Route - Voeckler : «Pinot... on n'est pas à sa place ni dans sa tête»
Route
Photo : Sirotti / @GroupamaFDJ

Route - Voeckler : «Pinot... on n'est pas à sa place ni dans sa tête»

C'est la grande nouvelle de ce samedi : Thibaut Pinot a décidé de renoncer à participer au Tour d'Italie en mai prochain. Souffrant du dos depuis plusieurs mois, le coureur de la Groupama-FDJ est loin de son meilleur niveau et ne se rendra donc pas sur le Giro. Une nouvelle désillusion pour Pinot qui a fait réagir Thomas Voeckler, le sélectionneur de l'équipe de France et consultant pour France Télévisions.

Vidéo - Marc Madiot : "On retrouvera un Pinot tel qu'on l'a connu"

 

"Trop tôt pour remettre en cause la suite de sa carrière"

"C’est beaucoup de suppositions qu’on peut faire, mais on n'est pas à sa place ni dans sa tête. Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas une bonne chose, en revanche, il est trop tôt pour remettre en cause la suite de sa carrière", a expliqué Voeckler dans une interview parue sur le site de France TV Sport. "Il a fait partie des sportifs de haut niveau, c’est un coureur cycliste et donc obligatoirement très fort moralement. Maintenant, il ne faut pas se le cacher, c’est quand même compliqué depuis le Tour de France l’an dernier. Pour avoir échangé avec lui, c’est très frustrant car son niveau de performance n’est pas remis en cause mais c’est bien son dos, donc sa santé, et malheureusement la solution n'a pas encore été trouvée. On pensait que c’était l’année parfaite pour changer un peu après deux désillusions sur le Tour de France où il a vraiment entrevu la victoire, mais en fin de compte, ça ne marche pas."

 

"Il n'a rien à prouver à qui que ce soit"

Ce nouveau coup dur pourrait-il annoncer la fin de carrière de Pinot, ou en tout cas son déclin ? Voeckler ne le pense pas. "Il est trop tôt pour le dire. S’il avait 33 ans, je pourrai vous répondre oui. Mais là, il en a 30, il a fait des belles saisons, et il a toujours couru de manière très réfléchie dans sa programmation de courses. Ce serait arrivé dans trois ans, j’aurai été plus inquiet, là bien sûr je le suis parce que ça fait des mois qu’il a mal au dos, mais vu qu’il a gardé de l’activité depuis cette chute, vu qu’il a quand même pu s’entrainer et que c’est vraiment qu’à haute intensité qu’il n’a pas réussi à s’exprimer, ce n’est pas comme si il avait eu un an d’arrêt. Si ses problèmes de dos sont résolus, je pense qu’il reviendra très vite au premier plan", assure le sélectionneur, qui croit fermement que Pinot va rebondir. "La preuve, il l'a déjà apportée les fois où il s’est relevé après des défaites où quand il s’est imposé sur des courses ou des classements généraux, ou sur le Tour où il a bagarré pour la victoire. La preuve, pour moi, il l’a déjà apportée, il n’a rien à prouver à qui que ce soit, il doit juste se refaire une santé, c’est le principal et ce n'est pas si simple", a conclu Voeckler.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Quel est le meilleur grimpeur de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité