Tour d'Italie - Caruso la 20e étape, Bardet 4e, Bernal proche du sacre
Tour d'Italie
Photo : @giroditalia

Tour d'Italie - Caruso la 20e étape, Bardet 4e, Bernal proche du sacre

Au terme d'une spectaculaire 20e étape du Tour d'Italie, Damiano Caruso s'est imposé au sommet de Valle Spluga-Alpe Motta. Parti dans la descente du Passo San Bernardino à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée en compagnie notamment de Romain Bardet (Team DSM), l'Italien de la Bahrain Victorious a distancé le Français à 2 kilomètres de l'arrivée et remporté la plus grande victoire de sa carrière. Egan Bernal (INEOS Grenadiers) a pris la deuxième place de cette étape à 24 secondes du vainqueur du jour, tandis que Daniel Martinez (INEOS Grenadiers) et Romain Bardet ont respectivement terminé troisième et quatrième à 35 secondes.

Vidéo - Tour d'Italie - Damiano Caruso gagne la 20e étape du Giro

 

Le podium semble connu, Romain Bardet dans le top 5, Hugh Carthy en baisse  !

Au classement général, Egan Bernal est proche d'un premier succès final sur le Tour d'Italie puisqu'il possède 1'59" d'avance sur Damiano Caruso avant le contre-la-montre de Milan (30,3 km) dimanche. Moins bien que lors deux dernières étapes de montagne, Simon Yates (Team BikeExchange) - 6e à 51" ce samedi - conserve néanmoins la troisième place du classement général, à 3'23" du maillot rose et avec une marge de 3'44" sur Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech), le quatrième. La mauvaise opération du jour est réalisée par Hugh Carthy, le coureur d'EF Education-NIPPO, cinquième avant cette 20e étape, perdant deux places au profil de Romain Bardet et Daniel Martinez, désormais cinquième et sixième du général.

 

Neuf coureurs à l'avant, le Team BikeExchange et la Deceuninck-Quick Step roulent

Après une petite trentaine de kilomètres de bagarre, neuf coureurs prennent la poudre d'escampette et constituent l'échappée du jour. On retrouve à l'avant Dries De Bondt et Louis Vervaeke (Alpecin-Fenix), Simon Pellaud (Androni Giocattoli-Sidermec), Giovanni Visconti (Bardiani-CSF-Faizanè), Felix Grossschartner (BORA-hansgrohe), Vincenzo Albanese (EOLO-Kometa), Taco van der Hoorn (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Matteo Jorgenson (Movistar Team) et Nico Denz (Team DSM). Comme la veille, les échappés ne bénéficient pas d'une grande clémence de la part du peloton puisque le Team Bike Exchange, la Deceuninck-Quick Step et la Trek-Segafredo se mettent rapidement à rouler.

C'est ainsi qu'au pied de la première ascension répertoriée du jour, l'interminable Passo San Bernardino (23,7 km à 6,2%), les neuf hommes de tête ne disposent que de 3'45" de marge. Dès les premiers kilomètres de montée, Louis Vervaeke et Felix Grossschartner, les deux meilleurs grimpeurs du groupe de tête, s'isolent à l'avant, avant d'être repris quelques minutes plus tard par Giovanni Visconti et Vincenzo Albanese. À mi-pente, un autre homme fait son retour en la personne de Simon Pellaud, et ils sont donc cinq en tête de la course.

 

Le Team DSM accèlère dans le Passo San Bernardino... et attaque dans la descente, Caruso aussi !

À une dizaine de kilomètres du sommet, le Team DSM décidé d'accélérer le rythme du peloton afin de durcir la course. Les coéquipiers de Romain Bardet mettent un bon coup de vis, ce qui fait fortement chuter l'avance du groupe de tête. Au passage au sommet, les cinq échappés ont moins d'une minute d'avance, et cet écart va encore diminuer puisque Chris Hamilton, Michael Storer et Romain Bardet font la descente ! Les trois coureurs du Team DSM se détachent, tandis que le duo Pello Bilbao - Damiano Caruso (Bahrain Victorious) a également pris quelques longueurs d'avance sur le peloton.

Ces cinq coureurs reviennent sur le groupe de tête, tandis que les INEOS Grenadiers ont repris les commandes d'un peloton qui pointe à 20 secondes à 45 kilomètres de l'arrivée. Et c'est avec cet avantage qu'ils abordent le Splügenpass (8,9 km à 7,3%), le deuxième des trois cols du jour. Sous l'impulsion de Pello Bilbao et de Michael Storer, l'écart augmente quelque peu et le groupe de tête s'est réduit de moitié puisque Vervaeke, Visconti, Albanese, Hamilton et Pellaud ne sont plus là. Le groupe maillot rose a également perdu beaucoup de monde, mais tous les membres du top 10 sont présents dans celui-ci.

 

L'écart est stabilisé dans la descente entre le groupe Bardet - Caruso et le groupe maillot rose

Au sommet, les quatre coureurs de tête - Felix Grossschartner a été distancé - disposent de 45 secondes d'avance sur le groupe maillot rose, et c'est une longue descente - mouillée dans sa première partie - de 20 kilomètres qui attend désormais les coureurs. Dans le peloton, c'est Aleksandr Vlasov qui fait le forcing, le Russe prenant quelques longueurs aux INEOS Grenadiers, avant que Jonathan Castroviejo ne ramène le maillot rose sur le quatrième du général. L'écart se stabilise dans cette partie de course, les quatre hommes de tête abordant donc la montée finale de Valle Spluga-Alpe Motta (7,3 km à 7,6%) avec une quarantaine de secondes d'avance sur le groupe maillot rose.

 

Caruso fait craquer Bardet, Martinez impeccable, Bernal ne peut pas revenir sur Caruso

Dès le pied, c'est Daniel Martinez qui imprime le rythme du groupe Bernal, tandis que Damiano Caruso et Egan Bernal ne sont plus que tous les deux en tête de la course. Derrière, Martinez et Bernal font le ménage puisque seuls Simon Yates (Team BikeExchange), Hugh Carthy (EF Education-NIPPO), Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech) et Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) peuvent s'accrocher. L'écart s'est quelque peu réduit, mais les deux hommes de tête résistent très bien, Damiano Caruso faisant la majeure partie du travail.

À 4 bornes de l'arrivée, une nouvelle accélération de Martinez fait craquer Carthy et Vlasov, alors que Bardet commence à montrer des signes de faiblesse dans la roue d'un impressionnant Caruso. Et c'est à 2 kilomètres du sommet que l'Auvergnat lâche prise et doit laisser filer l'Italien. Derrière, Simon Yates et Joao Almeida éprouvent des difficultés à suivre la cadence imposée par Daniel Martinez, qui part avec Egan Bernal dans sa roue. Ce dernier part ensuite à la poursuite de Caruso, mais le coureur de la Bahrain Victorious était le plus fort ce samedi et remporte une magnifique victoire d'étape devant le maillot rose.

Classement de la 20è étape

1ITACARUSO DamianoBahrain Victorious4h27'53''
2COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiers+ 24''
3COLMARTINEZ Daniel FelipeINEOS Grenadiers+ 35''
4FRABARDET RomainTeam DSMm.t.
5PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step+ 41''
6GBRYATES SimonTeam BikeExchange+ 51''
7RUSVLASOV AleksandrAstana-Premier Tech+ 1'13''
8GBRCARTHY HughEF Education-Nippo+ 1'29''
9ITAFORTUNATO LorenzoEolo-Kometa+ 2'07''
10ESPPEDRERO LOPEZ AntonioMovistar Team+ 2'23''
11CZEHIRT JanIntermarche-Wanty-Gobert Materiauxm.t.
12NORFOSS TobiasTeam Jumbo-Visma+ 2'37''
13NEDBOUWMAN KoenTeam Jumbo-Vismam.t.
14IRLMARTIN DanielIsrael Start-Up Nation+ 3'10''
15NZLBENNETT GeorgeTeam Jumbo-Visma+ 3'42''
16KAZPRONSKIY VadimAstana-Premier Techm.t.
17ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 4'08''
18COLRUBIO EinerMovistar Team+ 4'10''
19COLTEJADA HaroldAstana-Premier Tech+ 4'44''
20AUTGROSSSCHARTNER FelixBora-Hansgrohe+ 5'29''
21ESPNIEVE MikelTeam BikeExchange+ 6'01"
22ITAFORMOLO DavideUAE Team Emirates+ 6'25"
23ITACATALDO DarioMovistar Team+ 6'41"
24AUSSTORER MichaelTeam DSM+ 6'46"
25HONVALTER AttilaGroupama-FDJ+ 6'50"
26ITAFABBRO MatteoBora-Hansgrohem.t.
27ITAPETILLI SimoneUAE Team Emirates+ 6'55"
28FRABOUCHARD GeoffreyAG2R Citroen+ 6'56"
29SUIBADILATTI MatteoGroupama-FDJ+ 7'00"
30ARGSEPULVEDA EduardoAndroni Giocattoli - Sidermec+ 7'33"

Classement général provisoire après la 20è étape

1COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiers85h41'47"
2ITACARUSO DamianoBahrain Victorious+ 1'59"
3GBRYATES SimonTeam BikeExchange+ 3'23"
4RUSVLASOV AleksandrAstana-Premier Tech+ 7'07"
5FRABARDET RomainTeam DSM+ 7'48"
6COLMARTINEZ Daniel FelipeINEOS Grenadiers+ 7'56"
7GBRCARTHY HughEF Education-Nippo+ 8'22"
8PORALMEIDA JoaoDeceuninck-Quick Step+ 8'50"
9NORFOSS TobiasTeam Jumbo-Visma+ 12'39"
10IRLMARTIN DanielIsrael Start-Up Nation+ 16'48"
11NZLBENNETT GeorgeTeam Jumbo-Visma+ 24'55"
12NEDBOUWMAN KoenTeam Jumbo-Visma+ 31'04"
13ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 36'11"
14ITAFORTUNATO LorenzoEolo-Kometa+ 44'09"
15HONVALTER AttilaGroupama-FDJ+ 44'51"
16ITAFORMOLO DavideUAE Team Emirates+ 47'24"
17ITAULISSI DiegoUAE Team Emirates+ 57'02"
18ITANIBALI VincenzoTrek-Segafredo+ 1h03'27"
19BELVERVAEKE Felicien+ 1h03'29"
20ESPIZAGIRRE GorkaAstana-Premier Tech+ 1h03'54"
21ESPPEDRERO LOPEZ AntonioMovistar Team+ 1h05'25"
22ESTKANGERT TanelTeam BikeExchange+ 1h05'57"
23ESPCASTROVIEJO Jonathan NicolasINEOS Grenadiers+ 1h18'12"
24ESPNIEVE MikelTeam BikeExchange+ 1h18'20"
25ITAMOSCON GianniINEOS Grenadiers+ 1h19'26"
26CZEHIRT JanIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 1h31'13"
27NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 1h34'50"
28POROLIVEIRA NelsonMovistar Team+ 1h35'52"
29ITAGAVAZZI FrancescoEolo-Kometa+ 1h38'13"
30ITABETTIOL AlbertoEF Education-Nippo+ 1h45'02"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Mathieu van der Poel va-t-il devenir champion olympique de VTT lundi ?








Partenaires

Publicité
Publicité