Route - Lefevere : «Cavendish m'a proposé de se payer lui-même»
Route
Photo : Deceuninck-Quick Step / Sirotti

Route - Lefevere : «Cavendish m'a proposé de se payer lui-même»

Outre la troisième étape du Tour de La Provence et son arrivée au Chalet Reynard, l'un des moments forts du week-end cycliste va être la première de Mark Cavendish sous le maillot de la Deceuninck-Quick Step. De retour dans l'équipe de Patrick Lefevere après quatre saisons passées chez Dimension Data et une chez Bahrain-McLaren, le sprinteur de l'île de Man va participer à la Clasica de Almeria dimanche. Proche de la retraite puis sauvée de celle-ci par le manager général du Wolfpack, le champion du monde 2011 a pu rejoindre la Deceuninck-Quick Step grâce à l'appui de sponsors. Dans les colonnes de Het Nieuwsblad, Patrick Lefevere a détaillé le montage financier qui lui a permis de faire revenir Mark Cavendish.

Vidéo - Mark Cavendish : "Cette équipe est si spéciale pour moi"

 

"Mark Cavendish m'a proposé à l'improviste de se payer lui-même"

"Après Bruges-La Panne en octobre dernier, nous nous sommes entretenus pour la première fois dans mon bureau. Il m'a dit avec beaucoup d'émotion qu'il se sentait négligé chez Bahrain-McLaren et qu'il ne voulait pas s'arrêter ainsi [...] Je voulais aider Mark, mais je n'avais plus de budget. Il m'a alors proposé à l'improviste de se payer lui-même. Je ne pouvais pas dire non à cela. Mark a conclu un accord avec l'entreprise alimentaire canadienne Lovingly Made Ingredients. Ils nous paient, puis nous payons Mark. De plus, si Mark gagne des courses, Specialized (qui équipe la Deceuninck-Quick Step, ndlr) paiera les bonus. J'ai conclu un accord à ce sujet avec Mike Sinyard, le PDG de Specialized."


"Mark Cavendish ne pèse pas sur le budget de l'équipe"

Ne se chargant donc pas du salaire de l'homme aux 30 victoires d'étape sur le Tour de France, Patrick Lefevere attend tout de même un retour sur investissement sur le plan sportif. "Mark Cavendish ne pèse pas sur le budget de l'équipe, mais cela ne rend pas son contrat sans engagement. Le virus Eppstein-Barr (qui a longtemps affaibli Mark Cavendish, ndlr) est de l'histoire ancienne, et il est dans une équipe où il obtiendra un total soutien et courra sur un vélo de sa marque préférée", conclut celui qui "est optimiste quant au niveau de son coureur."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter le 104e Tour d'Italie ?



















Partenaires

Publicité
Publicité