Tour d'Italie
Tour d'Italie - Remco Evenepoel : «J'aimerais remporter le Giro 2020» Photo : @deceuninck_qst

Tour d'Italie - Remco Evenepoel : «J'aimerais remporter le Giro 2020»

Le jeune prodige du cyclisme mondial Remco Evenepoel s'apprête à disputer son premier Grand Tour cette année, le Tour d'Italie. Vainqueur du Tour de San Juan et du Tour de l'Algarve en début de saison, le jeune Belge ne cesse d'impressionner son monde à seulement 20 ans. La grande question est de savoir s'il peut d'ores et déjà être un candidat sérieux à la victoire finale sur un Grand Tour. Adoubé par Alberto Contador le mois dernier, convaincu que le Flamand a déjà les jambes pour remporter une course de trois semaines, Remco Evenepoel s'est livré cette semaine lors d'une interview sur Instagram avec la chanteuse et animatrice belge Laura Tesoro dans le cadre d'un événement caritatif : le Red Nose Day.

Remco Evenepoel sur le Tour de l'Algarve 2020

Lorsqu'on lui a demandé s'il allait gagner le Tour d'Italie, le coureur de la Deceuninck-Quick Step a répondu : "J'aimerais. Toute ma préparation est tournée vers le Giro. Espérons que je puisse vous répondre oui le 25 octobre prochain", a-t-il déclaré dans des propos rapportés par Het Laatste Nieuws. Des propos qui font écho à ceux qu'il avait tenus lors d'une interview accordée à la Gazzeta dello Sport plus tôt ce mois-ci. "Si je me sens bien, j'essayerai de me battre pour le maillot rose. Cela peut être pour quelques jours ou jusqu'à la fin, ce qui serait bien." A l'occasion du Red Nose Day, le champion d'Europe du contre-la-montre s'est églement confié sur le stress qu'il subit et sur la question de la santé mentale des coureurs. 

 

"Le stress ne m'affecte jamais négativement"

"Je suis souvent stressé mais de manière saine. Cela me donne de la motivation et de l'adrénaline et cela me donne l'impression de rouler plus vite. Le stress ne m'affecte jamais négativement, même durant les grandes courses. Je m'en suis rendu compte l'année dernière. Par exemple, lors d'un contre-la-montre, tu dois attendre toute la journée pour rouler trente minutes. C'est alors que tu dois arriver à gérer la tension. C'est l'un des mes points les plus forts". Pour rappel, le vainqueur de la Clasica San Sebastian l'année dernière fera sa rentrée sur le Tour de Burgos le 28 juillet.   

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Lorenzo CISCAR

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

Publicité

Sondage

Romain Bardet doit-il quitter AG2R La Mondiale à la fin de la saison ?







Publicité

Partenaires

Publicité