Tour d'Espagne - Julian Alaphilippe: «C'est toujours facile de critiquer»
Tour d'Espagne
Photo : @qst_alphavinyl

Tour d'Espagne - Julian Alaphilippe: «C'est toujours facile de critiquer»

Publié le par Arthur De SMEDT

Alors que la ville d'Utrecht est en effervescence à la veille du grand départ de ce Tour d'Espagne 2022 (19 août - 11 septembre), les conférences de presse s'enchaînent et notamment celle d'un certain Julian Alaphilippe. Le coureur français, auteur d'une saison compliquée après une chute terrible sur Liège-Bastogne-Liège et insufisamment remis pour le Tour de France, aborde l'épreuve ibérique avec des ambitions prudentes mais légitimes. "Il faut être confiant, ça ne peut pas être pire que ces derniers mois de mon côté ! Je le répète, j'aborde cette fin de saison avec beaucoup d'envie et de motivation. Pour qu'elle soit réussie, je voudrais réaliser de belles performances, éviter de nouvelles chutes et rester en bonne santé. En bref, me faire plaisir sur le vélo. Après, si je peux décrocher une belle victoire, je serai super content", indique le double champion du monde.

Vidéo - Julian Alaphilippe : "J'ai encore la grinta pour briller !"

 

Quel est votre favori pour la 77e édition de La Vuelta ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

"Quand on est champion du monde et qu'on prend des volées... Pas facile à gérer"

Celui qui avait fait un retour remarqué lors du Tour de Wallonie il y a un mois en s'imposant au sommet du mur de Huy - avant de devoir de nouveau quitter les pelotons à cause du Covid - aura l'avantage d'avoir des jambes relativement fraîches. Le coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl assure n'avoir jamais douté malgré tous ces contre-temps. "Le moral, je ne l'ai jamais perdu, même s'il y a eu des moments plus compliqués bien sûr. Les gens ont beaucoup d'attentes sur moi et s'attendent à me voir gagner tout de suite et partout. Ce n'est pas toujours évident à gérer. Quand on est champion du monde, pas à 100% et qu'on prend des volées sur des courses un peu moins relevées, c'est toujours facile de critiquer... Alors que j'y étais clairement pour faire des efforts. Il fallait en passer par là, je sais que je suis professionnel et j'ai encore la grinta pour briller, et ça commence sur cette Vuelta. Je suis prêt et ça ne va qu'aller en s'améliorant !", a-t-il expliqué, optimiste.

 

"Les déclas de Lefevere ? Je suis habitué aux attentes, il n'y a pas grand chose à dire"

Interrogé sur les déclarations de son manager général Patrick Lefevere, qui a mis la pression dans les médias sur sa star française pour qu'il ne prenne pas La Vuelta comme une vulgaire préparation pour les Championnats du Monde en Australie, Julian Alaphilippe a fait mine de ne rien savoir et a botté en touche. "Je suis habitué à avoir beaucoup d'attentes sur moi, donc il n'y a pas grand chose à dire. Je vais juste continuer de faire ce que j'ai toujours fait".

S'il aura certainement de belles et nombreuses opportunités de succès sur une épreuve qui favorise régulièrement les puncheurs-grimpeurs, le natif de Saint-Amand-Montrond prefère ne pas se prendre la tête et de voir au jour le jour. "Je vais prendre les étapes les une après les autres, donc je suis d'abord concentré sur le contre-la-montre par équipes de vendredi. C'est important pour l'équipe de faire notre maximum. L'objectif sera de perdre le moins de temps possible. Bien sûr, les deux étapes au Pays basque ont l'air intéressantes pour les puncheurs, mais la Vuelta est encore longue, on verra bien", a conclu le tricolore.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

04/10 Cyclism'Actu Toutes vos vidéos de vélo à revoir sur Cyclism'Actu TV 04/10 Route La Cadel Evans Great Ocean Road Race sera de retour en 2023 ! 04/10 Trois Vallées Varésines Alejandro Valverde : "Bravo à Tadej Pogacar !" 04/10 Transfert AG2R Citroën Team nie tout contact avec Nairo Quintana 04/10 Trois Vallées Varésines Sergio Higuita : "Heureux de cette 2e place" 04/10 Jeu Vos pronos des courses UCI WorldTour de cette fin de saison 04/10 Transfert Eleonora Gasparrini a signé chez UAE Team ADQ jusqu'en 2023 04/10 Trois Vallées Varésines Pogacar : "Un bon résultat avant le Lombardie" 04/10 Route Thomas Gachignard va passer professionnel chez St Michel-Auber 93 04/10 Mondiaux - Gravel Mathieu van der Poel aux Mondiaux de Gravel, dimanche 04/10 VTT Le Roc d'Azur souffle ses 38 bougies dès ce mercredi au 9 octobre 04/10 Route Philippe Gilbert : "C'était un beau moment d'émotion... MERCI !" 04/10 Paris-Bourges Sam Bennett, Jordi Meeus... pour la BORA-hansgrohe 04/10 Chronique Daniel Mangeas : "Dommage que la saison 2022 se termine... " 04/10 Route Le calendrier de toutes les courses UCI en France pour 2023 ! 04/10 Binche-Chimay-Binche Laporte : "Je n'imaginais pas une telle année... " 04/10 Route Daniel Martinez : "Des équipes sont intéressés pour 2024 " 04/10 Route Cofidis prolonge Victoire Berteau, Castrique et Pilote-Fortin 04/10 Route Evenepoel : "On ne pouvait pas terminer sur une plus belle note" 04/10 Trois Vallées Varésines Nibali sur la course : "C'était très rapide"
fleche bas fleche haut
100€ OFFERT AVEC logo Unibet
Tour de France 2023
Vingegaard JonasPogacar Tadej
2.52.5
Roglic PrimozEvenepoel Remco
84
Thomas GeraintHindley Jai
3541
Clôture des paris le 23/07 à 17:00

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Partenaires

Publicité
Publicité

Sondage

Nouveau champion du monde, Remco Evenepoel doit-il participer au Tour de France 2023 ?







Publicité
Publicité
-
-