Sécurité
Sécurité - Trentin : «On a réussi à faire changer certaines règles» Photo : Sirotti

Sécurité - Trentin : «On a réussi à faire changer certaines règles»

Coureur expérimenté et qui n'hésite pas à donner ses opinions et faire passer des messages, Matteo Trentin est l'un des deux coureurs en activité - l'autre étant Philippe Gilbert (Lotto Soudal) - à avoir participé aux différentes réunions organisées par l'Union Cycliste Internationale (UCI) sur les questions de sécurité. Dans une interview accordée à Tuttobiciweb, le futur membre de l'équipe UAE-Team Emirates est revenu sur ce qu'il s'est dit à l'occasion de ces rencontres auxquelles étaient également conviés les représentants du syndicat des coureurs (CPA), de l'association des équipes (AIGCP) et de l'association des organisateurs de courses (AIOCC).

Vidéo - Matteo Trentin est très actif en matière de sécurité

 

"Nous avons pu ouvrir un dialogue car personne ne veut pointer du doigt et condamner"

"Nous avons eu deux réunions d’introduction, trois divisées par type de sujet, puis la dernière jeudi dernier. Nous nous sommes assis à une table avec l'UCI et les organisateurs, et nous avons évoqué tous les problèmes critiques que nous avons rencontrés pendant les courses. Les organisateurs ont également parlé de leurs difficultés. Nous avons ainsi pu ouvrir un dialogue car personne ne veut pointer du doigt et condamner." Satisfait d'avoir été entendu, l'Italien de 31 ans a révélé quelques demandes effectuées par les coureurs, ces dernières concernant notamment les barrières utilisées par les organisateurs dans le final des courses.

"Nous avons été pris en considération et avons réussi à faire changer certaines règles importantes pour éviter les accidents. Nous avons notamment demandé des barrières de sécurité à proximité des arrivées car elles ne doivent pas être vues uniquement comme une séparation entre nous et le public. Elles doivent être conçues en tenant compte des risques pour les coureurs. Ils devraient y avoir des protections comme en ski ou en patinage de vitesse, avec des coussins pour amortir les coups."

 

"Nous aussi, les coureurs, faisons des erreurs"

Mais en vieux briscard, le vice-champion du monde 2019 a bien conscience également que le comportement des coureurs doit également être irréprochable afin d'éviter des accidents comme celui subi cet été par Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) sur le Tour de Pologne. "Quand il s'agit de sécurité, il faut faire un discours à 360° et toutes les parties doivent être remises en question. Nous avons donc aussi parlé de notre comportement incorrect en course, qui peut provoquer des accidents et sur lequel il ne doit y avoir aucune tolérance. Nous aussi, les coureurs, faisons des erreurs", conclut Matteo Trentin.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quelle équipe du WorldTour a le plus beau maillot en 2021 ?



















Partenaires

Publicité
Publicité