Route
Route - Romain Bardet : 'Je veux retrouver mon punch' Photo : Sirotti

Route - Romain Bardet : "Je veux retrouver mon punch"

À l'instar de Chris Froome et Egan Bernal (Team Ineos), Primoz Roglic (Jumbo-Visma) ou encore Jakob Fuglsang (Astana), Romain Bardet était présent au Japon pour participer au Critérium de Saitama. Si le Français de 28 ans n'a pas terminé sur le podium d'une course remportée par Yukiya Arashiro (Baharin-Merida), il a revanche terminé meilleur grimpeur de l'épreuve. De quoi finir une saison 2019 bien compliquée sur une note positive. Le coureur de la formation AG2R La Mondiale est revenu pour Cyclingnews sur cette année particulière pour lui et s'est projeté sur 2020 avec gourmandise.

Romain Bardet sera-t-il sur le Tour de France 2020 ?

"Une saison aussi difficile, tellement loin de mes attentes, c'est une expérience que je n'avais jamais connue auparavant. Jusque-là, ma progression était plus ou moins linéaire, chaque année étant un peu meilleure que la précédente. Et j'avais notamment toujours été gâté sur le Tour de France. Cela a donc été très dur de passer à côté et de ne pas pouvoir en profiter [...] Je me sentais fatigué et déçu après le Tour, mais mon moral n'était pas si bas que cela. J'aime beaucoup ce sport et je n'ai jamais perdu confiance en mes capacités."

 

"Je ferai du cyclo-cross en novembre"

Plus vu en compétition depuis le Tour de France, le deuxième de la Grande Boucle 2016 a ainsi pu récupérer physiquement et surtout mentalement afin se lancer dans la saison 2020 avec le plus de fraîcheur possible. "Je n’ai jamais été aussi motivé au mois d'octobre. Je me sens frais, prêt à attaquer la saison prochaine. J'ai hâte de me rendre en Australie pour la première course. C’est un luxe de faire une vraie pause. J’ai recommencé à rouler au début du mois d’octobre, je vais donc avoir beaucoup de temps pour travailler. J’ai fait de la piste et je ferai du cyclo-cross en novembre. Je veux retrouver mon punch, celui qui m'a tant manqué cette saison. J'étais incapable d'accélérer."

 

"Le Giro est toujours beaucoup plus ouvert que le Tour"

En ce qui concerne son planning de course et ses objectifs pour 2020, Romain Bardet et son équipe AG2R La Mondiale n'ont pas encore arrêté leur décision. Mais les propos du natif de Brioude trahissent une réelle envie de découvrir le Tour d'Italie, même si celui-ci sera constitué d'une soixantaine de kilomètres en contre-la-montre. "Le Giro est une réelle possibilité. Je suis impatient de voir ce que je peux faire dans un Grand Tour autre que le Tour de France. Il y a certes beaucoup de kilomètres contre la montre, mais ce n'est pas un problème. Il y en avait déjà beaucoup cette année - 60 -, et Carapaz, qui n'est pas un rouleur, a gagné. Le fait est que le Giro est toujours beaucoup plus ouvert que le Tour."

 

"Avoir terminé tôt ma saison 2019 est un avantage pour 2020"

Également motivé par le Tour de France, les Jeux olympiques de Tokyo et les Mondiaux de Martigny, le vice-champion du monde 2018 s'attend donc à une très grosse année 2020 et est bien décidé à tout jouer à fond, même si cela semble objectivement très difficile. "La saison 2020 sera riche et dense. Avoir terminé tôt ma saison 2019 est donc un avantage. Je me sens beaucoup plus frais. Je veux performer aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde, mais également disputer deux Grands Tours. Je pense qu'avec un calendrier équilibré, je pourrais être bon sur les deux fronts."

C'est donc un Romain Bardet surmotivé et au planning chargé que l'on devrait retrouver au mois de janvier.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Qui est le coureur de l'année 2019 ?















Partenaires