Tour d'Italie
Tour d'Italie - Pierre Rolland gagne en solitaire à Canazei Photo : Giro d'Italia

Tour d'Italie - Pierre Rolland gagne en solitaire à Canazei

Les baroudeurs étaient promis à se disputer la gagne sur cette 17e étape du  , et ça n'a pas loupé. Sur le profil le moins redoutable de cette dernière semaine, Pierre Rolland (Cannondale) a remporté cette étape décousue en devançant Rui Costa (UAE Abu Dhabi) et Gorka Izagirre (Movistar) à Canazei au terme des 219 kilomètres de course. Parti avec une trentaine de coureurs en cours d'étape, Pierre Rolland est sorti avec panache à 8 kilomètres de l'arrivée au moment ou son groupe s'observait. Il remporte avec brio la 17e étape du Tour d'Italie après plusieurs tentatives depuis le départ du Giro. C'est la première victoire du Français sous les couleurs de l'équipe Cannondale.

La victoire de Pierre Rolland sur la 17e étape du Giro !

Deuxième acte de cette troisième semaine, une étape accidentée de 219 kilomètres entre Tirano et Canazei. Dès le kilomètre zéro, le premier attaquant du jour se nomme Pierre Rolland, déjà présent dans l'échappée hier. Le Français est rapidement accompagné par Matej Mohoric (UAE Abu Dhabi) et Pavel Brutt (Gazprom Rusvélo). Les trois hommes possèdent rapidement 5 minutes d'avance sur le peloton. L'écart baisse très rapidement suite à l'offensive d'une dizaine de coureurs. L'équipe Bahrain Merida n'est pas décidé à laisser partir. Ce n'est qu'au bout de 40 kilomètres qu'un groupe de 38 coureurs se dégagent. Le peloton semble laisser filer. Devant, les trois hommes ne semblent pas attendre le contre, qui ne s'entend pas. Dans la descent du Passo del Tonale, Mohoric part seul.

Une attaque placée au millimètre

Dans le groupe intercalé qui a repris Rolland, on ne s'entend pas et Mohoric prend rapidement 4 minutes d'avance. Quant au peloton, il est déjà à plus de 10 minutes et sent se désintéresser de la victoire d'étape. À 60 kilomètres de l'arrivée, Mohoric est repris par le groupe de contre. Le groupe ne s'entend pas très bien, de nombreuses attaques animent cette fin d'étape. Omar Fraile (Dimension Data) allume la première mèche, il est rapidement imité par Valerio Conti (UAE) et Gorka Izagirre (Movistar). mais c'est bien Pierre Rolland qui parvient à partir seul, et creuse l'écart rapidement. Le Français possède 30 secondes d'avance à 3 km de l'arrivée. Derrrière, on se regarde, personne ne prend ses responsabilités et la situation profite à Rolland qui remporte l'étape de la plus belle des manières. Le peloton termine à 7'54''. Pas de grand bouleversement au général hormis l'entrée de Jan Polanc (UAE) dans le top 10.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PONTRANDOLFI

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

Publicité

Sondage

Romain Bardet doit-il quitter AG2R La Mondiale à la fin de la saison ?







Publicité

Partenaires

Publicité