Tour d'Italie
Tour d'Italie - Remco Evenepoel : «Très impatient d'être sur le Giro» Photo : @deceuninck_qst

Tour d'Italie - Remco Evenepoel : «Très impatient d'être sur le Giro»

Extrêmement brillant en 2019 pour sa première année chez les professionnels, Remco Evenepoel aura fortement marqué les esprits. En remportant à 19 ans des épreuves aussi prestigieuses que la Clasica San Sebastian et le contre-la-montre des Championnats d'Europe, le Belge de la Deceuninck-Quick Step a tout simplement prouvé que sa réputation de prodige n'était pas usurpée. À l'aube de sa deuxième saison chez les grands, celle de la confirmation, Remco Evenepoel est donc très attendu. Et il le sera encore plus après avoir annoncé, dans une vidéo diffusée sur le compte Twitter du Tour d'Italie, qu'il prendrait part au Giro 2020 en mai prochain pour ce qui sera le premier Grand Tour de sa carrière.

Remco Evenepoel est le vice-champion du monde du chrono 2019

"J'ai une grande annonce à faire. Cette saison, je ferai mon premier Grand Tour et ce sera sur le Tour d'Italie. Je suis très impatient d'y être, ce sera une grande expérience pour moi de voir comment je me sens sur une course de trois semaines. Ce sera vraiment un moment très excitant de découvrir l'histoire des Grands Tours. Ma première expérience en Italie chez les professionnels était une bonne expérience - il avait remporté une étape de l'Adriatica Ionica Race en juillet dernier - et reste un très bon souvenir. J'espère prendre du plaisir tous les jours", a expliqué le vice-champion du monde du contre-la-montre.

 

Trois grands objectifs en 2020 pour Evenepoel

Outre sa découverte du Tour d'Italie, Remco Evenepoel expliquait il y a quelques jours avoir coché trois grands objectifs pour l'année à venir : Liège-Bastogne-Liège, les Jeux Olympiques à Tokyo ainsi que les Championnats du monde. Les classiques flandriennes ne sont pas à l'ordre du jour. "J’ai une fois fait Paris-Roubaix chez les juniors. J’étais dans le premier groupe. J’ai eu deux crevaisons. Devant et derrière en même temps. Et là je me suis dit, je ne reviens plus jamais", confiait-il à la RTBF. En plus Liège-Bastogne-Liège (26 avril), le champion d'Europe du contre-la-montre disputera pour la première fois la Flèche Wallonne (22 avril). "J'ai toujours pensé que la deuxième année professionnelle était toujours plus difficile que la première, nous expliquait Patrick Lefevere il y a quelques semaines. Il faut confirmer, et puis maintenant ce ne sera plus une surprise. Quand il attaquera, les autres réagiront plus vite, donc on verra comment il va gérer ça".

 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

Publicité

Sondage

Romain Bardet doit-il quitter AG2R La Mondiale à la fin de la saison ?







Publicité

Partenaires

Publicité