Tour d'Italie
Tour d'Italie - L'étape pour Tao Geoghegan Hart, Jai Hindley en rose Photo : @Giroditalia

Tour d'Italie - L'étape pour Tao Geoghegan Hart, Jai Hindley en rose

Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers) a pris sa revanche sur Jai Hindley (Sunweb) ! Battu il y a deux jours par l'Australien sur l'étape du Stelvio, le Britannique a cette fois-ci devancé son rival sur la 20e étape du Tour d'Italie. Les deux hommes sont sortis du groupe des favoris dans l'avant-dernière ascension du jour suite à un énorme travail de Rohan Dennis (INEOS Grenadiers). Hindley a attaqué plusieurs fois dans la dernière difficulté, mais il n'a jamais réussi à décrocher Geoghegan Hart, qui l'a ensuite battu au sprint.

Vidéo - Giro 2020 - Tao Geoghegan Hart remporte la 20e étape

 

Hindley et Geoghegan Hart dans le même temps avant le contre-la-montre !

Wilco Kelderman (Sunweb) a terminé 8e à 1'35'' des deux hommes, et il perd donc son maillot rose au profit de son coéquipier Jai Hindley. Tao Geoghegan Hart remonte à la deuxième place, mais il se trouve dans le même temps que le nouveau leader ! Kelderman rétrograde quant à lui à la 3e place du général à 1'32'' de Hindley. Le contre-la-montre individuel de 15km prévu à Milan demain en conclusion de ce Giro s'annonce donc exceptionnel.

 

21 coureurs en tête dont Arnaud Démare, Astana réagit

Une échappée de 21 coureurs se détache en début de course. Devant, on retrouve Geoffrey Bouchard et Andrea Vendrame (AG2R La Mondiale), Jan Tratnik (Bahraïn-McLaren), Filippo Fiorelli (Bardiani-CSF), Kamil Malecki (CCC), Elia Viviani (Cofidis), Davide Ballerini, Mikkel Honore et Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step), Tanel Kangert (EF Pro Cycling), Arnaud Démare et Simon Guglielmi (Groupama-FDJ), Davide Cimolai (Israël Start-Up Nation), Matthew Holmes (Lotto Soudal), Einer Augusto Rubio Reyes et Davide Villella (Movistar), Amanuel Gebreigzabhier et Matteo Sobrero (NTT), Julien Bernard et Nicola Conci (Trek-Segafredo) ainsi que Brandon McNulty (UAE Team Emirates). Démare profite de sa présence à l'avant pour remporter le sprint intermédiaire et consolider son maillot cyclamen, même s'il n'en avait pas vraiment besoin.

Les hommes de tête prennent plus de 7 minutes d'avance, mais le peloton réagit ensuite sous l'impulsion de l'équipe Astana. Le formation de Jakob Fuglsang imprime un rythme élevé et à 70km de l'arrivée, les fuyards ne comptent plus que 5 minutes d'avance, alors que le route commence à s'élever. D'ailleurs, un gruppetto se forme autour de Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) tandis que devant, Arnaud Démare lâche prise, tout comme Sobrero, Cimolai et Viviani.

 

Rohan Dennis refait le coup du Stelvio !

Dans la première ascension vers Sestrières, l'équipe INEOS Grenadiers prend la tête du peloton et accélère légèrement. Au sommet, les échappés n'ont plus que 4 minutes d'avance, et Ballerini décide de faire la descente. Derrière l'Italien, l'échappée explose, et il est poursuivi par trois coureurs : McNulty, Rubio et Bouchard. Rubio se débarasse ensuite de ses compagnons et va chercher Balllerini dans la montée avant de déposer l'Italien. Rubio passe au sommet avec une trentaine de secondes d'avance sur Serry, qui est revenu de l'arrière, mais la menace vient sans doute du groupe des favoris, qui a tout simplement explosé dans cette deuxième ascension !

Comme il y a deux jours dans le Stelvio, Rohan Dennis (INEOS Grenadiers) a imprimé un rythme d'enfer dans la montée, et comme il y a deux jours, seuls son coéquipier Tao Geoghegan Hart et Jai Hindley (Sunweb) ont réussi à le suivre. Le maillot rose Wilco Kelderman (Sunweb) a bien tenté de s'accrocher, mais il n'a pas réussi à suivre et se trouve derrière en compagnie de Pello Bilbao (Bahrain-McLaren), Joao Almeida (Deceuninck - Quick Step), Domenico Pozzovivo (NTT Pro Cycling) ou encore Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo), mais pas Rafal MajkaPatrick Konrad (Bora-Hansgrohe) ni Jakob Fuglsang (Astana), alors que son équipe a longtemps roulé. Au sommet, ce groupe a 35'' de retard sur Dennis, Geoghegan Hart et Hindley.

Dennis continue de faire un gros travail dans la descente et l'écart se creuse légèrement avec le groupe Kelderman, qui est emmené par Jan Tratnik, coéquipier de Bilbao qui était présent dans l'échappée du jour. Devant, Rubio perd lui aussi un peu de temps sur ses poursuivants et notamment sur le groupe Hindley, qui a notamment repris Holmes, Bouchard et Vendrame et qui est revenu à 1'10'' à 15 kilomètres du but. Le jeune Colombien est même repris par Serry et Ballerini au pied de l'ascension finale.

 

Geoghegan Hart prend sa revanche

Rohan Dennis ne baisse pas le pied dans la montée et son groupe rattrape les trois hommes de tête. Surtout, le groupe maillot rose perd du terrain et pointe à 1'30'' alors qu'il reste encore 9 kilomètres d'ascension ! Devant, Geoghegan Hart et Hindley se disputent un sprint bonification, et c'est Hindley qui passe en tête, ce qui lui permet de reprendre une seconde à son rival. Après cette petite accélération de l'Australien, il ne reste plus que tois coureurs en tête : Dennis, Geoghegan Hart, Hindley et Serry, qui s'accroche tant bien que mal. Dans les instants suivants, Dennis semble baisser de rythme, ce qui permet au groupe maillot rose - composé de Kelderman, Nibali, Bilbao, Almeida et son coéquipier Knox - de revenir à 1'20'' à 5 kilomètres du sommet. C'est Knox qui fait tout le travail, et son rythme fait sauter Nibali.

À 4 kilomètres de l'arrivée, Knox s'écarte et Almeida sort seul derrière les hommes de tête. Le Portugais revient sur Serry, qui a été lâché et qui lui passe un gros relai. Devant, Hindley tente alors d'attaquer, mais il arrête rapidement son effort car les deux coureurs d'INEOS Grenadiers suivent facilement. À 3km du but, le trio de tête compte 45'' d'avance sur Almeida et 1'10'' sur le duo Bilbao-Kelderman. Hindley place ensuite une accélération beaucoup plus tranchante que la première, mais une fois encore Geoghegan Hart s'accroche. Dennis est d'abord lâché, mais il revient ensuite au train. Hindley retente à nouveau sa chance peu avant la flamme rouge, et cette attaque est fatale à Dennis, mais pas à Geoghegan Hart. Les deux hommes se disputent alors la victoire au sprint, et le Britannique prend sa revanche d'il y a deux jours en devançant l'Australien. Au général, les deux hommes se retrouvent dans le même temps, mais c'est Hindley qui récupère le maillot rose grâce aux centièmes.

Classement de l'étape 20

1GBRGEOGHEGAN HART TaoINEOS Grenadiers4h52'45"
2AUSHINDLEY JaiTeam Sunwebm.t.
3AUSDENNIS RohanINEOS Grenadiers+ 25"
4PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step+ 1'01"
5ITAVENDRAME AndreaAG2R La Mondiale+ 1'34"
6COLRUBIO EinerMovistar Team+ 1'35"
7ESPBILBAO PelloBahrain-McLaren+ 1'35"
8NEDKELDERMAN WilcoTeam Sunweb+ 1'35"
9HONVALTER AttilaCCC Team+ 1'48"
10GBRKNOX JamesDeceuninck-Quick Step+ 2'00"
11ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 2'02"
12ITAPOZZOVIVO DomenicoNTT Pro Cycling+ 2'09"
13PORGUERREIRO RubenEF Pro Cycling+ 2'09"
14BELSERRY PieterDeceuninck-Quick Step+ 2'25"
15AUSO'CONNOR BenNTT Pro Cycling+ 2'28"
16AUTPERNSTEINER HermannBahrain-McLaren+ 2'28"
17AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe+ 2'28"
18DANFUGLSANG JakobAstana Pro Team+ 2'36"
19GBRHOLMES MatthewLotto Soudal+ 2'41"
20ITAMASNADA FaustoDeceuninck-Quick Step+ 2'41"
21ITAULISSI DiegoUAE Team Emirates+ 3'33"
22FRAPARET-PEINTRE AurelienAG2R La Mondiale+ 3'41"
23USAMCNULTY BrandonUAE Team Emirates+ 5'13"
24FRABOUCHARD GeoffreyAG2R La Mondiale+ 5'33"
25DanHONORE MikkelDeceuninck-Quick Step+ 5'50"
26NEDTUSVELD MartijnTeam Sunweb+ 5'59"
27POLMALECKI KamilCCC Team+ 6'10"
28SLOTRATNIK JanBahrain-McLaren+ 6'46"
29ITAVILLELLA DavideMovistar Team+ 6'52"
30ITACONCI NicolaTrek-Segafredo+ 7'39"

Classement général provisoire après l'étape 20

1AUSHINDLEY JaiTeam Sunweb85h22'07"
2GBRGEOGHEGAN HART TaoINEOS Grenadiersm.t.
3NEDKELDERMAN WilcoTeam Sunweb+ 1'32"
4ESPBILBAO PelloBahrain-McLaren+ 2'51"
5PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step+ 3'14"
6DANFUGLSANG JakobAstana Pro Team+ 6'32"
7ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 7'46"
8AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe+ 8'05"
9ITAMASNADA FaustoDeceuninck-Quick Step+ 9'24"
10AUTPERNSTEINER HermannBahrain-McLaren+ 10'08"
11ITAPOZZOVIVO DomenicoNTT Pro Cycling+ 11'40"
12POLMAJKA RafalBora-Hansgrohe+ 19'17"
13ESPSAMITIER SergioMovistar Team+ 34'12"
14GBRKNOX JamesDeceuninck-Quick Step+ 36'46"
15USAMCNULTY BrandonUAE Team Emirates+ 38'22"
16FRAPARET-PEINTRE AurelienAG2R La Mondiale+ 44'49"
17USAWARBASSE LawrenceAG2R La Mondiale+ 52'45"
18GBRSWIFT BenINEOS Grenadiers+ 57'11"
19ESPPEDRERO LOPEZ AntonioMovistar Team+ 57'45"
20AUSO'CONNOR BenNTT Pro Cycling+ 1h02'37"
21NEDOOMEN SamTeam Sunweb+ 1h03'10"
22RUSZAKARIN IlnurCCC Team+ 1h05'22"
23ITAFABBRO MatteoBora-Hansgrohe+ 1h12'47"
24ESPCASTROVIEJO Jonathan NicolasINEOS Grenadiers+ 1h14'58"
25ITAFELLINE FabioAstana Pro Team+ 1h24'58"
26NEDTUSVELD MartijnTeam Sunweb+ 1h25'34"
27HONVALTER AttilaCCC Team+ 1h29'32"
28BELSERRY PieterDeceuninck-Quick Step+ 1h30'00"
29AUSHAMILTON ChrisTeam Sunweb+ 1h31'31"
30DanHONORE MikkelDeceuninck-Quick Step+ 1h34'33"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité