hier (dimanche). Je pense que demain (mardi), j'aurais encore des traces de la course. Je suis vraiment ici pour essayer de gagner une étape et de préparer les mondiaux. Donc, je dois bien gérer mon état de fraicheur et mon état de forme pour être encore autant en forme la semaine prochaine", a expliqué chaleureusement le récent vainqueur du Tour du Jura.

 

"Je fais vraiment confiance à Thomas Voeckler"

Enfin, le vainqueur de la Bretagne Classic s'est confié sur sa potentielle participation aux mondiaux : "L'état d'esprit, c'est d'y aller avec beaucoup d'envie et de fraicheur, après sur les stratégies de course je ne sais pas du tout, ça je fais confiance à Thomas (Voeckler) et ce qu'il va me dire j'essayerai de l'appliquer à la lettre si c'est possible pour moi ce jour-là. Au niveau tactique, je fais vraiment confiance à Thomas. On n'a pas du tout parlé du mondial au championnat d'Europe, on a profité pleinement de cette médaille et de cette course collective. Il y aura le temps de parler des Mondiaux un petit peu plus tard", a-t-il ajouté.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Theo CHEVALIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

16:58 Dorpenomloop Rucphen Elias Van Breussegem surprend les sprinteurs 16:41 Mondiaux Julian Alaphilippe, champion du monde pour la 2e fois de suite 16:34 Cyclo Un week-end vélo des Gascons Riders en l'honneur de Nico Portal ! 16:25 Route Dave Brailsford : "Je n'ai pas l'intention de m'éloigner d'INEOS" 16:05 Mondiaux Elisa Balsamo, sacrée : "Il faudra du temps pour réaliser !" 15:53 Route La compo de l'effectif de l'équipe féminine Cofidis pour 2022 ! 15:45 Mondiaux LIVE VIDÉO les Mondiaux : Qui va succéder à Alaphilippe ? 15:23 Route L'Allemand André Greipel va raccrocher après le Tour de Münster 14:59 Route Victor Koretzky : "Je n'abandonne pas mes premiers amours... " 14:56 Mondiaux Wout Van Aert : "L'idéal ? Battre au sprint un petit groupe !" 14:43 Route La formation Euskaltel-Euskadi a prolongé 5 nouveaux coureurs 14:18 Tour de Lombardie Le parcours costaud avec 4500m de dénivelé positif 13:41 Cyclo-cross Les Mondiaux organisés à Hulst en 2026 et à Ostende en 2027 13:09 Transfert La Caja Rural-Seguros RGA signe le Tchèque Michal Schlegel 12:44 Tour de Sicile Valverde, Bardet, Froome... du beau monde en Sicile ! 12:21 Mondiaux Thomas Voeckler : "Il n'y a pas de plan anti-Wout Van Aert" 12:13 Transfert Encore deux ou trois recrues pour la B&B Hotels p/b KTM ? 11:50 Agenda Mondiaux, Paris-Chauny... le programme de votre dimanche ! 11:36 Mondiaux Benoît Cosnefroy : "Il va falloir être un chat sur son vélo !" 11:27 Mondiaux (F) Lotte Kopecky, 16e : "Je n'étais pas venue pour ça"
Publicité

Sondage

Qui va devenir champion du monde sur route ?



















Partenaires

Publicité
Publicité