Tour d'Italie - Giulio Ciccone : «Comprendre jusqu'où je peux aller»
Tour d'Italie
Photo : @TrekSegafredo

Tour d'Italie - Giulio Ciccone : «Comprendre jusqu'où je peux aller»

Le coureur italien Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) continue sa progression sur les courses à étapes où il vise désormais exclusivement les classements généraux. En 2021, il a disputé notamment deux Grands Tours, le Tour d'Italie et le Tour d'Espagne, où il était le leader unique. Dans des propos rapportés par Spaziociclismo, il exprime son souhait de prendre part au 105e Giro, avec un parcours très montagneux qui devrait être taillé pour ses qualités. Pour rappel, cette année, il avait dû abandonner les deux épreuves prématurément sur chute alors qu'il était en lice pour le classement général.

Vidéo - Giulio Ciccone avait pris part au Giro en 2021

 

"Une bonne occasion de se tester"

"J'aime beaucoup le parcours de ce Giro, tout d'abord parce qu'il n'y a pas beaucoup de kilomètres de contre-la-montre. Pour cette raison, c'est déjà un beau Tour d'Italie pour moi. Il y a aussi de nombreuses étapes piégeuses et de nombreux mètres de dénivelé positive. Je dirais que c'est un beau Giro sur le papier. Il y aura des étapes très mouvementées et des ascensions où il pourrait y avoir de grands affrontements, ce qui peut donc être une course spectaculaire. Cela peut être une bonne occasion de se tester et de comprendre jusqu'où je peux aller", a-t-il expliqué.

 

"Je pense que j'ai assez bien couru sur La Vuelta"

L'ancien porteur du maillot jaune sur le Tour de France 2019 s'est également exprimé sur le rôle qu'il a tenu sur les Grands Tours auxquels il a participé cette année : "J'ai commencé sur le Giro que je n'étais pas le leader. J'étais le deuxième, un peu le joker. Je pouvais jouer les étapes et décider comment me déplacer. Sur La Vuelta, j'ai changé de rôle, j'ai débuté comme leader unique. La condition n'était clairement pas la même qu'au Tour d'Italie, mais je pense que j'ai assez bien couru, sans avoir fait d'attaques inutiles. Quand je sens l'opportunité, j'essaie parce que ma mentalité est d'essayer et de risquer de gagner", a conclu le coureur qui souhaite une saison "sans malchance" en 2022.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Waldemar NEY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Quelle est la recrue la plus attendue pour la saison 2022 ?















Partenaires

Publicité
Publicité