Route
Route - Lefevere : «Je ne vais pas baisser mon pantalon pour Jungels» Photo : @Cyclismactu / Sirotti

Route - Lefevere : «Je ne vais pas baisser mon pantalon pour Jungels»

L'effectif de la Deceuninck-Quick Step en 2021 devrait ressembler comme deux gouttes d'eau à celui de cette année. Bien décidé à renouveler les contrats de tous les coureurs qui étaient en fin de bail, Patrick Lefevere a déjà réussi à convaincre Yves Lampaert, Dries Devenyns et Iljo Keisse de prolonger. Mais le manager général du Wolfpack a encore un défi à relever sur ce plan, celui de garder Bob Jungels. Arrivé en 2016 dans l'équipe belge en provenance de la Trek, le Luxembourgeois de 27 ans est à un tournant de sa carrière. Et une chose est sûre, c'est que son manager général ne le laissera pas s'envoler si facilement. Même s'il n'est pas prêt à tout pour cela...

Bob Jungels avait triomphé sur Liège-Bastogne-Liège 2018

"Je veux mettre un point d'honneur à conserver Bob Jungels", a déclaré ce dernier dans les colonnes de WielerFlits. "Je ne veux pas le perdre. Mais il y aura évidemment des limites. Bob Jungels est un coureur loyal, mais il va devoir rester raisonnable au niveau de ses prétentions. Je ne vais pas baisser mon pantalon. Je n'ai jamais dépensé l'argent que je n'avais pas et je n'en ai toujours pas l'intention." Alors que Geert Coemanle directeur financier de la Deceuninck-Quick Step, a déjà entamé les négociations avec le père du vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2018, Patrick Lefevere compte bien discuter en tête-à-tête avec son coureur très prochainement.

 

"Il y a encore de la place pour des opportunités (en vue de 2021)"

"J'ai déjà parlé à son agent, mais dimanche je pars pour San Pellegrino, où nous allons en stage. Bob fait partie de l'équipe depuis cinq ans, donc je pense qu'on peut aussi parler d'homme à homme et que cela ne doit pas passer uniquement par son père ou son agent." Bien occupé donc par le dossier Jungels, le Belge de 65 ans n'en oublie pas pour autant de regarder les bonnes affaires sur le marché des transferts, et ce même si sa marge de manoeuvre sera très limité. "Il y a encore de la place pour des opportunités. Nous pouvons monter jusqu'à 30 coureurs (Deceuninck-Quick Step a déjà 27 coureurs sous contrat pour 2021, ndlr). Cela signifie que deux, voire trois places si jamais je ne parviens pas trouver un accord avec Bob Jungels, sont encore vacantes", conclut Patrick Lefevere.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter Milan-San Remo le 8 août ?



















Publicité

Partenaires

Publicité