Tour de France
Tour de France - Voeckler : 'Il n'y aura pas de gros écarts' Photo : @deceuninck_qst

Tour de France - Voeckler : "Il n'y aura pas de gros écarts"

La 13e étape sera le théâtre de l'unique contre-la-montre de ce 106e Tour de France. Pour certains spécialistes, ce chrono est considéré comme un tournant dans cette Grande Boucle. Pour Thomas Voeckler, cette étape sera décisive pour les favoris. "Il n'y aura pas de gros écarts, mais ce n'est pas pour autant que c'est moins important. Car si vous regardez les classements finaux ces dernières années sur le Tour de France, vous constaterez qu'il n'y a plus de gros écart. C'est vous dire à quel point l'étape est importante. Il n'y aura pas deux minutes entre Geraint Thomas et ses dauphins, c'est clair. Le podium peut se jouer tous les jours, mais aujourd'hui particulièrement, parce que c'est le seul chrono individuel de ce Tour. La grosse différence par rapport aux autres années, mais elle est énorme, est le fait que le kilométrage est réduit et que ce seul chrono individuel intervient à neuf jours de l'arrivée. Mais, je le rappelle, aujourd'hui, c'est aussi important qu'une étape de montagne, voire plus", déclare l'ancien coureur dans sa chronique sur Europe 1.

Tour de France 2019 - Julian Alaphilippe en jaune à Paris ?

Le nouveau sélectonneur de l'équipe de France a également évoqué les chances de Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) de conserver le maillot jaune à l'issue de cette étape. "Pour moi, ça peut suffire. Si on avait un contre-la-montre de plus de 40 km sur des routes toutes plates et rectilignes, je ne donnerais pas cher de son Maillot jaune, mais Julian Alaphilippe a de très bonnes qualités contre-la-montre, il en a déjà remporté plusieurs dans sa carrière, peut-être pas sur le Tour mais un à Paris-Nice. Et autour de Pau, les routes ne sont pas plates, ça monte et ça descend en permanence sur les 27 km. Il y a notamment un petit mur à 17% dans le dernier kilomètre. Certes, il n'est pas long, mais ça convient vraiment à Julian et à ses qualités d'explositivité. Et surtout, il a le Maillot jaune sur le dos, il va partir en dernier, il aura les écarts avec tous les principaux favoris qui seront partis avant lui, et il aura tout le public français derrière lui. Et cette tunique jaune qu'il a sur le dos va lui permettre de trouver des ressources qu'il ne soupçonne même pas", conclut Thomas Voeckler.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Qui remportera le 74e Tour d'Espagne ?















Partenaires