Route
Route - Pedersen : 'J'étais convaincu que Trentin gagnerait' Photo : Sirotti

Route - Pedersen : "J'étais convaincu que Trentin gagnerait"

La vie de Mads Pedersen a changé depuis le 29 septembre dernier. Coureur extrêmement prometteur jusque-là - 2e du Tour des Flandres en 2018 - mais méconnu du grand public, le Danois de 23 ans a vu son statut évoluer brutalement en devenant champion du monde à Harrogate. Un titre auquel ne pensait pas le coureur de la Trek-Segafredo lorsqu'il s'est présenté pour la gagne avec l'Italien Matteo Trentin et le Suisse Stefan Küng. "J'ai réalisé que j'avais gagné à 20-25 m de la ligne d'arrivée. J'étais convaincu que Trentin gagnerait. J'étais concentré sur Küng, je pensais disputer avec lui les médailles d'argent et de bronze", a déclaré Pedersen à Tuttobiciweb.

Mads Pedersen portera le maillot arc-en-ciel en 2020

Maintenant qu'il a conquis le Graal, Mads Pedersen va devoir confirmer en 2020 avec le maillot arc-en-ciel sur les épaules, ce qui ne sera pas une mince affaire. Mais cela n'empêche pas le vainqueur du GP d'Isbergues en septembre dernier d'avoir de grandes ambitions pour la saison prochaine. "Je veux montrer que je vais bien dans les classiques. Non seulement en obtenant de gros résultats, mais en démontrant aussi que je peux être constant. J'aimerais aussi courir le Tour de France car il partira de Copenhague en 2021 et je veux y arriver avec au moins une participation à mon actif."

 

"Paris-Roubaix ? La classique de mes rêves"

Lucide sur ses qualités et ses défauts, Mads Pedersen ne s'imagine pas en revanche participer aux Jeux olympiques de Tokyo et remporter un deuxième titre mondial consécutif. "Je suis presque sûr de ne pas aller aux JO car je suis trop lourd pour être compétitif sur le circuit proposé. Je serai par contre aux Championnats du monde pour défendre mon titre, même si le parcours est réservé aux grimpeurs. Objectivement, j'aurai au maximum 1% de chance de conserver ce maillot." Le vainqueur du Tour du Danemark 2017 s'est enfin exprimé sur l'arrivée dans son équipe de Vincenzo Nibali et a révélé le nom de la course qui le fait rêver.

"Je n'ai jamais parlé avec Vincenzo Nibali mais je suis curieux de le faire. Je suis sûr qu'il m'apprendra beaucoup. Quand quelqu'un comme lui te parle, tu dois t'asseoir et écouter car il y a certainement quelque chose à apprendre [...] J'espère bientôt gagner Paris-Roubaix. C'est la classique de mes rêves depuis l'enfance."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


News

Transferts


Sondage

Qui est le coureur de l'année 2019 ?















Partenaires