Tour de France
Tour de France - Dennis : 'Une bonne décision de se retirer' Photo : Sirotti

Tour de France - Dennis : "Une bonne décision de se retirer"

"Je suis très déçu de quitter la course à ce stade. Évidemment demain (vendredi), le contre-la-montre était un grand objectif pour moi et l'équipe, mais étant donné mon sentiment actuel, c'était la bonne décision de se retirer plus tôt aujourd'hui (jeudi)." Voilà donc l'explication de Rohan Dennis sur ce qu'il s'est passé jeudi sur le Tour de France où le coureur a bizarrement quitté la course.

Tour de France 2019 - Simon Yates remporte la 12ème étape

 

Alors que nous l'avions vu à l'attaque lors de première heure de cette 12ème étape du Tour de France, à l'instar d'une bonne partie de ses coéquipiers d'ailleurs, Rohan Dennis a décidé à la surprise générale de quitter la route du Tour de France au ravitaillement. Et le plus incroyable dans cette histoire, c'est que les directeurs sportifs de la Bahrain-Merida ne connaissaient pas la cause de son renoncement et ne savaient même pas à un moment donné où se trouvait leur coureur. Ce n'est qu'après l'étape que quelques explications sont intervenues, celles-ci étant tout de même très vagues.

D'après le site de L'Equipe, le champion du monde en titre du contre-la-montre se serait manifestement embrouillé avec l'un de ses directeurs sportifs, l'ancien coureur slovène Gorazd Stangelj. Dennis aurait alors pris la décision de mettre pied à terre à ce moment-là et de monter dans la 3ème voiture de la Bahrain-Merida. Cherchant à avoir des explications, Stangelj aurait alors reçu une fin de non-recevoir de la part de l'Australien. "Il nous a simplement dit qu'il ne voulait pas nous parler. Nous sommes embarrassés. On a essayé de discuter avec lui, ne serait-ce que pour savoir ce qui se passait, mais il avait fait son choix."


Rohan Dennis n'avait aucun problème physique selon son directeur sportif

A la veille du contre-la-montre de Pau, dont il était l'un des vainqueurs potentiels, Rohan Dennis aurait-il été à l'encontre de sa direction sportive en se portant à l'attaque au lieu de s'économiser pour le lendemain, d'où cette mésentente entre lui et son directeur sportif ? Difficile de le savoir pour le moment mais Gorazd Stangelj écarte en tout cas tout problème physique, tout en avouant que son coureur pouvait être difficile à gérer. "Sa condition n'était pas mauvaise, elle était assez bonne en tout cas pour poursuivre le Tour. Et il n'y a pas eu de problème ce matin. Mais c'est vrai que c'est quelqu'un de spécial, comme le sont tous les champions [...] Disons qu'il est à 100 % quand il veut quelque chose. Mais ce n'est pas évident de satisfaire tout le monde, tout le temps. "

L'imbroglio Rohan Dennis est donc loin d'être résolu et la suite du Tour chez Bahrain-Merida risque d'être animée, avec en fil rouge la situation de l'Australien. " Il est trop tôt pour tirer des conclusions de cette journée", déclarait le staff de la Bahrain-Merida après l'étape. "Il nous faut mettre les choses au point, d'abord, puis prendre une décision pour l'avenir."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Qui est le coureur de l'année 2019 ?















Partenaires