Route - Valentin Ferron : «Le Tour, c'est LA course par excellence»
Route
Photo : Team Total Direct-Energie

Route - Valentin Ferron : «Le Tour, c'est LA course par excellence»

Il est l’un des jeunes coureurs plein d’avenir mis en avant par la Team Total Direct-Energie. Valentin Ferron vient de conclure son premier grand Tour, à l’occasion de la Vuelta. À seulement 22 ans, le natif de Poitiers a également découvert Liège-Bastogne-Liège, où il était même échappé. Le protégé de Jean-René Bernaudeau est revenu sur cette année de découverte lors d’une longue interview accordée à La Nouvelle République.

Vidéo - "Autour du Team Total Direct Energie" sur le Tour de France

Valentin Ferron est tout d’abord revenu sur le Tour d’Espagne : “Je partais avec l’ambition de découvrir un des trois plus grands Tours, de faire des kilomètres. Je n’avais pas d’objectif de résultats, ni de places. Voilà, je suis content, j’ai été au bout, j’ai emmagasiné de l’expérience, au contact de mes coéquipiers notamment. C’est beaucoup de positif, j’ai réussi à être acteur de la course plusieurs fois, mais bon, pour exister sur une épreuve comme celle-là, il faut être un champion. Il me reste encore du travail. Je progresse, je fais mon petit bout de chemin.”

 

“Le Tour fait rêver”

Les premiers mois chez les professionnels sont une réussite pour Valentin Ferron. “Le grand public, souvent, retient le classement brut. Mais plein de coureurs font des numéros devant sans gagner. Or, ils ont réalisé une performance physique exceptionnelle. Sur plusieurs épreuves, j’étais devant, j’ai mis de l’intensité, réalisé des perfs en watts supérieures à mes précédents scores. Sur Liège-Bastogne-Liège, par exemple, j’ai passé 200 km à l’avant. J’ai montré mes capacités” explique le Poitevin. 

Désormais, il faut penser à l’année prochaine et à de nouveaux objectifs : Je vais poser le vélo et ranger les chaussures pour au moins quinze jours. Après, je vais reprendre avec du footing, des sports différents pour me dépenser, comme le badminton. Le Tour fait rêver, c’est LA course par excellence. Maintenant, on est 25 dans mon équipe pour huit places. Je vais me donner les moyens pour réussir, mais ça ne dépend pas que de moi. Je vais m’entraîner dur et puis on verra.”

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Lucas DUPONT

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va devenir champion de France sur route ce dimanche



















Partenaires

Publicité
Publicité