Tour d'Espagne - Primoz Roglic assomme La Vuelta, Guillaume Martin recule
Tour d'Espagne
Photo : Unipublic / Photogomez Sport

Tour d'Espagne - Primoz Roglic assomme La Vuelta, Guillaume Martin recule

Très attendue, la 17e étape du Tour d'Espagne a tenu toutes ses promesses ce mercredi. Et ce sont Egan Bernal (INEOS Grenadiers) et Primoz Roglic qui ont été les principaux animateurs du jour, les deux hommes ayant faussé compagnie à leurs rivaux à 60 kilomètres de l'arrivée. Et c'est finalement le Slovène du Team Jumbo-Visma qui s'est montré le plus fort dans l'ascension des Lacs de Covadonga, ce dernier remportant l'étape et s'emparant avec autorité du maillot rouge au détriment du Norvégien Odd Christian Eiking (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), qui a rapidement montré des signes de fatigue et a terminé à 9'23".

Vidéo - Odd Christian Eiking a perdu son maillot rouge ce mercredi

 

Clément Champoussin fait 10e de l'étape à la pédale, Guillaume Martin retombe au 5e rang

Après avoir été le premier à mettre le feu aux poudres, Egan Bernal a complètement coincé dans la montée finale et s'est fait reprendre par un groupe de six coureurs, qui a franchi la ligne 1'35" après le vainqueur du jour. La deuxième place est finalement revenue à Sepp Kuss, le coéquipier américain de Primoz Roglic, qui a réglé au sprint Miguel Angel Lopez (Movistar Team), Adam Yates (INEOS Grenadiers), Jack Haig (Bahrain Victorious), Enric Mas (Movistar Team), Egan Bernal et Gino Mäder (Bahrain Victorious).

À la lutte avec les meilleurs lors de cette grande étape de montagne, Clément Champoussin (AG2R Citroën Team) a terminé à une très belle dixième place (+ 2'44"). Rapidement distancé dans la dernière montée, Guillaume Martin (Cofidis), certainement diminué après sa chute de la veille, a perdu gros ce mercredi puisqu'il a concédé 4'45" à Primoz Roglic.  Au classement général, Primoz Roglic devance de respectivement 2'10" et 3'11" Enric Mas et Miguel Angel Lopez, Jack Haig (+ 3'46") et Guillaume Martin (+ 4'16") complétant le top 5 à quatre étapes de l'arrivée finale à Saint-Jacques-de-Compostelle.

 

Kenny Elissonde quitte La Vuelta, l'échappée met beaucoup de temps à sortir

C'est encore à un gros début de course que l'on assiste, de nombreux coureurs tentant de se glisser dans l'échappée du jour. Si plusieurs coups se forment et semblent en mesure de prendre du champ, il faut finalement attendre le pied de La Collada Llomena (7,6 km à 9,3%), soit plus de 80 kilomètres, pour enfin voir une quinzaine de coureurs prendre la poudre d'escampette, tandis que Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) et Luis Leon Sanchez (Astana Premier-Tech) sont en souffrance et sont même contraints à l'abandon.

On retrouve à l'avant Mikaël Cherel (AG2R Citroën Team), Jay Vine (Alpecin-Fenix), Ion Izagirre (Astana-Premier Tech), Jan Tratnik (Bahrain Victorious), Daniel NavarroOscar Cabedo et Ander Okamika (Burgos-BH), Jefferson Alveiro Cepeda (Caja Rural-Seguros RGA), Jesus Herrada (Cofidis), Diego Camargo (EF Education-NIPPO), Gotzon Martin (Euskaltel-Euskadi), Olivier Le Gac (Groupama-FDJ), Dylan van Baarle (INEOS Grenadiers), Sylvain Moniquet (Lotto Soudal), Nelson Oliveira (Movistar Team), Mikel Nieve (Team BikeExchange), Chris Hamilton, Michael Storer et Martijn Tusveld (Team DSM), Fabio Aru et Sergio Henao (Team Qhubeka NextHash), Antonio Nibali (Trek-Segafredo), David de la Cruz et Matteo Trentin (UAE-Team Emirates).

 

Odd Christian Eiking dans les cordes, Olivier Le Gac seul en tête, le peloton roule fort

Dans cette ascension, Mikel Landa (Bahrain Victorious) sort ensuite du peloton et revient très facilement sur le groupe de tête. Si l'échappée s'est enfin constituée, le peloton ne laisse pas filer pour autant, surtout que l'équipe INEOS Grenadiers augmente le rythme au sein du peloton, Pavel Sivakov roulant avec Egan Bernal dans sa roue. Cette allure élevée fait du mal à beaucoup de coureurs, dont à Odd Christian Eiking (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), le maillot rouge. Apparaissant au bout du rouleau, le Norvégien perd le contact avec le peloton dans le dernier kilomètre du col, avant de finalement rentrer dans la descente.

Dans cette dernière, qui se fait sur une route mouillée puisqu'il pleut sur La Vuelta ce mercredi, ça bouge à l'avant, Olivier Le Gac s'isolant en tête de course. Et le Français a bien fait d'accélérer le rythme puisque le peloton, emmené par le Team Jumbo-Visma, revient fort et reprend même le groupe des poursuivants à 75 bornes du but. Au moment d'entamer la seconde ascension de La Collada Llomena, Olivier Gac dispose de 45 secondes d'avance sur un peloton composé de 60-70 coureurs et qui roule toujours à vive allure sous l'impulsion des coéquipiers de Primoz Roglic.

 

Egan Bernal tient sa promesse, Primoz Roglic saute dans sa roue !

Dès le début de la montée, Tom Pidcock et Pavel Sivakov prennent les commandes au sein du peloton et et font tout exploser. Tout ça ne fait pas les affaires d'Oliver Le Gac, qui se fait très rapidement rattraper. Et comme quelques minutes plus tôt, le maillot rouge n'est pas bien et craque à 6 kilomètres du sommet. Une borne plus loin, Egan Bernal (INEOS Grenadiers) passe à l'attaque ! Un homme prend sa roue, Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma), tandis que Miguel Angel Lopez (Movistar Team) fait ensuite l'effort pour rentrer.

Mais le Colombien plafonne et n'arrive pas à revenir sur son compatriote et le Slovène, tandis qu'un groupe d'une quinzaine de coureurs - dans lequel on retrouve notamment Jack Haig (Bahrain Victorious), Enric Mas (Movistar Team) et Guillaume Martin (Cofidis), qui s'accroche - est pointé à un peu plus de 30 secondes à 3 kilomètres du sommet. Lopez se fait ensuite reprendre par ce groupe, emmené par Wout Poels et Gino Mäder, deux coéquipiers de Jack Haig. Au sommet de La Collada Llomena, le duo Bernal - Roglic dispose de 45 secondes d'avance sur les poursuivants, tandis qu'Odd Christian Eiking, qui ne baisse pas les bras, est à près de 2 minutes.

 

Egan Bernal et Primoz Roglic creusent, le maillot rouge à terre

Piégeuse et mouillée, la descente est également susceptible de faire des dégâts, même si les coureurs se montrent extrêmement prudents. Ce sont les deux hommes de tête qui descendent le mieux et l'écart atteint la minute à 50 kilomètres de l'arrivée. À l'attaque afin de reprendre un peu de temps à ses adversaires dans cette descente, Odd Christian Eiking tombe dans un virage à droite, perturbé par une chute intervenue juste devant lui et dans laquelle a notamment été impliqué Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech), le onzième du classement général.

Le Norvégien et le Russe repartent, mais leur retard sur les meilleurs du jour a considérablement augmenté. Devant, Primoz Roglic prend désormais des relais à Egan Bernal, ce qui permet à ce duo d'accentuer leur avance sur le groupe des poursuivants, pointé à plus de 2 minutes à 35 bornes du but et ce malgré le travail réalisé par Wout Poels (Bahrain Victorious), Ben Zwiehoff (BORA-hansgrohe) et Rémy Rochas (Cofidis).

 

Guillaume Martin flanche

Une grosse vingtaine de kilomètres de vallée se présente alors devant les coureurs, un tronçon de course qui permet au groupe Guillaume Martin de réduire quelque peu l'avance des deux hommes de tête, cette dernière étant d'1'30" au pied de la montée finale des Lacs de Covadonga (12,5 km à 6,9%). Après 2 kilomètres de montée, Guillaume Martin coince un peu et est distancé d'un groupe des poursuivants toujours emmené par les Bahrain Victorious, le Normand perdant ainsi toute chance d'être en rouge à l'issue de cette 17e étape.

 

Primoz Roglic trop fort, Egan Bernal craque et voit le retour des poursuivants

Dans cette première partie d'ascension, la tendance est favorable à Egan Bernal et Primoz Roglic, qui accentuent leur avance au fil des kilomètres. Et contrairement à ce qu'il s'était passé précédemment, c'est Roglic qui fait la meilleure impression dans cette ultime montée de la journée, Bernal ne prenant plus le relais. Et à 7,5 bornes de l'arrivée, le Colombien craque et laisse partir son rival slovène, qui file alors vers la victoire d'étape et le maillot rouge.

Dans le groupe des poursuivants, c'est Miguel Angel Lopez qui lance les hostilités, le Colombien étant suivi par Adam Yates (INEOS Grenadiers) et Sepp Kuss (Team Jumbo-Visma), avant que Jack Haig, Gino Mäder et Enric Mas ne reviennent sur le trio. Egan Bernal ayant considérablement ralenti la cadence, le groupe des poursuivants - dans lequel on ne cesse de s'attaquer - se rapproche très rapidement du Colombien, puis le reprend à un peu moins d'1 kilomètre de l'arrivée. Devant, Primoz Roglic ne flanche pas et remporte son troisième succès d'étape sur cette Vuelta 2021, son équipe s'offrant un beau doublé grâce à Sepp Kuss, qui règle le groupe des poursuivants au sprint.

Classement de la 17è étape

1SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma4h34'45''
2USAKUSS SeppTeam Jumbo-Visma+ 1'35''
3COLLOPEZ Miguel Angel Movistar Teamm.t.
4GBRYATES AdamINEOS Grenadiersm.t.
5AUSHAIG JackBahrain Victoriousm.t.
6ESPMAS EnricMovistar Teamm.t.
7COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiersm.t.
8SUIMADER GinoBahrain Victoriousm.t.
9AFSMEINTJES LouisIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 2'29''
10FRACHAMPOUSSIN ClémentAG2R Citroen+ 2'44''
11NEDKRUIJSWIJK StevenTeam Jumbo-Vismam.t.
12AUTGROSSSCHARTNER FelixBora-Hansgrohe+ 2'47''
13ESPDE LA CRUZ MELGAREJO DavidUAE Team Emiratesm.t.
14CZEHIRT JanIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 3'43''
15FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 4'46''
16BELDE TIER FlorisAlpecin-Fenix+ 5'03''
17ESPLOPEZ Juan PedroTrek-Segafredo+ 5'20''
18NEDPOELS WouterBahrain Victorious+ 5'25''
19FRABOUCHARD GeoffreyAG2R Citroen+ 5'52''
20FRAROCHAS Rémy Cofidis, Solutions Credits+ 5'57''
21ESPNAVARRO DanielBurgos BH+ 7'46''
22ESPCABEDO Oscar+ 7'49''
23NOREIKING Odd ChristianIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 9'23''
24ESPMATE MARDONES Luis AngelEuskaltel-Euskadim.t.
25NEDOOMEN SamTeam Jumbo-Visma+ 9'41''
26ESPNIEVE MikelTeam BikeExchange+ 11'45''
27ESPIZAGIRRE GorkaAstana-Premier Techm.t.
28ITABRAMBILLA GianlucaTrek-Segafredom.t.
29ITACARUSO DamianoBahrain Victoriousm.t.
30ESPMARTIN SANZ GotzonEuskaltel - Euskadim.t.

Classement général provisoire après la 17è étape

1SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma68h42'56''
2ESPMAS EnricMovistar Team+ 2'22''
3COLLOPEZ Miguel Angel Movistar Team+ 3'11''
4AUSHAIG JackBahrain Victorious+ 3'46''
5FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 4'16''
6COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiers+ 4'29''
7GBRYATES AdamINEOS Grenadiers+ 4'45''
8USAKUSS SeppTeam Jumbo-Visma+ 5'04''
9AUTGROSSSCHARTNER FelixBora-Hansgrohe+ 6'54''
10SUIMADER GinoBahrain Victorious+ 6'58''
11NOREIKING Odd ChristianIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 7'59''
12AFSMEINTJES LouisIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 8'12''
13ESPDE LA CRUZ MELGAREJO DavidUAE Team Emirates+ 8'34''
14ESPLOPEZ Juan PedroTrek-Segafredo+ 15'04''
15NEDKRUIJSWIJK StevenTeam Jumbo-Visma+ 16'06''
16FRAROCHAS Rémy Cofidis, Solutions Credits+ 31'08''
17FRABOUCHARD GeoffreyAG2R Citroen+ 32'49''
18FRACHAMPOUSSIN ClémentAG2R Citroen+ 38'24''
19RUSVLASOV AleksandrAstana-Premier Tech+ 40'09''
20NEDOOMEN SamTeam Jumbo-Visma+ 48'09''
21ITACARUSO DamianoBahrain Victorious+ 49'08''
22POLMAJKA RafalUAE Team Emirates+ 54'15''
23ESPCABEDO Oscar+ 54'53''
24ESPIZAGIRRE GorkaAstana-Premier Tech+ 54'59''
25ITABRAMBILLA GianlucaTrek-Segafredo+ 59'54''
26COLHENAO MONTOYA SergioTeam Qhubeka NextHash+ 1h00'54''
27BELCRAS SteffLotto Soudal+ 1'03'08''
28EQUCEPEDA JeffersonCaja Rural-Seguros RGA+ 1h06'30''
29ITAPETILLI SimoneIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 1h07'33''
30ESPNIEVE MikelTeam BikeExchange+ 1h08'15''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Qui est la plus grosse déception de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité