Route
Route - Valentin Madouas : «Il faudra être encore plus professionnel» Photo : @GroupamaFDJ

Route - Valentin Madouas : «Il faudra être encore plus professionnel»

Très performant en 2019 sur le Tour d'Italie pour ses grands débuts sur une course de trois semaines, Valentin Madouas avait pris une très prometteuse 13e place au classement général. Mais après avoir découvert les routes du Giro la saison dernière, c'est celles du Tour de France que le coureur de la Groupama-FDJ aimerait sillonner en septembre prochain. "Il y a beaucoup de candidats au sein de l'effectif, cela pousse à se préparer mentalement et physiquement de manière optimale. Je vais mettre toutes les chances de mon côté. Si je n'y suis pas, cela voudra dire que je dois travailler encore plus", a-t-il expliqué dans les colonnes du journal L'Equipe.

Valentin Madouas au micro de Cyclism'Actu en janvier dernier

Bien conscient que l'effectif présent sur la Grande Boucle 2019 (Thibaut Pinot, William Bonnet, David Gaudu, Stefan Küng, Matthieu Ladagnous, Rudy Molard, Sébastien Reichenbach, Anthony Roux) pourrait être reconduit cette année - "l'équipe a été très compétitive, elle pouvait gagner le Tour. L'ossature ne bougera pas. Un ou deux coureurs au maximum sortiront peut-être" - Valentin Madouas a une folle envie de faire partie de l'aventure selon son entraineur David Han. "Valentin a envie d'y être pour sa progression après sa 13e place au Giro l'an dernier, pour être avec son copain David Gaudu, pour Thibaut Pinot aussi naturellement. Tu sens qu'il a envie d'aider, de participer au projet central de l'équipe".

 

"Il faudra être encore plus pro que d'habitude"

Très motivé pour la reprise de la saison et bien décidé à faire tout ce qu'il faut pour être performant, le deuxième du GP La Marseillaise en début de saison sait de plus que le Tour de France pourrait l'amener dans d'excellentes conditions sur les classiques ardennaises du mois d'octobre. "Quand les courses reprendront, on sera dans un cycle course-récupération. Dans la récup', il faudra être encore plus pro que d'habitude, donc voir les copains, ce sera en dernier plan. Je ne bougerai pas de la maison. En dehors des courses, cela ressemblera à trois mois à l'isolement [...] Si on sort bien du Tour, ce sera un gros coup de pouce pour les classiques qui suivront...", conclut Valentin Madouas.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

Publicité

Sondage

Chris Froome fait-il le bon choix en rejoignant Israel Start-Up Nation ?







Publicité

Partenaires

Publicité