Route - Romain Bardet : «La priorité sera mise sur les Grands Tours»
Route
Photo : @TeamDSM

Route - Romain Bardet : «La priorité sera mise sur les Grands Tours»

Romain Bardet s'est exprimé lors d'une conférence de presse virtuelle ce jeudi à l'occasion de la présentation officielle du Team DSM pour la saison 2022. Arrivé l'an passé au sein de cette formation, le Français est revenu sur son année 2021 plutôt réussie avec notamment une 7e place sur le Tour d'Italie et une victoire d'étape sur le Tour d'Espagne. Il a aussi évoqué ses objectifs pour la saison à venir, et notamment son envie de courir à nouveau en France, ce qu'il n'a pas pu faire cette année.

Vidéo - Romain Bardet évoque ses objectifs pour la saison 2022

 

"2021, une bonne année"

Romain Bardet a d'abord évoqué son intégration au sein du Team DSM, lui qui avait passé les neuf premières années de sa carrière chez AG2R"Il m'a fallu quelques semaines voire quelques mois, pas pour m'adapter, mais pour obtenir les premiers résultats d'une nouvelle méthode de travail. Je pense que j'ai rapidement été à un niveau convenable en début de saison, et au fil des mois, notamment après le Giro, j'ai senti que j'avais retrouvé un bon niveau de performance. Donc ça a été quand même une bonne année avec des résultats assez consistants", a-t-il déclaré.

 

"Ça a été une intersaison très relax"

L'an passé, avec son changement d'équipe, il avait vécu une intersaison assez agitée. C'est tout le contraire cette année, et il a pu en profiter pour recharger les batteries. "Ça a été une intersaison très relax, j'ai pu bien en profiter en famille et bien me reposer. Même si je n'ai pas fini la saison dernière épuisé, ça a quand même été assez dense, donc c'était important de passer un hiver vraiment tranquille. J'ai pu me reposer cinq bonnes semaines avant de reprendre le travail début novembre", a-t-il assuré.

 

"Ça m'a manqué de ne pas courir en France cette année"

S'il n'a pas couru en France l'an passé, Romain Bardet explique que ça devrait changer cette année, même s'il ne connaît pas encore son programme. "Ce n'était pas du tout un choix de ne pas courir en France, j'aurais aimé courir en France, mais c'est aussi l'équipe qui décide où je m'aligne. Le fait est qu'on n'a pas eu l'opportunité de courir en France, c'était compliqué avec le Giro et la Vuelta. On ne participe pas au calendrier français, donc ça limite les possibilités. Mais c'est clair que l'an prochain, je vais recourir en France, je ne sais pas encore où ce sera, on parle du Tour de France mais on n'a pas encore décidé des plans pour les Grands Tours. On verra, mais c'est vrai que ça m'a manqué de ne pas courir en France cette année", a-t-il expliqué.

 

"Deux Grands Tours, avec des objectifs distincts sur chacun d'entre eux"

Une chose est sûre, Romain Bardet va mettre l'accent sur les Grands Tours cette année, avec l'idée d'en disputer deux comme en 2021. "Tout est à l'étude. Je suis dans mes années où j'ai la maturité physique et l'expérience suffisante pour envisager faire deux Grands Tours dans de bonnes conditions, avec des objectifs distincts sur chacun d'entre eux", a-t-il expliqué. Il pourrait aussi viser les Classiques ardennaises, mais sa priorité reste les courses de trois semaines. "Ce sont des épreuves que j'aime bien, mais on verra avec l'équipe. Je ne pense pas non plus que ce soit les courses où j'ai le plus de chances de l'emporter ou de faire un très bon résultat. On verra si ça peut s'intégrer dans le plan général des Grands Tours, car la priorité sera mise sur les Grands Tours l'an prochain."

 

"On a des jeunes très prometteurs"

Enfin, Romain Bardet est revenu sur le départ de certains de ses coéquipiers comme Jai Hindley et Michael Storer, deux très bons grimpeurs qui ont quitté le Team DSM à l'intersaison. Pour le Français, d'autres jeunes pourraient prendre leur place à l'avenir. "Que ce soit Jai Hindley ou Michael Storer, ce sont des coureurs qui ont brillé sur les Grands Tours ces dernières années, mais ils n'avaient pas forcément fait d'étincelles avant. L'équipe a su rapidement les amener au plus haut niveau, et pour moi il ne fait aucun doute que l'histoire va se répéter avec certains de nos jeunes. Je pense à des Thymen Arensman, Andreas Leknessund ou Marco Brenner qui sont des jeunes très prometteurs, et pour moi ça ne fait aucun doute qu'ils seront au très haut niveau dans quelques années. Ils ont juste besoin d'un petit peu de temps pour arriver, et il y en a d'autres à côté de ça. Ils ont moins de 23 ans, ils sont dans leurs premières années professionnelles et ils ont le moteur pour arriver au très haut niveau", a conclu Bardet.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

20:43 Challenge Majorque Albanese : "Il n'y avait pas de collaboration" 20:20 Challenge Majorque Owsian, 8e : "Je commets une erreur sur le sprint" 19:56 Challenge Majorque Goossens : "Les sensations étaient très bonnes" 19:52 Route Hinault : "On fait croire à certains qu'ils vont gagner le Tour" 19:33 Challenge Majorque Buchmann : "Nous n'avons pas eu de chance au sprint" 19:10 GP La Marseillaise TotalEnergies avec Latour, sans Turgis ni Sagan 18:47 Challenge Majorque Tim Wellens, 4e : "McNulty était le meilleur" 18:24 Challenge Majorque McNulty : "Une super façon de commencer l'année" 18:02 Tour de France Les premières étapes du Tour de France 2023 dévoilées 18:00 Tour d'Antalya Il y aura 23 équipes au départ du Tour d'Antalya 17:48 Route Adrie van der Poel : "Mathieu devrait apprendre à s'économiser" 17:25 Tour d'Andalousie INEOS Grenadiers avec Geoghegan Hart, sans Hayter 17:16 Boucles Drôme-Ardèche Pour tout savoir sur les Boucles Drôme-Ardèche 17:02 Cyclo-cross Witse Meeussen prolonge avec la Pauwels Sauzen-Bingoal 16:39 Route Simon Geschke : "Être au top pour les classiques ardennaises" 16:11 Challenge Majorque Le numéro de Brandon McNulty sur le Trofeo Calvia 15:53 Saudi Tour Le Team DSM axé autour de son sprinteur Alberto Dainese 15:07 Route Groenewegen : "J'étais dans une impasse chez Jumbo-Visma..." 14:44 Route Kevin Geniets a prolongé avec la Groupama-FDJ jusqu'en 2024 14:21 Route Marc Sarreau : "Je viens de traverser deux saisons difficiles"
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité