Tour d'Italie
Tour d'Italie - Joao Almeida : «Le Giro m'a rendu beaucoup plus fort» Photo : @deceuninck_qst

Tour d'Italie - Joao Almeida : «Le Giro m'a rendu beaucoup plus fort»

Pour sa première année au sein de la Deceuninck-Quick Step, Joao Almeida a montré un formidable potentiel. Très régulier sur les courses par étapes qu'il a disputées en 2020 - 3e du Tour de Burgos et de la Semaine Internationale Coppi & Bartali, 7e du Tour de l'Ain et 9e du Tour de l'Algarve - le jeune Portugais de 22 ans s'est surtout montré impressionnant à l'occasion du Tour d'Italie, qu'il a terminé à une magnifique quatrième place après avoir porté le maillot rose pendant quinze jours. Sur le site de son équipe, ce dernier est revenu sur ces trois semaines de courses, qui n'étaient initialement pas inscrites à son programme.

Vidéo - Giro 2020 - Joao Almeida a pris le maillot rose à l'Etna

 

"J'ai vécu quinze jours étonnants en tête du classement général"

"J'ai appris que j'allais faire le Giro seulement deux mois avant la course. Je ne vous cacherais pas que j'étais en forme, mais je n'avais aucune attente particulière [...] J'étais assez confiant et motivé mais jamais, dans mes rêves les plus fous, je n'aurais pensé monter sur le podium lors de ma toute première étape sur un Grand Tour. Finir deuxième du contre-la-montre individuel de Palerme (derrière Filippo Ganna,  ndlr) était insensé." Et c'est deux jours après que Joao Almeida a commencé à voir "la vie en rose", une aventure ne se terminant que quinze jours plus tard lors de l'étape du Stelvio.

"Quand j'ai appris que j'avais pris le maillot pour la plus petite des marges (il était dans le même temps que Jonathan Caicedo, ndlr), j'ai été stupéfait ! Je ne pouvais tout simplement pas y croire. À partir de là, j'ai vécu quinze jours étonnants en tête du classement général. Et je peux vous dire qu'à chaque fois que j'ai eu ce maillot emblématique sur mes épaules, j'ai ressenti un énorme regain de confiance, de motivation et de responsabilité [...] Je l'ai perdu sur le Stelvio, pas parce que j'étais faible, mais parce que les autres étaient plus forts. C'était un peu trop long et trop dur, d'autant plus que cela est venu après plusieurs jours exigeants qui m'avaient vraiment causé des ravages."

 

"Quatrième, c'est énorme pour une première participation à un Grand Tour"

Surpassé par Tao Geoghegan Hart (INEOS Grenadiers), Jai Hindley et Wilco Kelderman (Sunweb), le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège Espoirs 2018 s'est battu jusqu'au bout pour conserver une belle place au classement général, d'où son grand bonheur quand il repense à cette expérience. "Malgré la perte du maillot rose, j'ai continué et j'ai réussi à terminer quatrième au général, ce qui est énorme pour une première participation à un Grand Tour. J'étais heureux et fier à Milan. J'ai senti que ce voyage de trois semaines m'avait aidé à beaucoup m'améliorer mentalement et m'avait rendu beaucoup plus fort", conclut Joao Almeida.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter Kuurne-Bruxelles-Kuurne ce dimanche ?



















Partenaires

Publicité
Publicité