Route
Route - Miguel Angel Lopez : «Progresser dans le contre-la-montre» Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Route - Miguel Angel Lopez : «Progresser dans le contre-la-montre»

C'est une nouveau chapitre de la carrière de Miguel Angel Lopez qui s'ouvre en cette année 2021. Après six saisons passées au sein de l'équipe Astana, le grimpeur colombien a rejoint une formation Movistar construite pour briller sur les Grands Tours. Leader de la WorldTour espagnole pour les courses par étapes aux côtés d'Alejandro Valverde, Marc Soler et Enric Mas, le sixième du Tour de France 2020 va devoir trouver sa place. Et c'est sur le Tour de France et le Tour d'Espagne - sur lesquels il partagera le leadership avec Enric Mas - qu'il tentera d'exprimer tout son talent lors des prochains mois, et ce malgré un début d'année lors duquel il ne peut pas accompagner ses nouveaux coéquipiers en stage après avoir contracté le Covid-19.

Vidéo - Miguel Angel Lopez fera le Tour et La Vuelta en 2021

 

"Une grande envie de commencer cette nouvelle saison"

Je dois rester en quarantaine en ce moment, mais j'essaye de prendre cela avec beaucoup de tranquilité et de patience", a expliqué le natif de Pesca lors d'une conférence de presse virtuelle. "Je ne peux pas être à ce stage de début de saison mais je les rejoindrai plus tard avec une grande envie de commencer cette nouvelle saison et d'aborder mes objectifs. Je ferai le Tour de France et le Tour d'Espagne, deux courses sur lesquelles j'espère avoir de belles opportunités [...] Il va falloir qu'on définisse encore mon calendrier, mais clairement, j'espère disputer le Tour de Catalogne, une course dont je suis le dernier vainqueur. J'aimerais également gagner une épreuve comme le Tour du pays basque, en espérant que toutes les courses puissent se dérouler normalement."

 

"Sur le papier, ce n'est pas un Tour aussi difficile que celui de l'an dernier"

Le troisième du Tour d'Italie et du Tour d'Espagne en 2018 a également évoqué le parcours du Tour de France 2021, qui ne semble pas l'avantager à première vue, avec ces deux contre-la-montre individuels, une discipline dans laquelle souffre le petit grimpeur de poche. "Sur le papier, ce n'est pas un Tour aussi difficile que celui de l'an dernier. Mais au final, on peut constater qu'il n'y a presque aucune différence lors des arrivées au sommet. Il y a plus de différences dans les contre-la-montre ou les étapes qui ne se finissent pas en haut d'un col. Pour en revenir à cette année, nous allons devoir faire un travail titanesque pour progresser dans la discipline du contre-la-montre et ainsi être plus proches de nos rivaux directs", conclut Miguel Angel Lopez.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va gagner les Strade Bianche ce samedi ?



















Partenaires

Publicité
Publicité