Route
Route - Stybar : 'Rivaliser avec les meilleurs aux Mondiaux' Photo : Sirotti

Route - Stybar : "Rivaliser avec les meilleurs aux Mondiaux"

Auteur d'une excellente première partie de saison, magnifiée par ses succès sur le Het Nieuwsblad et l'E3 BinckBank Classic, Zdenek Stybar, qui a coupé un mois, a fait son retour à la compétition le week-end dernier lors de la Prudential RideLondon Classic. Au départ du BinckBank Tour lundi, le Tchèque de la Deceuninck-Quick Step enchaînera avec le Tour d'Espagne (24/08-15/09) afin d'être au top pour les Mondiaux au Yorkshire fin septembre. Le triple champion du monde de cyclo-cross (2010, 2011 et 2014) s'est confié longuement sur le site de son équipe, évoquant ses ambitions de fin de saison, son début d'année 2019 et également sa prolongation de contrat avec la formation belge.

Het Nieuwsblad 2019 - Stybar "attendait une telle victoire"

Heureux de sa première partie de saison, Stybar estime que tout s'est bien passé pour lui, hormis le Tour des Flandres, sur lequel il est arrivé diminué. "L’année a été fructueuse pour moi jusqu’à présent, avec les victoires au Het Nieuwsblad et sur l'E3, ainsi que sur l’étape reine du Tour d'Algarve. J'étais aussi très heureux de pouvoir aider Julian Alaphilippe à gagner les Strade Bianche et Milan-Sanremo, et Philippe Gilbert à Paris-Roubaix. La course qui a été vraiment décevante était le Tour des Flandres, où j'étais malade la veille et où je ne pouvais pas faire ce que je voulais pour pouvoir obtenir un résultat, mais cela arrive."

 

"Partir ailleurs aurait été difficile pour moi"

Le vainqueur d'une étape sur le Tour de France et sur le Tour d'Espagne est déterminé à réaliser une seconde partie de saison digne de la première, avec en point de mire les championnats du monde au Yorkshire. "Je suis vraiment impatient de participer au BinckBank Tour cette année. C’est l’une des courses par étapes que je peux gagner, je l'ai d'ailleurs déjà fait en 2013. Je suis sûr que la course sera encore difficile cette année, avec des étapes qui devraient se terminer au sprint, mais aussi un contre-la-montre très court et deux étapes très dures. Je serai ensuite sur la Vuelta, course qui fera partie de ma préparation pour les Mondiaux. Je pense que ma forme va s'améliorer de semaine en semaine et je pense que je serai prêt à rivaliser avec les meilleurs."

Zdenek Stybar s'est ensuite exprimé sur son bonheur de prolonger l'aventure jusqu'en 2021 avec la Deceuninck-Quick Step, équipe dans laquelle il se sent très bien et important. "Je suis chez Deceuninck - Quick-Step depuis huit ans, les gars font vraiment partie de ma famille. Je ne voulais pas les quitter, nous sommes devenus amis et partir ailleurs aurait été vraiment difficile pour moi. C'est pour cela que je suis vraiment heureux d'avoir prouvé cette année que je pouvais encore gagner des courses." Âgé de 33 ans, le double deuxième de Paris-Roubaix en 2015 et 2017 a également confirmé qu'il pensait encore courir longtemps, lui qui a commencé le cyclisme sur route tardivement.

 

"Le sentiment de pouvoir continuer encore quatre ou cinq ans"

"J'ai débuté tard sur la route, j'ai donc le sentiment que je peux encore continuer pendant quatre ou cinq ans. J'aime beaucoup le cyclisme et l'entraînement, et tant que je aurai envie de m'entraîner, de faire des efforts et de voyager, je ne penserai pas à la fin. J'ai ma société de location de vélos à Majorque, j'ai donc déjà une activité pour la suite de ma vie. Mais pour le moment, je veux continuer à faire du vélo pendant encore quelques années."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Le parcours du Tour de France 2020 vous plaît-il ?







Partenaires