Tour d'Espagne
Tour d'Espagne - Izagirre gagne, Roglic en difficulté, Carapaz leader Photo : @lavuelta / @PhotoGomezSport

Tour d'Espagne - Izagirre gagne, Roglic en difficulté, Carapaz leader

Dans des conditions climatiques très difficiles, Ion Izagirre (Astana) a remporté la 6e étape du Tour d'Espagne au sommet à Formigal. Membre de l'échappée du jour, l'Espagnol a faussé compagnie à ses concurrents à 3 kilomètres du sommet et s'est imposé avec une vingtaine de secondes d'avance sur Michael Woods (EF Pro Cycling) et Rui Costa (UAE Team Emirates). Encore présent à l'avant, Guillaume Martin (Cofidis) a pris la 6e place, après avoir terminé 2e la veille.

Vidéo - La Vuelta 20 - Ion Izagirre remporte la 6e étape

 

Roglic en souffrance, Carapaz en rouge, Carthy impressionne

Cette étape a fait des dégâts du côté des favoris. Impérial jusqu'à aujourd'hui, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a été mis en difficulté et a perdu du temps dans l'ascension finale. Les grands gagnants parmi les leaders se nomment Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) et Hugh Carthy (EF Pro Cycling), qui ont distancé leurs adversaires dans le final. L'Équatorien s'empare du maillot rouge et Carthy grimpe au deuxième rang au général (+ 18''). Leader au départ, Roglic perd trois places et se retrouve 4e, à 30'' du nouveau leader. Dan Martin (Israel Start-Up Nation) a limité la casse et est désormais 3e (+ 20''), tandis qu'Enric Mas (Movistar) a lui aussi souffert et passe 5e (+ 1'07'').

 

23 coureurs en tête dont Guillaume Martin

Il pleut et il fait froid au départ de cette 6e étape. Cela n'empêche pas plusieurs coureurs de tenter leur chance dès le départ, et une échappée de 23 coureurs se forme en plusieurs temps. Devant, on retrouve Cavagna et Cattaneo (Deceuninck-Quick Step), Costa et Henao (UAE Team Emirates), Power, Storer et Sütterlin (Sunweb), Ion et Gorka Izagirre (Astana), Van Baarle (Ineos Grenadiers), Cort Nielsen et Woods (EF Pro Cycling), Jauregui (AG2R La Mondiale), Zimmermann (CCC) G. Martin, Lafay et Périchon (Cofidis), Valgren (NTT), Arcas et Verona (Movistar), Hivert (Total Direct Energie), Amezqueta (Caja Rural-Seguros RGA) et Cabedo (Burgos-BH).

Ces hommes de tête abordent la première ascension de la journée avec environ 3 minutes d'avance sur le peloton, alors que les conditions météo se dégradent. L'avance des fuyard augmente et atteint quasiment les 4 minutes, ce qui permet à Gorka Izagirre de devenir maillot rouge virtuel. De son côté, Guillaume Martin profite de sa présence dans l'échappée pour passer en tête au sommet de la difficulté et prendre 3 points au classement de la montagne. Avec désormais 10 points, le Français se rapproche de Tim Wellens (Lotto Soudal), le porteur du maillot à pois qui totalise 19 points.

 

Gorka Izagirre seul en tête, Primoz Roglic un temps piégé

Il reste une cinquantaine de kilomètres à parcourir et les hommes de tête entament la deuxième ascension du jour avec toujours près de 4 minutes d'avance sur le peloton. Devant, Pierre-Luc Périchon et Victor Lafay font l'essentiel du travail pour maintenir l'écart et donner une chance à leur leader Guillaume Martin de viser la victoire d'étape. Comme lors du précédent col, Martin passe en tête au sommet et ajoute 5 points à son pécule. S'il ne s'est pas passé grand-chose dans la montée, ça s'anime dans la descente sur les routes détrempées. Devant, c'est Gorka Izagirre qui sort seul et qui prend rapidement 40'' d'avance sur ses anciens compagnons d'échappée, tandis que derrière, l'équipe INEOS Grenadiers secoue le peloton. Izagirre profite du fait d'être seul en tête pour passer en tête au sprint intermédiaire et prendre 3'' de bonification.

On arrive en bas de la descente et surprise, il n'y a pas de Jumbo-Visma dans le peloton ! En effet, après les INEOS Grenadiers, la Movistar a elle aussi accéléré et tous les coureurs de la formation néerlandaise se sont fait avoir, sans qu'on sache s'il y a eu une chute, un incident mécanique ou autre... Primoz Roglic parvient tout de même à rentrer, mais il n'a plus que George Bennett à ses côtés, Sepp Kuss ayant semble-t-il disparu. Devant, Izagirre aborde l'ascension finale seul en tête, mais les poursuivants sont revenus sur ses talons. Le peloton maillot rouge, emmené cette fois-ci par l'équipe Israel Start-Up Nation, est revenu à 3'15''.

 

Izagirre repris, le peloton se rapproche rapidement

Izagirre insiste tout de même dans les premiers kilomètres de l'ascension et conserve une avance d'une quinzaine de secondes sur ses poursuivants, qui ne sont plus qu'une dizaine. Guillaume Martin est toujours là, tout comme Woods, Van BaarleCattaneo, Costa, Henao et Ion Izagirre, qui contrôle. Derrière, le peloton est désormais mené par la Movistar, mais à 8km du but, il y a toujours un retard de 2'30'' sur l'homme de tête. Cependant, Valverde accélère le rythme, relayé par Marc Soler ; tous les favoris suivent, mais l'écart fond avec Izagirre. D'ailleurs, ce dernier est enfin repris par les poursuivants à un peu moins de 7km du sommet. Derrière, suite à l'accélération des Movistar, ça temporise un peu et David de la Cruz (UAE Team Emirates) en profite pour sortir seul. Bruno Armirail et David Gaudu (Groupama-FDJ) eux aussi saisissent l'opportunité et sortent en contre derrière l'Espagnol, tout comme Marc Soler.

 

Ion Izagirre s'impose, Roglic et Mas en difficulté, Carapaz en rouge

Le rythme imprimé par George Bennett en tête de peloton est tout simplement trop lent, et plusieurs coureurs bien placés au général tentent leur chance, comme Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), Hugh Carthy (EF Pro Cycling) et Felix Grossschartner (Bora-Hansgrohe). De son côté, Primoz Roglic semble se focaliser sur Enric Mas, il laisse d'abord faire mais il accélère ensuite et revient sur Chaves, Dan Martin et Grossschartner. En revanche, Richard Carapaz, 3e au général, est devant en compagnie de Hugh Carthy, et ces deux hommes reviennent sur le groupe Soler-Gaudu.

Devant, les échappés abordent la partie la plus dur du col et après Gorka, c'est Ion Izagirre qui attaque. L'Espagnol est bien sorti et compte 20'' d'avance à 2km du but. Il ne faiblit pas dans le final et s'impose avec une vingtaine de secondes d'avance sur Michael Woods, qui règle le sprint pour la deuxième place. Derrière, Roglic et Mas sont moins bien et sont lâchés par leurs principaux concurrents. Celui qui fait la meilleure opération est clairement Richard Carapaz, qui est déchaîné et qui va s'emparer du maillot rouge. Sur la ligne, l'Équatorien reprend 28'' à Dan Martin, 43'' à Roglic et 48'' à Enric Mas. Mais celui qui finit le mieux s'appelle Hugh Carthy, qui grâce à sa belle performance remonte à la 2e place du général.

Classement de l'étape 6

1ESPIZAGIRRE INSAUSTI IonAstana Pro Team3h41'00"
2CANWOODS MichaelEF Pro Cycling+ 25"
3PORCOSTA FARIA Rui AlbertoUAE Team Emirates+ 25"
4AUSPOWER RobertTeam Sunweb+ 27"
5DANVALGREN MichaelNTT Pro Cycling+ 27"
6FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 27"
7ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Step+ 38"
8GBRCARTHY HughEF Pro Cycling+ 48"
9ESPIZAGIRRE GorkaAstana Pro Team+ 53"
10COLHENAO MONTOYA SergioUAE Team Emirates+ 55"
11FRAGAUDU David Groupama-FDJ+ 55"
12EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 55"
13ESPSOLER GIMINEZ MarcMovistar Team+ 55"
14NEDVAN BAARLE DylanINEOS Grenadiers+ 1'02"
15NEDPOELS WouterBahrain-McLaren+ 1'14"
16AUTGROSSSCHARTNER FelixBora-Hansgrohe+ 1'21"
17ESPDE LA CRUZ MELGAREJO DavidUAE Team Emirates+ 1'23"
18IRLMARTIN DanielIsrael Start-Up Nation+ 1'23"
19AUSSTORER MichaelTeam Sunweb+ 1'37"
20SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma+ 1'38"
21FRACHAMPOUSSIN ClémentAG2R La Mondiale+ 1'41"
22COLCHAVES RUBIO Johan EstebanMitchelton-Scott+ 1'41"
23FRAPETERS NansAG2R La Mondiale+ 1'43"
24ESPNIEVE MikelMitchelton-Scott+ 1'43"
25ESPMAS EnricMovistar Team+ 1'43"
26NEDSCHELLING IdeBora-Hansgrohe+ 2'00"
27RUSVLASOV AleksandrAstana Pro Team+ 2'00"
28ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 2'00"
29ESPMATE MARDONES Luis AngelCofidis, Solutions Credits+ 2'12"
30FRACAVAGNA RémiDeceuninck-Quick Step+ 2'14"

Classement général provisoire après l'étape 6

1EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers24h34'39"
2GBRCARTHY HughEF Pro Cycling+ 18"
3IRLMARTIN DanielIsrael Start-Up Nation+ 20"
4SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma+ 30"
5ESPMAS EnricMovistar Team+ 1'07"
6AUTGROSSSCHARTNER FelixBora-Hansgrohe+ 1'30"
7ESPSOLER GIMINEZ MarcMovistar Team+ 1'42"
8COLCHAVES RUBIO Johan EstebanMitchelton-Scott+ 2'02"
9ESPDE LA CRUZ MELGAREJO DavidUAE Team Emirates+ 2'46"
10ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 3'00"
11NEDPOELS WouterBahrain-McLaren+ 3'19"
12ESPIZAGIRRE GorkaAstana Pro Team+ 3'19"
13NZLBENNETT GeorgeTeam Jumbo-Visma+ 3'22"
14ESPNIEVE MikelMitchelton-Scott+ 3'28"
15ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Step+ 3'46"
16FRAGAUDU David Groupama-FDJ+ 3'47"
17SUIMADER GinoNTT Pro Cycling+ 4'04"
18FRAELISSONDE KennyTrek-Segafredo+ 4'11"
19COLHENAO GOMEZ SebastianINEOS Grenadiers+ 4'28"
20RUSVLASOV AleksandrAstana Pro Team+ 6'34"
21FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 7'15"
22ITAFORMOLO DavideUAE Team Emirates+ 7'56"
23USAKUSS SeppTeam Jumbo-Visma+ 9'54"
24ESPSANCHEZ GIL Luis LeonAstana Pro Team+ 10'21"
25BELGOOSSENS KobeLotto Soudal+ 13'43"
26ALLZIMMERMANN GeorgCCC Team+ 14'01"
27ESPHERRADA LOPEZ JoseCofidis, Solutions Credits+ 14'26"
28USABARTA WilliamCCC Team+ 15'13"
29COLSOSA IvanINEOS Grenadiers+ 18'33"
30ITABAGIOLI AndreaDeceuninck-Quick Step+ 19'01"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité