Tour d'Italie
Tour d'Italie - Geraint Thomas : «J'ai lutté pour regarder le Giro» Photo : @INEOSGrenadiers

Tour d'Italie - Geraint Thomas : «J'ai lutté pour regarder le Giro»

Geraint Thomas a vécu une saison 2020 très compliquée. Non sélectionné par son équipe INEOS Grenadiers pour le Tour de France, le Gallois avait pourtant bien rebondi en prenant la 2e place de Tirreno-Adriatico et en terminant 4e des championnats du monde du contre-la-montre en septembre. Il est arrivé sur le Tour d'Italie dans la peau du grand favori, mais ses espoirs de victoire se sont envolés dès la 3e étape suite à une grosse chute qui l'a contraint à l'abandon.

Vidéo - Giro 2020 - Tao Geoghegan Hart remporte le Giro !

 

"Je n'allumais pas tous les jours la télé"

C'est donc de chez lui que Geraint Thomas a assisté au sacre inattendu de son coéquipier Tao Geoghegan Hart sur le Giro. "C'était super à voir. C'est un jeune coureur avec un gros potentiel. Bien sûr au départ il était là pour m'aider, mais j'ai abandonné et il a donc eu l'oportunité de jouer sa carte, et en troisième semaine il était au top. C'est génial pour lui d'avoir pu gagner et d'avoir géré la pression, génial pour l'équipe aussi", a expliqué le vainqueur du Tour de France 2018 sur BBC Radio Wales. S'il se réjouit de la victoire de son jeune coéquipier, Thomas avoue tout de même que ce n'était pas forcément facile à gérer pour lui. "J'ai eu un peu de mal... Pour être honnête je n'allumais pas toujours ma télé pour regarder la course en direct, mais je suivais quand même ce qu'il se passait, j'envoyais des messages aux gars. C'est super pour eux."

 

"Je pense au Tour et aux JO, mais le Giro est dans un coin de ma tête"

Aujourd'hui, Thomas va mieux, tant physiquement que mentalement. "Ça va beaucoup mieux maintenant que je fais ce que le physio m'a dit de faire. La première semaine était très compliquée, je suis rentré chez moi et la saison était finie. Peut-être que je ne faisais pas la rééducation et que je ne me reposais pas comme j'aurais dû le faire. C'est une question de mentalité. Durant l'intersaison, c'est facile de ne pas tout faire à 100% car vous savez que vous n'allez pas faire de vélo pendant quatre semaines quoiqu'il arrive, mais tout va bien maintenant", assure le Gallois, qui commence à se tourner vers ses objectifs de 2021. "Je pense au Tour et aux Jeux Olympiques. Bien sûr il faut en parler avec l'équipe, et le Giro est toujours dans un coin de ma tête, surtout après ce qu'il s'est passé cette année."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité