Tour d'Italie
Tour d'Italie - Mauro Vegni : «On essaye de maintenir une bulle» Photo : Sirotti

Tour d'Italie - Mauro Vegni : «On essaye de maintenir une bulle»

La situation sanitaire se dégrade actuellement dans de nombreux pays européens. Le monde du vélo n’y échappe pas non plus. En France, la célèbre classique Paris-Roubaix a été annulée. L’inquiétude demeure sur le Tour d’Italie. Le directeur de la course, Mauro Vegni, est forcément nerveux face à cette recrudescence des cas. Ce matin, le Giro a également été touchée suite à l’annonce du contrôle positif de Simon Yates (Mitchelton-Scott).

Vidéo - Arnaud Démare remporte la 7° étape du Tour d'Italie

Invité de la RAI hier, Mauro Vegni est revenu sur l’annulation de Paris-Roubaix : “Nous avons eu confirmation de l'annulation de Paris-Roubaix. Je suis vraiment désolé, car nous perdons l'une des classiques les plus importantes du cyclisme, comparable peut-être uniquement avec Milan-San Remo. C'est dommage. Je pense que si nous nous retrouvions dans une situation comme celle-là nous-mêmes, nous ne pourrions pas faire grand-chose. Si les autorités nationales décidaient de quelque chose, nous devrons nous conformer à leur décret”

 

“Le niveau de contagion augmente”

Près de 5 500 cas de Covid-19 ont été recensés en Italie ce jeudi. Un chiffre record depuis la fin du confinement en avril. Forcément, cela angoisse Mauro Vegni. “Par-dessus tout, la situation m'inquiète car cela signifie que le niveau de contagion augmente, et il nous reste encore deux semaines de Giro à faire. Nous essayons de maintenir une bulle autant que possible autour des athlètes” explique le directeur de course.

En plus de la crise sanitaire, Mauro Vegni doit gérer les problèmes natuelles. Les chutes de neige pourraient affecter les étapes de montagne de la troisième semaine : “Nous avons deux sujets de préoccupation: la Covid-19 et la troisième semaine. Pour la première, nous ne pouvons rien faire d'autre que rester vigilants et continuer à respecter tous les protocoles qui ont été définis. La troisième semaine est un problème qui n'est pas un problème pour le moment, car nous avons déjà étudié toutes les solutions nécessaires pour mener à bien le Giro d'Italia sans en dénaturer le caractère.”

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Lucas DUPONT

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter le 75e Tour d'Espagne ?



















Publicité

Partenaires

Publicité