Tour de France - Guillaume Martin : «Vasseur s'enflamme assez vite»
Tour de France
Photo : Sirotti

Tour de France - Guillaume Martin : «Vasseur s'enflamme assez vite»

Deuxième du Tour de France samedi soir après la 14e étape disputée entre Carcassonne et Quillan, Guillaume Martin n'a pu garder cette position le lendemain à l'issue de la première étape pyrénéenne. Payant logiquement les efforts consentis la veille pour faire vivre l'échappée dans laquelle il avait pris place, le leader de la Cofidis a craqué dans les 45 derniers kilomètres de la 15e étape et perdu gros dans la bataille. Redescendu au neuvième rang du classement général, soit la position qu'il occupait avant son gros coup réalisé samedi, Guillaume Martin s'est confié ce lundi en conférence de presse virtuelle à l'occasion de la seconde journée de repos.

Vidéo - Guillaume Martin se confie avant la 3e semaine du Tour

 

Qui sera le principal rival de Tadej Pogacar en 3e semaine ?



  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Retrouvez les classements sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

 

"J'ai toujours été lucide, je n'ai jamais dit que j'allais gagner le Tour de France"

Il est notamment revenu sur l'emballement qui était apparu samedi soir après sa très belle opération au classement général, et notamment celui de son manager général, Cédric Vasseur, qui avait même parlé du maillot jaune aux médias. "Je suis plutôt un animal à sang froid, donc je ne m'enflamme pas quand tout le monde s'enflamme autour de moi. Et je ne m'effondre pas non plus quand tout le monde est effondré. J'ai toujours été lucide, je n'ai jamais dit que j'allais gagner le Tour de France. Aujourd'hui (lundi), je suis neuvième au général, ce qui est ma place, mon niveau [...] On connaît tous Cédric Vasseur. C'est quelqu'un de passionné et qui s'enflamme assez vite. J'ai entendu ses déclarations, mais je peux vous dire que je n'ai pas du tout rêvé du maillot jaune. Je n'ai pas fait trop attention à des déclarations qui ont été faites sous le coup de l'émotion."

 

"Ce Tour est fou et j'espère qu'il va le rester"

Distancé dimanche dans la descente du Port d'Envalira alors qu'il avait réussi à tenir le rythme imposé par les INEOS Grenadiers de Richard Carapaz, le Normand a donné sa version des faits. "Après les efforts consentis samedi, j'ai basculé dimanche le Port d'Envalira avec le groupe principal, et ce alors qu'on n'était plus nombreux. Mais je bascule en étant complètement à fond, ce qui est une des explications au fait que je n'ai pas réussi à suivre une relance dans la descente. Ensuite, je me suis accroché comme j'ai pu car je suis un battant. En troisième semaine du Tour, il n'y a plus trop d'états d'âme psychologiques ou de déception. On fait vraiment avec les tripes, avec ce qu'on a, donc il n'y a pas de déception à avoir."

Si Guillaume Martin a chuté au classement général, rien n'est fini pour autant pour le vainqueur de la Mercan'Tour Classic Alpes-Maritimes. Surtout que de belles étapes de montagne restent à venir et que cette Grande Boucle 2021 peut encore nous réserver de grosses surprises. "Ce Tour est fou et j'espère qu'il va le rester. En tout cas, il y a encore un terrain pour partir à l'offensive. L'étape de mardi peut réussir à une échappée, mais le point commun aux trois étapes de montagne qui arrivent, c'est que ça part sur le plat, et avec un profil comme le mien, c'est un peu plus compliqué. Après, il y aura toujours des mouvements de course puisqu'on a vu que les INEOS Grenadiers n'avaient pas baissé les bras et qu'il essayeront certainement, à un moment donné, de rendre la course folle et de jouer le tout pour le tout."

 

"C'est très plaisant d'avoir des encouragements, mais ce n'est pas ça qui me fait faire du vélo"

Enfin, Guillaume Martin a été interrogé sur sa popularité naissante, même s'il sait que son profil n'en fera certainement jamais une idole des foules. Un statut qu'il ne recherche pas d'ailleurs. "Tout au long de ce Tour, et même tout au long des Tour auxquels j'ai participés, j'ai senti qu'un engouement naissait autour de moi. Ça a été particulièrement marquant hier (dimanche), où j'ai reçu beaucoup d'encouragements. Ça m'a vraiment fait plaisir. Après, je ne suis pas un coureur qui fait des coups. Je suis toujours présent, ma force est la régularité, mais ce n'est pas ce qui est le plus spectaculaire. C'est ça aussi qui fait qu'un Julian Alaphilippe est plus populaire que moi. Après, c'est très plaisant d'avoir des encouragements, mais ce n'est pas ça qui me fait faire du vélo", conclut-il.

 

Retrouvez les classements sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

Classement général provisoire après la 15è étape

1SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates62h07'18"
2COLURAN RigobertoEF Education-Nippo+ 5'18"
3DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Visma+ 5'32"
4EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 5'33"
5AUSO'CONNOR BenAG2R Citroen+ 5'58"
6NEDKELDERMAN WilcoBora-Hansgrohe+ 6'16"
7KAZLUTSENKO AlexeyAstana-Premier Tech+ 7'01"
8ESPMAS EnricMovistar Team+ 7'11"
9FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 7'58"
10ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 10'59"
11ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Step+ 14'45"
12FRAPARET-PEINTRE AurelienAG2R Citroen+ 21'15"
13COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 22'51"
14FRAGAUDU David Groupama-FDJ+ 27'15"
15AFSMEINTJES LouisIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 29'16"
16BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+ 31'43"
17NEDPOELS WouterBahrain Victorious+ 35'49"
18COLHENAO MONTOYA SergioTeam Qhubeka NextHash+ 36'48"
19BELTEUNS DylanBahrain Victorious+ 43'14"
20PORGUERREIRO RubenEF Education-Nippo+ 44'01"
21NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 47'17"
22ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 50'15"
23FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+ 55'12"
24ESPCASTROVIEJO Jonathan NicolasINEOS Grenadiers+ 55'28"
25CANWOODS MichaelIsrael Start-Up Nation+ 56'43"
26FRAELISSONDE KennyTrek-Segafredo+ 56'58"
27COLHIGUITA Sergio AndresEF Education-Nippo+ 57'26"
28AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe+ 1h01'01"
29NEDKRUIJSWIJK StevenTeam Jumbo-Visma+ 1h01'32"
30ESPIZAGIRRE INSAUSTI IonAstana-Premier Tech+ 1h04'57"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

09:46 VTT (F) La Française Loana Lecomte a mis un terme à sa saison ! 09:41 Tour de Luxembourg Ewan s'est retiré pour se reposer avant les Mondiaux 09:38 ITW Quand Bernaudeau nous racontait le recrutement de Peter Sagan ! 09:30 Cyclo Le démobike c'est l'attraction du festival Sea Otter Europe ! 09:23 Agenda Luxembourg, Mondiaux... vos courses de la fin de semaine ! 09:01 Jeu - Prono Vos pronos sur toutes les courses WorldTour, c'est ici 08:50 Championnat des Flandres Le Championnat des Flandres, c'est ce vendredi 08:21 Mondiaux La Norvège avec Eiking, Kristoff, Hoelgaard et Leknessund 08:12 Tour de Luxembourg Benoît Cosnefroy: "Je n'ai pas récupéré des Europes" 07:58 Transfert Jumbo-Visma Development enregistre deux nouvelles recrues 07:35 Primus Classic La Cofidis avec Simone Consonni et Jempy Drucker 07:11 Route Giovanni Visconti prolonge d'un an avec Bardiani-CSF-Faizanè 07:01 Tour de Luxembourg Hirschi : "Ça va être dur de défendre le maillot..." 16/09 Média Vos vidéos cyclisme sont à voir et à revoir sur Cyclism'Actu ! 16/09 Tour de Luxembourg La 4e étape, un chrono décisif fait pour Almeida ? 16/09 Coppa Sabatini Mathieu Burgaudeau : "J'ai pris beaucoup de plaisir" 16/09 Route La sélection d'AG2R Citroën sur la Primus Classic et Isbergues 16/09 Coppa Sabatini Michael Valgren : "Deux derniers jours incroyables" 16/09 Coppa Sabatini Rota, 5e : "Heureux d'avoir pu disputer la victoire" 16/09 Coppa Sabatini Colbrelli : "Je ne peux pas dire que je suis satisfait"
Publicité

Sondage

Qui va devenir champion du monde sur route ?



















Partenaires

Publicité
Publicité