Tour d'Italie - Le MPCC «s'est ému de l'identité des équipes invitées»
Tour d'Italie
Photo : @Cyclismactu / Sirotti

Tour d'Italie - Le MPCC «s'est ému de l'identité des équipes invitées»

Réunis en début de semaine pour un conseil d'administration et son assemblée générale annuelle, les membres du Mouvement Pour un Cyclisme Crédible (MPCC) ont voté pour la constitution du bureau - toujours présidé par Roger Legeay - et évoqué plusieurs sujets d'actualité. Satisfait de l'interdiction des corticoïdes sous toutes ses formes à partir de 2022 et des récentes mesures prises en faveur de la sécurité des coureurs, le MPCC a souhaité en revanche soulevé un point qui l'a interpellé, en l'occurrence les noms des quatre équipes invitées sur le Tour d'Italie. Ses membres s'en sont expliqués dans un communiqué de presse.

Vidéo - Roger Legeay reste le président du MPCC

 

"Deux équipes parmi les quatre qui ont bénéficié d’une wild-card ne sont pas membres du MPCC"

"Les membres du mouvement se sont émus de l’identité des équipes invitées par RCS Sport sur le prochain Tour d’Italie. Le MPCC ne souhaite pas s’immiscer dans les choix des organisateurs. Il s’étonne en revanche de la non-prise en considération du critère éthique : deux équipes parmi les quatre qui ont bénéficié d’une wild-card ne sont pas membres du MPCC (Eolo-Kometa et Vini Zabu). Le cas de Vini Zabu est plus problématique : l’équipe, qui fut par le passé membre du MPCC et a décidé de stopper son engagement auprès du mouvement, a subi un contrôle positif sur le Tour d’Italie 2020 (Matteo Spreafico avait été contrôlé positif à un anabolisant, ndlr). Cet épisode regrettable aurait dû peser dans la décision des organisateurs, dont il apparaît difficile de comprendre la teneur réelle des critères de sélection, aussi bien sur le plan éthique que sportif."

"Chaque fin de saison, le MPCC met en évidence l’identité des équipes de division UCI ProTeams ayant été récompensées d’invitations sur les épreuves WorldTour. En 2020, et ce n’était pas la première fois s’agissant de l’organisateur italien, RCS Sport a fait baisser la moyenne de wild cards attribuées à des équipes membres du MPCC, ne suivant pas l’exemple d’autres entités organisatrices majeures, comme ASO ou Flanders Classics. 2021 ne laisse pas augurer une amélioration, au contraire. Encore une fois, le MPCC n’a pas pour objectif de dicter aux organisateurs leurs choix de sélection d’équipes invitées, mais est convaincu qu’offrir une place sur une épreuve de la visibilité du Tour d’Italie à une équipe ayant subi un contrôle positif sur la dernière édition en date de l’épreuve ne va pas dans le sens souhaité pour l’image de notre sport", conclut le MPCC. Retrouvez ci-dessous l'ensemble du communiqué de presse diffusé ce mercredi par le MPCC.

 

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU MPCC S’EST RÉUNI CE LUNDI 1ER MARS, EN VISIOCONFÉRENCE, PUIS LE MOUVEMENT A TENU CE MARDI 2 MARS SON ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE. PLUSIEURS SUJETS IMPORTANTS ONT ÉTÉ DÉBATTUS.

Le Conseil d’Administration a voté pour la constitution de son Bureau, qui est la suivante pour l’année 2021 :

Président : Roger Legeay
Vice-Président : Iwan Spekenbrink (Team DSM)
Trésorier : Sébastien Hinault (Team Arkéa Samsic)
Trésorier-adjoint : Marc Sergeant (Lotto Soudal)
Secrétaire : Philippe Senmartin (Team Total Direct Energie)
Secrétaire-adjoint : Franck Trajber (Cofidis Solutions Crédit)
Médecin référent : Dr Pierre Lebreton
Membre : Christophe Brandt (Bingoal-Wallonie Bruxelles)
Membre : Gianni Savio (Androni Giocattoli-Sidermec)
Membre : Vincent Lavenu (AG2R Citroën Team)

 

Lutte antidopage, sécurité des coureurs, environnement

Les membres du mouvement ont pris note de l’annonce de l’interdiction par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), à compter de 2022, de l’usage des glucocorticoïdes quel que soit le type d’injection. C’est un sujet qui anime nos Conseils d’Administrations et nos Assemblées Générales depuis de nombreuses années. En 2007, année de la création du Mouvement Pour un Cyclisme Crédible, déjà des règles internes concernant l’utilisation des ces substances étaient adoptées par les membres du mouvement, sur la base du volontariat. Le MPCC a organisé, depuis 2009, 4207 tests de cortisolémie avant une majorité d’épreuves de grande envergure, comptant pour cela sur la participation et le soutien des équipes et des coureurs. Mener ces tests n’est pas la vocation du mouvement. L’annonce d’une réglementation plus restrictive sur les glucocorticoïdes est donc une bonne nouvelle. Toutefois, le MPCC continuera de procéder à tes tests de cortisolémie, dans le cadre de la santé, en 2021.

Le MPCC lance l’alerte sur le mésusage de ces substances depuis de très nombreuses années et se réjouit qu’un consensus puisse être trouvé à ce sujet. Le mouvement veut toutefois conditionner sa satisfaction au procédé exact retenu pour la réglementation à venir, attendant de l’AMA et de l’Union Cycliste Internationale (UCI) des précisions pour s’assurer de la réelle capacité de cette interdiction à augmenter la crédibilité du sport cycliste et favorise l’égalité des chances. Nous continuons et continuerons de veiller à "garder la lumière allumée", en tenant notre rôle de lanceurs d’alerte, aux côtés des instances.

Le mouvement demeure ainsi vigilant sur des sujets majeurs comme les cétones, substance dont les médecins d’équipes membres s’engagent à ne pas encourager l’utilisation par leurs coureurs. Le MPCC demande à l’AMA et l’UCI d’accélérer leurs études sur les cétones pour permettre de disposer d’une connaissance complète des effets de cette substance.

Cela doit par ailleurs convaincre les équipes qui n’ont encore pas souhaité rejoindre le MPCC, ou celles qui ont décidé de quitter le mouvement, notamment en raison de la stricte conviction de ses membres sur le sujet des corticoïdes, à revoir leur position. 

 Le MPCC a également pris connaissance des nouvelles mesures du Conseil du Cyclisme Professionnel (CCP) concernant la sécurité des coureurs et la préservation de l’environnement. La lutte pour la crédibilité du cyclisme ne se résume pas à la seule lutte anti-dopage. Nous accueillons donc favorablement ces décisions car elles répondent à un devoir d’exemplarité qui bénéficie à l’image de notre sport. 

 

Décisions des organisateurs et contexte sanitaire

Les membres du mouvement se sont émus de l’identité des équipes invitées par RCS Sport sur le prochain Tour d’Italie. Le MPCC ne souhaite pas s’immiscer dans les choix des organisateurs. Il s’étonne en revanche de la non-prise en considération du critère éthique : deux équipes parmi les quatre qui ont bénéficié d’une wild card ne sont pas membres du MPCC (Eolo-Kometa et Vini Zabu-Brado-KTM). Le cas de Vini Zabu-Brado-KTM est plus problématique : l’équipe, qui fut par le passé membre du MPCC et a décidé de stopper son engagement auprès du mouvement, a subi un contrôle positif sur le Tour d’Italie 2020. Cet épisode regrettable aurait dû peser dans la décision des organisateurs, dont il apparaît difficile de comprendre la teneur réelle des critères de sélection, aussi bien sur le plan éthique que sportif.

Chaque fin de saison, le MPCC met en évidence l’identité des équipes de division UCI ProTeams ayant été récompensées d’invitations sur les épreuves WorldTour. En 2020, et ce n’était pas la première fois s’agissant de l’organisateur italien, RCS Sport a fait baisser la moyenne de wild cards attribuées à des équipes membres du MPCC, ne suivant pas l’exemple d’autres entités organisatrices majeures, comme ASO ou Flanders Classics. 2021 ne laisse pas augurer une amélioration, au contraire. Encore une fois, le MPCC n’a pas pour objectif de dicter aux organisateurs leurs choix de sélection d’équipes invitées, mais est convaincu qu’offrir une place sur une épreuve de la visibilité du Tour d’Italie à une équipe ayant subi un contrôle positif sur la dernière édition en date de l’épreuve ne va pas dans le sens souhaité pour l’image de notre sport.

Le MPCC tient à rappeler son soutien à tous les organisateurs de courses cyclistes. La saison 2020, perturbée par les conséquences de la crise de la Covid-19, a vu une immense majorité d’épreuves s’adapter avec grand professionnalisme aux contraintes sanitaires requises. Tous les sports ne font pas preuve d’une telle rigueur dans l’application de la réglementation et n’ont pas à se targuer d’aussi bons résultats quant à la bonne tenue de leurs événements sportifs. En ce sens, le MPCC félicite également tous les acteurs du sport cycliste : équipes, coureurs, membres d’encadrements, sponsors, ainsi que tous les corps de métiers accrédités sur les courses. La conscience et la responsabilité des personnes qui font vivre ce sport, dans ce contexte difficile, attestent de la grande force du cyclisme et de sa capacité à faire preuve d’exemplarité pour garder son image intacte.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

16:26 Paris-Nice Le parcours de Paris-Nice 2022 sera dévoilé le 5 janvier 16:02 X2O Trofee Toon Aerts facile vainqueur à Courtrai, Eli Iserbyt 2e 15:30 Transfert L'Allemand Henri Uhlig signe avec Alpecin-Fenix Development 15:08 Route 15 nommés pour le trophée de cycliste africain de l'année 14:41 X2O Trofee Lucinda Brand s'impose à Courtrai devant Alvarado et Betsema 14:21 Transfert La formation Leopard Pro Cycling engage Justin Wolf 13:57 Route Yoann Paillot étend son bail avec l'équipe St Michel-Auber93 13:34 Route Lemoine : "Je verrai au fil de l'année si je souhaite continuer" 13:11 Route Frigo : "Je dois encore comprendre quelles sont mes limites" 12:48 Route Le Critérium de France UNCP 2021, c'est à Bergerac ce samedi 12:37 Route Joop Zoetemelk : "La vie est très dure pour moi en ce moment" 12:25 Transfert Drone Hopper-Androni Giocattoli recrute trois Colombiens 12:02 Route Formolo : "Pogacar ? Quelqu'un qui vous fait sentir important" 11:39 Route Rik Verbrugghe : "On veut que Chris Froome fasse des résultats !" 11:16 Route Stage de cohésion terminé pour l'équipe B&B Hotels p/b KTM 11:05 Sécurité Tony Martin, perplexe : "Selon moi, rien n'a vraiment changé" 10:53 Divers Johnny Carera, manager de Pogacar, victime d'un grave accident 10:44 Cyclo-cross - CDM Nys "sait que Van der Poel et Van Aert sont payés" 10:30 Transfert Anton Kuzmin signe avec une équipe continentale kazakhe 10:07 Route Valverde : "Si je peux rivaliser avec Tadej Pogacar en 2022..."
Publicité

Sondage

Quel coureur est le meilleur rouleur de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité