Tour d'Italie
Tour d'Italie - Remco Evenepoel peut-il remporter le 103e Giro ? Photo : @deceuninck_qst

Tour d'Italie - Remco Evenepoel peut-il remporter le 103e Giro ?

Phénomène, prodige, talentueux... les commentaires concernant les performances de Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) sont dithyrambiques. À seulement 20 ans, le natif de Schepdaal réalise des résultats extraordinaires pour son âge, impressionnant même son illustre aîné Eddy Merckx qui pense avoir "trouvé meilleur que lui". Cette année, et pour la première fois de sa jeune carrière, le Belge va disputer le Tour d'Italie et les pronostics vont bon train concernant sa future prestation. Alors, Remco Evenepoel va-t-il réussir l'exploit sur ce 103e Giro ?

Giro 2020 - Remco Evenepoel évoque ses ambitions

Ces dernières semaines, le coureur de Deceuninck-Quick Step a clairement affiché ses ambitions pour le Tour d'Italie 2020 (du 3 au 25 octobre). Le Belge veut jouer les premiers rôles : "La victoire finale… C'est un grand mot.  Parce que les Jeux olympiques ne sont plus au calendrier, j'ai décidé de faire le Tour d'Italie envoyant ce que je peux faire. Si je me sens bien, j'essaierai de me battre pour le maillot rose ça pourrait être pour quelques jours seulement ou jusqu'au dernier jour, ce qui serait plutôt bien. Peu importe ce qu'il arrivera, je pense que c'est possible."

 

Contador : "Il va se battre pour la victoire"

Sûr de son fait, Remco Evenepoel est conscient de ses capacités et il n'est pas le seul. Alberto Contador, vainqueur des trois Grands Tours, imagine une performance XXL du coureur de 20 ans : "Je suis convaincu qu'il va se battre pour la victoire. La marche n'est plus aussi élevée. Un effort de 20 minutes n'est pas la même chose qu'un effort de trois semaines. Sera-t-il encore aussi fort en troisième semaine ? Je pense que disputer le Giro pour commencer est un bon choix de sa part parce que c'est plus rapidement un duel d'homme à homme contrairement au Tour de France." Même Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) pense que le Belge peut "être une surprise" de cette 103e édition.

Il faut dire que le jeune Belge impressionne tous les observateurs depuis le début de sa carrière. Dominant chez les juniors, le natif de Schepdaal n'a pas tardé à confirmer son potentiel au sein du peloton professionnel l'année dernière. Si sa performance sur le Tour de Belgique a conquis la foule et les observateurs, son triomphe lors de la Clasica San Sebastian a fait prendre conscience du phénomène. S'en est suivi un titre sur le contre-la-montre des championnats d'Europe puis une seconde place sur le même exercice lors des Mondiaux. Ces résultats sont restés dans la même dynamique cette année : lauréat du Tour de San Juan et Tour d'Algarve.

 

Lefevere : "Remco a des ambitions"

En 2020, Remco Evenepoel avait plusieurs objectifs mais en raison de l'épidémie mondiale de Coronavirus et des modifications sur le calendrier, le jeune Belge fait du 103e Tour d'Italie sa priorité absolue. Derrière lui, le natif de Schepdaal veut emmener son équipe dans la quête d'un gros résultat. "En tant que jeune garçon de 20 ans, il va découvrir un Grand Tour avec le Giro. Je sais qu'il a des ambitions. Nous aussi, on va apprendre avec lui car il est encore jeune malgré ses victoires", expliquait le manager général de la formation belge Patrick Lefevere en mai.

Le champion d'Europe du contre-la-montre pourrait également profiter d'un parcours plutôt à son avantage. Alors que le départ aura lieu en Sicile, le reste du tracé (de la 4e à la 21e étape) a été maintenu à l'identique par l'organisation. Au programme : cinq étapes de montagne mais surtout deux chronos dont un de 34 kilomètres (14e étape) où le Belge pourrait faire son retard sur des coureurs comme Richard Carapaz (Team Ineos) ou Vincenzo Nibali, en cas de mauvaises performances dans la première semaine. Pourtant, des interrogations demeurent sur sa capacité à résister dans la troisième semaine. 

 

Evenepoel ne sera pas le plus jeune vainqueur

Représentant de la nouvelle génération,  le coureur de Deceuninck-Quick Step veut suivre les pas d'Egan Bernal (Team Ineos), plus jeune lauréat du Tour de France d'après-guerre, ou Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates), 3e de la Vuelta 2019 pour sa première participation à une épreuve de trois semaines. En cas de podium, il deviendrait le plus jeune à monter sur la boîte de l'épreuve italienne depuis Andy Schleck (2e en 2007). Une chose est certaine : malgré sa précocité, Remco Evenepoel ne sera pas le plus jeune à remporter le Tour d'Italie. Ce titre restera pour la légende transalpine Fausto Coppi (20 ans et huit mois en 1940).

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter le Critérium du Dauphiné ?



















Publicité

Partenaires

Publicité