Route
Route - Merijn Zeeman : «C'est le bien-être de Dumoulin qui compte !» Photo : Team Jumbo-Visma

Route - Merijn Zeeman : «C'est le bien-être de Dumoulin qui compte !»

L'annonce de l'arrêt de carrière temporaire de Tom Dumoulin a totalement surpris - voire choqué - l'ensemble des observateurs. Revenu à la compétition en 2020 après une très longue absence dûe à des problèmes de genou puis à la pandémie de coronavirus, le vainqueur du Tour d'Italie 2017 semblait y avoir construit les bases de son retour au plus haut niveau, prévu pour cette année. Mais tout a basculé vendredi soir lorsque ce dernier a demandé à rencontrer ses dirigeants pour leur évoquer son mal-être. Présent à cette réunion improvisée en compagnie du manager général de la Jumbo-Visma, Richard Plugge, mais aussi de Mathieu Heijboer et Peter Verstappen, l'entraîneur et le médecin de l'équipe néerlandaise, le directeur sportif Merijn Zeeman a évoqué cette situation auprès de WielerFlits.

Vidéo - Tom Dumoulin a décidé de faire un break dans sa carrière

 

"Il nous apparaissait clair depuis longtemps qu'il avait des doutes"

"Au début de la conversation, vous pouviez sentir un peu de doute, mais son message était clair : il ne voulait plus faire de vélo de cette façon. Le coureur Tom Dumoulin ne se sent plus heureux depuis longtemps. Là où d'autres coureurs ont apprécié le camp d'entraînement en Espagne, lui n'a pas ressenti de joie. Il n'avait pas la perspective, après quelques jours de repos, de reprendre la route pour entamer un camp d'entraînement en altitude, puis disputer les Strade Bianche, Tirreno-Adriatico et Milan- San Remo. Il ne voulait pas de ça."

Totalement surpris par ce qu'a annoncé le coureur de 30 ans - "Si vous m'aviez dit avant ce camp d'entraînement que Tom rentrerait chez lui à mi-chemin pour arrêter temporairement sa carrière, je ne vous aurais pas cru" - Merijn Zeeman a néanmoins indiqué que les responsables de la Jumbo-Visma sentaient depuis un moment que Tom Dumoulin n'était pas épanoui. "Il nous apparaissait clair depuis longtemps qu'il avait des doutes. Cela dure depuis plus d'un an", explique-t-il, avant d'ajouter que cette coupure était la meilleure des solutions.

 

"Bien sûr, nous espérons que le feu sacré brûlera à nouveau en lui"

Toute la question réside maintenant dans le fait de savoir combien de temps cette pause va durer, interrogation à laquelle ne peut répondre Merijn Zeeman. "Tout ce qui compte, c'est son bien-être. Tom a déclaré avec insistance qu'il aimerait beaucoup revenir dans notre équipe quand il aura à nouveau envie de faire du vélo. Nous sommes bien sûr ouverts à cela [...] Bien sûr, nous espérons que le feu sacré brûlera à nouveau en lui. Il serait dommage qu'un coureur de son talent ne l'utilise plus dans le futur. Mais le plus important est que Tom recommence à se sentir heureux. Et le fait qu'il se soit réveillé avec le sourire aujourd'hui (samedi) et soit rentré aux Pays-Bas avec un sentiment de soulagement est actuellement la chose la plus importante", conclut le directeur sportif d'une Jumbo-Visma forcément sous le choc après ce coup de théâtre.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter Kuurne-Bruxelles-Kuurne ce dimanche ?



















Partenaires

Publicité
Publicité