Route
Route - Quentin Pacher : «Mes meilleures années sont encore à venir» Photo : Sirotti

Route - Quentin Pacher : «Mes meilleures années sont encore à venir»

Équipier dans l’ombre de ses leaders, Quentin Pacher (B&B Hotels - Vital Concept) reste encore assez méconnu dans la tête des suiveurs français. Arrivé en 2018 au sein de la formation bretonne, le natif de Libourne pourrait connaître son premier Tour de France cette année. Dans un entretien accordé au quotidien Ouest-FranceQuentin Pacher estime avoir la condition pour être au Grand Départ à Nice le 29 août prochain. "Je n’ai jamais été dans une équipe sélectionnée pour un Grand Tour. C’est la première année où l’opportunité m’est donnée de faire un Tour de France, déclare-t-il. Dans mon esprit, c’est un grand pas. D’y participer physiquement et mentalement, ça me donnerait je l’espère une envergure supplémentaire et ça m’apporterait un cap physique qui pourrait m’aider derrière sur d’autres courses."

Jérôme Pineau : "Toutes les courses sont importantes"

 

"Mes meilleures années sont encore à venir"

À l’aise dès que la route se cabre, le Périgourdin se définit comme un coureur qui ne calcule pas ses efforts. Une qualité qu’il essaye aujourd’hui de combiner avec de la stratégie. "J’ai toujours en moi cette âme de coureur offensif, de vouloir dynamiser la course et de me projeter vers l’avant, mais maintenant, c’est un peu plus réfléchi", poursuit-il.

Celui qui a côtoyé Warren Barguil, Guillaume Martin et Lilian Calmejane dans les sélections espoirs estime que le meilleur de sa carrière est à venir. "J’ai eu ma progression à moi. Des coureurs passaient de grandes marches d’un coup, moi j’ai eu l’impression d’avoir monté des marches plus petites au fur et à mesure, mais dans mon for intérieur, j’étais persuadé que je ne stagnais pas. […] Chacun fait son chemin comme il peut… Le seul truc, c’est de trouver sa voie, et de la suivre. Moi, aujourd’hui, je reste persuadé que mes meilleures années sont encore à venir."

 

"Je souhaite être acteur sur le Tour"

Le Tour de France 2020 pourrait constituer un beau tremplin pour le coureur de 28 ans. "En tant que passionné de vélo, en tant que gamin qui fait du vélo depuis minime, le Tour représente le Graal. Après, je ne veux pas être au Tour pour être un spectateur. Je souhaite être acteur. Et si je peux essayer d’aller chercher un résultat sur une étape et d’aider Pierre (Rolland), Bryan (Coquard)… Mais pour l’instant, ça n’est pas vraiment palpable. Je me sentirai vraiment un coureur du Tour quand je serai au départ…" Renouvelé en octobre 2019 pour deux années supplémentaires au sein des Men In GlazQuentin Pacher espère rencontrer le succès et souhaite montrer qu’il peut jouer les premiers rôles dans les moments décisifs. "C’est vrai que je n’ai pas encore levé les bras chez les pros, j’ai pourtant des tonnes de places d’honneur… J’aimerais devenir un peu plus gagneur. Je sais que ça va arriver, mais c’est juste qu’il me manque du réalisme, comme on dit au foot… Je suis là souvent dans le final des courses pour essayer de jouer la gagne, mais il faut que ça aille au fond", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jules DERENNE

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter Milan-San Remo le 8 août ?



















Publicité

Partenaires

Publicité