Tour de France
Tour de France - Vasseur : 'Un Tour particulièrement corsé' Photo : Sirotti

Tour de France - Vasseur : "Un Tour particulièrement corsé"

La formation Cofidis aura certainement de grosses ambitions sur le Tour de France 2020. Les recrutements entre autres de Guillaume Martin (Wanty-Gobert) et d'Elia Viviani ont en partie été réalisés afin de briller au mois de juillet et de permettre à l'équipe nordiste de retrouver le chemin de la victoire sur la Grande Boucle, 11 ans après le dernier succès signé Sylvain Chavanel à Montluçon. La Cofidis trouvera un terrain de jeu à sa convenance sur le Tour 2020, même si les étapes réservées aux sprinteurs, et donc au champion d'Europe Viviani, ne seront pas légion. Mais cela ne semble pas chagriner Cédric Vasseur, le manager général de la Cofidis, qui s'est montré plutôt emballé sur le site de son équipe.

Cédric Vasseur sur le Tour de France 2019

"Ce Tour de France s’annonce particulièrement corsé ! On ne peut que féliciter les organisateurs pour avoir dessiné un tracé qui nous réservera à coup sûr de belles surprises. Il y a de nombreuses étapes très exigeantes et c’est vraiment difficile d’imaginer à quoi ressemblera le scénario de chaque journée. Je pense que ce Tour de France peut permettre à Guillaume Martin de s’illustrer : beaucoup d’étapes conviennent à ses caractéristiques et il n’y a qu’un contre-la-montre. Avec des coureurs comme Elia Viviani et Christophe Laporte, nous pouvons également espérer une victoire et pourquoi pas lors de la première étape."

 

Nicolas Edet : "Ça donne envie"

Contraint à l'abandon sur les routes du Tour de France 2019 mais très intéressant - une journée en Rouge et une 18ème place au général - le mois suivant sur le Tour d'Espagne, Nicolas Edet se montre également excité à la vue de ce parcours. "C’est un super parcours pour les grimpeurs avec de la montagne dès le début. Ça ne s’arrête jamais ! Il s’agit d’un tracé très compliqué, très dur, qui sera exigeant pour tout le monde. Avec un tracé concentré dans la moitié sud du pays, cela ressemble un peu à la Vuelta. Il y a de nombreux cols, des arrivées à fort pourcentage… Ce sera ma 10e saison chez les pros et j’ai l’impression que je n’ai jamais vu un parcours du Tour autant tourné vers la montagne et fait pour les grimpeurs. Ça donne envie "

 


Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Qui est le coureur de l'année 2019 ?















Partenaires