Tour d'Espagne - Etape et top 10 pour Gaudu, Roglic a eu très chaud !
Tour d'Espagne
Photo : @GroupamaFDJ / @JumboVismaRoad

Tour d'Espagne - Etape et top 10 pour Gaudu, Roglic a eu très chaud !

Décisive pour le classement général final, la 17e étape du Tour d'Espagne a été remportée au sommet de la Covatilla par David Gaudu, victorieux pour la deuxième fois sur cette 75e Vuelta. Coureur le plus fort des 34 échappés du jour, le grimpeur de la Groupama-FDJ s'est envolé dans la montée finale et a devancé Gino Mäder (NTT Pro Cycling) de 28" et Ion Izagirre (Astana) d'1'05". Grâce à cette nouvelle grande performance, le Français fait même une belle remontée au classement général puisqu'il pointe désormais au huitième rang ! Encore une fois à l'avant ce samedi, Guillaume Martin (Cofidis) a terminé septième à 2'23" de son compatriote.

Vidéo - La Vuelta 2020 - David Gaudu s'impose à la Covatilla !

 

Richard Carapaz héroïque, Primoz Roglic au courage !

Dans la bataille pour la victoire finale, Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) a distancé Primoz Roglic (Jumbo-Visma) dans la Covatilla et a longtemps menacé le mailot rouge. Mais l'Équatorien n'a finalement pu reprendre que 21 secondes à un Slovène qui s'est battu comme un lion et qui va donc remporter - sauf accident - son deuxième Tour d'Espagne consécutif dimanche. Il devance Richard Carapaz de 24 secondes et Hugh Carthy (EF Pro Cycling) de 47 secondes, ce dernier ayant lui aussi terminé quelques secondes devant le leader de la course.

Arrivé avec 1'16" de retard sur Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), Dan Martin n'a pu se mêler à la lutte avec les cadors dans la montée finale, mais reste quatrième du classement général, tandis qu'Enric Mas (Movistar) et Wout Poels (Bahrain-McLaren) devraient finir cinquième et sixième de cette 75e Vuelta. Présent dans l'échappée du jour et quatrième de l'étape à 1'05" du vainqueur du jour, David de la Cruz (UAE-Team Emirates) gagne trois places au général et se retrouve septième, soit un rang devant David Gaudu. Perdant chacun deux places, Felix Grossschartner (BORA-hansgrohe) et Alejandro Valverde (Movistar) sont neuvième et dixième, tandis qu'Aleksandr Vlasov (Astana) sort du top 10 pour deux petites secondes...

 

David de la Cruz, David Gaudu, Guillaume Martin... du beau monde à l'avant

C'est après une vingtaine de kilomètres de course qu'un groupe conséquent se détache pour constituer l'échappée du jour. Pas moins de 34 coureurs se retrouvent ainsi à l'avant, dont Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), Rui Costa, Sergio Henao et David de la Cruz (UAE-Team Emirates), Omar Fraile et Ion Izagirre (Astana), Pascal Ackermann (BORA-hansgrohe), Bruno Armirail et David Gaudu (Groupama-FDJ), Dorian Godon (AG2R La Mondiale), Guillaume Martin et Victor Lafay (Cofidis), Gino Mäder (NTT Pro Cycling), ou encore Nelson Oliveira (Movistar).

Dixième du classement général à 9'29" de Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et accompagné de trois coéquipiers - Rui Costa, Sergio Henao et Ivo Oliveira - David de la Cruz se montre particulièrement intéressé pour faire progresser cette échappée. C'est ainsi que la formation UAE-Team Emirates prend les choses en main à l'avant, l'écart atteignant les 4 minutes à une centaine de kilomètres de l'arrivée. Mais derrière, la Jumbo-Visma du maillot rouge ne semble pas décidée à offrir un bon de sortie aux hommes de tête, tant et si bien que Robert Gesink imprime un tempo très élevé dans l'Alto de San Miguel de Valero (km 88,5), la deuxième ascension du jour.

 

La Movistar prend le relais de la Jumbo-Visma, Richard Carapaz se fait peur !

L'avance des échappés n'est ainsi plus que de 3 minutes au sommet de cette difficulté, ce qui pousse Bruno Armirail, le si précieux coéquipier de David Gaudu, et les UAE-Team Emirates à augmenter aussi le rythme du groupe de tête. L'effort de ces deux équipes permet à l'écart de se stabiliser pendant de nombreux kilomètres, et même de remonter quelque peu... jusqu'au moment où la Movistar d'Enric Mas décide de se placer à l'avant du peloton. À une soixante de bornes de l'arrivée, Richard Carapaz se fait une petite frayeur dans une descente puisque l'Équatorien perd le contact avec le peloton après avoir été gêné par une chute. 

Un incident qui sera finalement sans conséquence pour le deuxième du classement général, qui retrouve très rapidement sa place auprès de ses adversaires directs, mais pas de son coéquipier Chris Froome, une nouvelle fois distancé. Certains coureurs se font également décrocher du groupe de tête, et notamment Rémi Cavagna, Ivo Oliveira, Stan Dewulf ou encore Jorge Arcas et Nelson Oliveira, les deux coureurs de la Movistar, qui se mettent immédiatement à rouler devant le peloton. Et l'apparition de cette main d'oeuvre supplémentaire est payante puisque l'écart n'est plus que 2 minutes au pied de l'Alto de Garganta (12 km à 4,8%), l'avant-dernière montée de cette 17e étape.

 

Marc Soler part en contre, trois coureurs anticipent avant la Covatilla

À 5 bornes du sommet, Marc Soler (Movistar) passe à l'attaque. Personne ne suit le vainqueur de Paris-Nice 2018, qui se lance alors à la poursuite des échappés. L'Espagnol reprend un à un les coureurs distancés - Jasha Sütterlin, Jonathan Lastra, José Herrada... - et fait un beau rapproché sur les échappés. Alors que son retard n'est plus que de 30 secondes, il peut de plus compter sur le soutien de son coéquipier Imanol Erviti, qui s'est laissé décrocher du groupe de tête et va tenter de ramener son leader. Mais c'est sans compter sur l'énorme travail réalisé par Bruno Armirail et Rui Costa, qui oeuvrent depuis de nombreux kilomètres pour leur leader respectif, à savoir David Gaudu et David de la Cruz.

Si cela n'empêche pas Marc Soler et Imanol Erviti de rentrer à 20 kilomètres de l'arrivée, cela a au moins le mérite de repousser le peloton - qui a bien ralenti - à plus de 3 minutes et 30 secondes au pied de l'ascension finale ! Le coup est donc jouable pour les échappés du jour, et notamment pour Gino Mäder, Mark Donovan et Ion Izagirre, qui se sont isolés dans une montée pavée située à 18 kilomètres de l'arrivée et attaquent la montée finale avec une quarantaine de secondes d'avance sur leurs anciens compagnons de fugue.

 

Ion Izagirre s'isole, David Gaudu revient et s'envole !

Plutôt roulants, les quatre premiers kilomètres d'ascension permettent au trio de tête d'accentuer un peu leur avance sur leurs poursuivants, leur marge étant de 50 secondes au moment d'aborder les premiers gros pourcentages. Dans le peloton, c'est la BORA-hansgrohe qui se met à rouler, la septième place de Felix Grossschartner étant menacée par David de la Cruz et David Gaudu. Et c'est d'ailleurs ce dernier qui passe à l'attaque à 7 bornes du sommet, le grimpeur breton étant pris en chasse par Guillaume Martin, Marc Soler, David de la Cruz et Michael Storer.

Mais seul Guillaume Martin parvient finalement à revenir dans la roue du grimpeur breton, qui paraît très à l'aise et semble en capacité de remporter une seconde victoire d'étape sur cette 75e Vuelta. Il distance d'ailleurs le maillot à pois à 6 kilomètres du but, tandis que Ion Izagirre lâche Gino Mäder et Mark Donovan, et tente de résister au retour de David Gaudu. Mais ce dernier est vraiment très fort, revient sur l'Espagnol et le contre immédiatement à un peu plus de 4 bornes du sommet. Ion Izagirre est même dépassé par Gino Mäder, qui devient donc le premier poursuivant de David Gaudu. Mais celui-ci ne craque pas dans les derniers kilomètres et remporte sa deuxième victoire d'étape en une semaine.

 

Richard Carapaz distance Primoz Roglic, le Slovène ne craque pas !

Dans le peloton, c'est Hugh Carthy (EF Pro Cycling) qui passe à l'offensive, immédiatement pris en chasse par Richard Carapaz (INEOS Grenadiers). Un temps dans la roue de son coéquipier Sepp Kuss, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) fait ensuite le jump et parvient à rentrer sur ses deux rivaux, tout comme Enric Mas (Movistar) et Aleksandr Vlasov (Astana). C'est plus difficile en revanche pour Dan Martin (Israel Start-Up Nation), le quatrième du classement général, qui coince. À un peu plus de deux kilomètres de l'arrivée, Richard Carapaz met une grosse accélération et distance Primoz Roglic !

Très costaud, l'Équatorien devient très menaçant pour le maillot rouge, qui retombe fort heureusement sur son coéquipier Lennard Hofstede, qui figurait dans l'échappée du jour. Le Néerlandais est d'une précieuse aide pour son leader, qui tente de limiter l'écart par rapport à Carapaz. Également distancé par Hugh Carthy dans le final, Primoz Roglic parvient finalement à remettre un coup de collier dans le dernier kilomètre et ne perd que 21 secondes sur son dauphin au général. Il devrait ainsi remporter dimanche la deuxième Vuelta de sa carrière après celle de l'an dernier.

Classement de la 17è étape

1FRAGAUDU David Groupama-FDJ4h54'32''
2SUIMADER GinoTeam Qhubeka NextHash+ 28''
3ESPIZAGIRRE INSAUSTI IonAstana-Premier Tech+ 1'05''
4ESPDE LA CRUZ MELGAREJO DavidUAE Team Emiratesm.t.
5GBRDONOVAN Mark+ 1'53''
6AUSSTORER MichaelTeam DSMm.t.
7FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 2'23''
8EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 2'35''
9GBRCARTHY HughEF Education-Nippo+ 2'50''
10SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma+ 2'56''
11ESPMAS EnricMovistar Team+ 3'03''
12ESPSOLER GIMINEZ MarcMovistar Team+ 3'16''
13FRAGODON DorianAG2R Citroen+ 3'21''
14RUSVLASOV AleksandrAstana-Premier Tech+ 3'38''
15ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 3'45''
16BELDEWULF StanLotto Soudalm.t.
17COLHENAO MONTOYA SergioUAE Team Emirates+ 3'50
18IRLMARTIN DanielIsrael Start-Up Nation+ 3'51''
19ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Stepm.t.
20NEDPOELS WouterBahrain Victoriousm.t.

Classement général provisoire après la 17è étape

1SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma67h17'59''
2EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 24''
3GBRCARTHY HughEF Education-Nippo+ 47''
4IRLMARTIN DanielIsrael Start-Up Nation+ 2'43''
5ESPMAS EnricMovistar Team+ 3'36''
6NEDPOELS WouterBahrain Victorious+ 7'16''
7ESPDE LA CRUZ MELGAREJO DavidUAE Team Emirates+ 7'35''
8FRAGAUDU David Groupama-FDJ+ 7'45''
9AUTGROSSSCHARTNER FelixBora-Hansgrohe+ 8'15''
10ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 9'34''
11RUSVLASOV AleksandrAstana-Premier Tech+ 9'36''
12NZLBENNETT GeorgeTeam Jumbo-Visma+ 14'04''
13ESPNIEVE MikelTeam BikeExchange+ 14'47''
14FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 15'07''
15COLHENAO MONTOYA SergioUAE Team Emirates+ 15'36''
16USAKUSS SeppTeam Jumbo-Visma+ 16'26''
17ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Step+ 17'09''
18ESPSOLER GIMINEZ MarcMovistar Team+ 21'01''
19ESPIZAGIRRE GorkaAstana-Premier Tech+ 21'46''
20SUIMADER GinoTeam Qhubeka NextHash+ 43'39''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Publicité

Sondage

Qui va devenir champion du monde sur route ?



















Partenaires

Publicité
Publicité