Tour d'Espagne - Romain Bardet : «Je n'ai pas gagné depuis 3 ans... »
Tour d'Espagne
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour d'Espagne - Romain Bardet : «Je n'ai pas gagné depuis 3 ans... »

Après un Tour d'Italie conclut à la septième place, Romain Bardet fera son retour à la compétition à l'occasion du Tour de Burgos (3-7 août). L'épreuve espagnol servira avant tout à l'Auvergnat de préparation en vue de son objectif de fin de saison le Tour d'Espagne. Le Français prendra part à la deuxième Vuelta de sa carrière avec l'objectif de remporter un succès d'étape. Le coureur de la Team DSM sort d'un stage en altitude en Autriche où il a pu enchainer les heures de selle dans des conditions climatiques parfois difficiles. 

Vidéo - Romain Bardet visera les étapes sur La Vuelta

 

"Ce n'est pas le grand Tour qui me correspond le mieux"

"Je l'ai juste regardé dans les grandes lignes pour l'instant. Je sais qu'il y aura beaucoup de montagne et que ça sera la même typologie que sur le Giro, avec un chrono inaugural (8 km à Burgos) et un autre plus long le dernier jour (33,7 km à Saint-Jacques-de-Compostelle). Après, en Espagne, il n'y a pas d'enchaînement de très hauts cols comme je les affectionne : ce sont des montées finales plus courtes et très pentues qui démarrent au niveau de la mer. C'est très cabossé, mais je veux dire par là que ce n'est pas le grand Tour qui me correspond le mieux sur le papier", a confié Romain Bardet dans une longue interview accordée à l'Équipe.

 

"Pour une fois, je veux courir sans penser au lendemain"

"On va voir jour après jour mais on ne va pas se focaliser sur le classement général, c'est sûr. Ce n'est pas un secret de dire qu'au niveau des résultats, pour l'équipe, ce n'est pas dingo cette année (le Team DSM n'a gagné qu'une fois en 2021 - la 2e étape de Paris-Nice avec Cees Bol -, pire bilan des formations World Tour). C'est important pour nous d'aller chercher des victoires. Je sais bien que si j'arrive à rester avec les leaders jour après jour ça me mènera à un bon classement général, mais, pour une fois, je veux courir sans penser au lendemain. Je n'ai pas gagné depuis trois ans, l'équipe presque pas gagné cette année, je ne veux pas avoir de frein. Je veux chercher une victoire et voir ce qui va se passer", a ajouté le triple vainqueur d'étape sur les routes du Tour de France.

 

"Il va falloir être au niveau"

"Normalement, Tadej Pogacar n'y sera pas : ça, déjà, c'est une première bonne nouvelle (rires)... Le fait de n'avoir fait ni le Tour, ni les Jeux devrait être pour moi un avantage. Si tout se passe bien, je devrais arriver un peu plus frais que les autres. Mais bon, chaque année à la Vuelta, on voit des trucs de fou. Autant cette année sur le Tour je n'ai pas eu l'impression de voir des mecs faire exploser les radars dans les montées, autant, sur la Vuelta, il y a toujours deux-trois arrivées où ça pétrole grave. Et puis, il n'y aura pas Pogacar, mais il y aura (Egan) Bernal, (Richard) Carapaz, (Primoz) Roglic, les frères Yates... toute la clique, quoi. Ça va rouler. Il va falloir être au niveau", a conclu le Français de la Team DSM.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Theo CHEVALIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour qui ?



















Partenaires

Publicité
Publicité